Bienvenue !

Accédez ici à tous les outils que SNACKING.FR met à votre disposition pour gérer votre abonnement

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous dés maintenant et bénéficiez d'une offre spécial d'abonnement au magazine FRANCE SNACKING

 

Accés abonnés

Vous avez oublié votre mot de passe ?

Newsletter snacking.fr
Pour vous abonner et recevoir toutes
les actualités du snacking, utilisez notre
formulaire d'inscription


Sondage snacking.fr

Etes-vous favorable à la mention 'fait maison'
Oui Non Ne se prononce pas
Accueil > Actualités du Snacking > Jean-Marc Sonolet, Class’Croûte rachète Joosbayoo
L'INVITE
31 Août 2011 - 1142 vue(s)

Jean-Marc Sonolet, Class’Croûte rachète Joosbayoo

La chaîne de restauration spécialisée entre autres dans la livraison et qui compte 125 points de vente est sur tous les fronts : la livraison, les coffrets repas, la restauration sur place avec libre-service ou non et la VAE. Depuis peu, elle a aussi investi la restauration « itinérante ». Son PDG Jean-Marc Sonolet croit beaucoup en la distribution automatique. La semaine prochaine, il ouvre son premier restaurant automatique à Paris dans l’immeuble LVMH/Estée Lauder, rue des Capucines à Paris. La holding Pains et Saveurs qui coiffe Class’croûte vient aussi de racheter la petite chaîne naissante Joosbayoo. Un nouveau défi !

 

France Snacking : L’actualité est chargée pour votre groupe en cette rentrée ?

Jean-Marc Sonolet : C’est vrai que plusieurs chantiers ont été ouverts depuis quelques mois. Nous préparons avec nos actionnaires pour la fin de l’année, notre 3e LBO avec un renforcement du management. Aujourd’hui, nous sommes majoritaires avec près de 58% du capital aux côtés des fonds d’investissement Avenir Entreprise et Unigrains (respectivement 19%) et de Philippe Labbé actionnaire à 4,5%. L’heure est à l’accélération du développement de la marque qui possède 125 adresses et devrait en compter 9 supplémentaires en fin d’année. L’an prochain, nous prévoyons 25 ouvertures supplémentaires. Le partenariat privilégié avec Autogrill va nous permettre d’implanter entre la fin de l’année et 2012 plus de 4 Class’Croûte dans les gares parisiennes de Saint Lazare, de l’Est ou encore Roissy TGV.

 

Dans quel esprit s’inscrit ce développement ?

Class’Croûte est une marque forte avec de nombreux leviers de croissance. Elle dispose d’un maillage national avec une présence dans les plus grandes villes de France. Sur un marché de plus en plus compétitif, mon ambition est de multiplier les points de contacts avec nos clients. Depuis toujours, la force de l’enseigne est de s’appuyer à la fois sur des succursales et sur un réseau de franchisés actifs mais surtout d’aller vers les consommateurs pour leur apporter une restauration moderne au bureau, qu’il s’agisse du plateau ou coffret repas jusqu’aux prestations évènementielles. Dans cette logique de mobilité, nous avons lancé en 2010 des camions aux couleurs de notre marque. 5 sont aujourd’hui sur les routes et se déplacent sur les pôles d’entreprises, cinq autres arrivent en octobre et nous prévoyons un rythme comparable tous les trois mois ensuite. C’est un moyen d’amener en quelque sorte le restaurant dans leur bureau. Dans cette logique de proximité, nous avons de grandes ambitions dans la restauration automatique.

Justement, vous ouvrez un restaurant automatique la semaine prochaine à Paris. Pourquoi est-ce une étape importante ?

