Bienvenue !

Accédez ici à tous les outils que SNACKING.FR met à votre disposition pour gérer votre abonnement

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous dés maintenant et bénéficiez d'une offre spécial d'abonnement au magazine FRANCE SNACKING

 

Accés abonnés
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Je m'inscris Newsletter snacking.fr
Pour recevoir toute l'actualité du snacking
Accueil > Actualités du Snacking > Class’croute lance un format café et s’installe en pied d’hôtel
Snacking.fr, Class’croute lance un format café et s’installe en pied d’hôtel
L'INVITE
23 Février 2016 - 3070 vue(s)

Class’croute lance un format café et s’installe en pied d’hôtel

Après une année 2015 prudente mais plutôt bonne avec une progression d’activité de 3,2% à surface comparable (et 6,5% à périmètre non constant) à 82,5M€ de CA pour 138 restaurants (dont 8 à l’étranger), 2016 est placée sous le signe d’une accélération du développement pour Class’croute (Groupe Apagor). L’enseigne qui a ouvert 5 unités l’an dernier est parée pour repartir de l’avant. Elle a revu son identité de marque, musclé son équipe pour le développement et vient de lancer son premier Class’croute Café ainsi que sa première unité pied d’hôtel avec Ibis. Entretien avec Jean-Marc Sonolet, pdg du groupe.


Le cru 2015 est bon pour Class’croute malgré la crise qui bouscule la restauration ?

Dans une année plutôt compliquée pour la restauration avec les attentats et un climat assez tendu, je dois dire que Class’croute a bien tiré son épingle du jeu avec des ventes en croissance de près de 3,2% à surface comparable. Ce qui témoigne d’un positionnement solide et d’une base clientèle fidèle mais également d’actions concrètes pour garder le contact. Des performances qui sont d’autant plus remarquables que nous venons de vivre une période de transition. Face aux nouveaux défis, l’équipe s’est musclée avec l’arrivée de Benoît Matais à la tête du réseau et Lewis Maricel responsable grands comptes. Tous les signaux sont plutôt au vert avec une activité livraison solide qui représente plus de 50% de notre activité et affiche de très bons scores. Après avoir fait le dos rond ces 18 derniers mois côté développement avec seulement 5 ouvertures, notre volonté est aujourd’hui d’accélérer dans un contexte concurrentiel exacerbé et face à des profils d’acteurs venant de tous les univers de la restauration, la distribution et les métiers de bouche. Nous visons 15 nouveaux franchisés en 2016.

Quels sont les ressorts qui vont vous permettre de rebondir ?

Après deux ans d’absence, nous serons de nouveau présents à Franchise Expo Paris mais aussi tous les salons de province. De quoi envoyer un signal fort au marché et montrer toute la vitalité de notre enseigne aux entrepreneurs en recherche d’investissement. Ensuite, l’activité livraison, véritablement témoin du savoir-faire de la marque constitue un axe fort de développement. Qu’il s’agisse de la livraison de sandwichs, de coffrets comme de l’activité réceptions qui connaît une forte croissance. Enfin, internet va être un axe majeur de progrès. Nous nous en sommes beaucoup servis pour communiquer en 2015 auprès de nos clients via des campagnes d’e-mailing, nous comptons renforcer ces actions et poursuivre la modernisation de notre site. Une version nouvelle en responsive design va sortir dans les prochaines semaines, plus friendly, plus ergonomique et encore plus conviviale pour passer ses commandes en ligne. Toutes ces actions sont payantes puisque le trafic qui transite par classcroute.com ne cesse de croître. Les commandes via le web pèsent plus d’un quart des 40 M€ de CA générés par la livraison et j’ambitionne une progression de 20% de la vente en ligne cette année.

Vous venez de refondre entièrement votre identité de marque ? Pourquoi ?

L’enseigne a déjà changé plusieurs fois de logo et d’identité depuis sa création en 1987. C’est une marque qui a toujours vécu avec son temps. Il s’agissait donc de l'inscrire davantage dans son époque. Nous avons souhaité la tirer vers le haut pour renforcer la perception visuelle la modernité et refléter toute la qualité des produits que nous proposons mais sans toucher aux tarifs. La totalité du packaging a été renouvelée avec des emballages plus transparents mais aussi repositionnés plus prémium dans le look pour les coffrets repas notamment. En tant qu’enseigne de restauration rapide à la française multifacette présente sur le sandwich, la salade, les plats chauds, les coffrets et l’activité cocktail, nous souhaitons dorénavant davantage exprimer et revendiquer notre positionnement fast casual et fast good. Dans un marché de plus en plus compétitif où il y a de plus en plus d’enseignes, il s’agit de reprendre la parole et de redonner plus de visibilité à notre marque.

Vous réfléchissez aujourd’hui à de nouveaux formats ?

En effet, Class’croute est une enseigne dont le cœur d’activité reste le midi semaine du lundi au vendredi. C’est en tout cas le positionnement de 90% du réseau. Pour autant, il se présente de nouvelles opportunités d’ouvertures en zones urbaines et périurbaines d’une part et d’autre part en Travel Retail qui demandent des formats différents et une offre plus ouverte. Les sites de transport sont d’ailleurs une priorité pour nous et pour le développement de ce segment, nous nous sommes adjoints les services de Benoit Jans, ex patron développement et construction d’Autogrill. Parmi les nouveaux formats, nous venons d’implanter le premier Class’croute Café dans un Décathlon près du campus de Lille avec toute une gamme de boissons chaudes travaillées, de smoothies, milk-shakes, frozen yogourt ainsi qu’une nouvelle offre de pâtisseries pour l’après-midi. Nous avons codifié cette extension de gamme mais aussi retravaillé l’ambiance et la décoration plus chaude, avec des mobiliers plus confortables. Ce pilote sera suivi d’une deuxième unité en septembre prochain dans un autre Décathlon près de la capital nordiste. Ces formats n’auront pas vocation à développer d’activité livraison mais à exister sur d’autres types de sites que nos implantations habituelles en zone d’activités. Autre piste de diversification : nous venons aussi d’inaugurer fin janvier notre premier Class’croute en pied d’hôtel à Bezons en région parisienne. Un format auquel je crois beaucoup et qui correspond parfaitement aux attentes de la clientèle hôtelière au regard de la diversité de notre offre froide et chaude.

Class'croute implanté au sein du Ibis de Bezons en région parisienne 

snacking.fr-class-croute-snacking.fr-class'croute-sonolet 

snacking.fr-class-croute-sonoletsnacking.fr