On entre à mon sens dans une nouvelle ère de la distribution automatique où le fossé va grandissant entre les consommateurs qui veulent plus de frais et d’innovation et les gestionnaires de DA pour qui l’ultra-frais pose de vraies difficultés de production et de logistique. Dans ce projet, nous avons uni nos compétences avec celles du gestionnaire Lyovel et du fabricant de machines Necta pour créer un lieu unique et pilote de restauration automatique au sein des bureaux LVMH/Estée Lauder, rue des Capucines. Les 1100 personnes qui occuperont ce nouvel espace de bureaux disposeront dès la semaine prochaine de ce seul restaurant d’entreprises de l’immeuble mais en format automatique. Il dispose de 3 distributeurs automatiques de food, d’une machine à boissons froides et d’un DA de boissons chaudes installés dans un cadre ultra moderne de 220 m² avec 90 places assises. Les consommateurs pourront en non stop, du matin jusqu’au soir et  grâce à leur badge, avoir accès à une quarantaine de produits ultra-frais Class’Croûte stockés à 4°C dans des machines à ascenseur tout particulièrement adaptées pour nous par le fabricant Necta.  

 

Quelle est la force de ce concept ?

Personne n’avait jusqu’alors osé une offre aussi large de produits ultra-frais qui seront fabriqués et renouvelés tous les jours à partir de notre laboratoire situé dans le 15e arrondissement. Maître d’œuvre sur ce projet, nous nous sommes associés à Lyovel qui prend en charge les machines boissons et la maintenance technique des appareils. Nous parlons véritablement de restaurant car l’offre est la même qu’en boutique, exceptés les sandwichs baguette qui ne peuvent se conserver à 4°C sans incidence sur la qualité. Elle est renouvelée et fabriquée quotidiennement : des sandwichs triangles ou focaccia, des pâtes, des wraps, des plats à réchauffer, des salades bio, des quiches, des yaourts bio, des fruits frais coupés maison… mais aussi du jus d’orange ultra frais, du jus de carotte... Sur ce site, une hôtesse Class’Croûte sera présente toute la journée pour accueillir et accompagner les clients mais aussi pour s’occuper de la salle… Fort de notre réseau national de boutiques et des compétences de Lyovel, nous disposons là d’un concept unique capable de répondre à n’importe quel appel d’offres public en France. Enfin, nous allons pouvoir parler qualité de produits et de services en DA et nous battre avec ces armes uniques. D’autres projets sont dans les tuyaux celui de la BNP de Nanterre où nous ouvrirons avant la fin de l’année un espace mixte composé d’un gros corner Class’Croûte et de 3 machines de restauration automatique. L’objectif est de 20 restaurants automatiques l’an prochain.

 

Parmi les autres projets, vous avez de grandes ambitions pour Joosbayoo que vous venez de reprendre ?

Ce concept qui a remporté l’argent aux dernières Palmes de la restauration 2011 du Leaders Club, est une formule unique et très tendance fondée sur les jus de fruits et soupes fabriqués aux yeux des clients ainsi que sur un principe de plats cuisinés ou desserts présentés en bouchées. Si nous avons repris effectivement la majorité du capital, les 3 fondateurs restent associés à 45% pour développer avec nos équipes Joosbayoo qui compte aujourd’hui 3 unités et un laboratoire de fabrication à Paris. L’objectif est un déploiement rapide de ce concept à fort potentiel notamment par le biais de corners que nous pourrions installer rapidement avec Autogrill. C’est aussi un concept qui a beaucoup plu à nos franchisés Class’Croûte pour offrir à leurs clients une alternative très originale. Le nom et le process sont également facilement exportables. De quoi nourrir de grandes ambitions.


Tags :

Commentaires (0)
L\'INVITE
30 Septembre 2014
Tutti Frutti Frozen Yogurt ouvrira ses premières unités en France avant la fin de l'année
Tom Strauss, master franchisé Europe du spécialiste du frozen yogurt Tutti Frutti était à Paris ce lundi 29 septembre pour rencontrer les premiers franchisés Français de l’enseigne, qui compte à ...
lire la suite
L\'INVITE
16 Septembre 2014
Gagao enclenche son développement
Finaliste en lice pour le prix des Jeune Créateurs Unibail-Rodamco, dont le palmarès 2014 sera rendu public le 30 septembre, le nouveau concept de « cacaotéria artisanale » strasbourgeois Gagao va ouvrir ...
lire la suite
L\'INVITE
2 Septembre 2014
Des aires de repos sous le signe du snacking chez APRR
Inscrit dans une politique d’amélioration du service clients, de sécurité et de prévention, le réseau autoroutier Paris-Rhin-Rhône (APRR) multiplie les initiatives au moment des grands chassés croisés estivaux. Si un ...
lire la suite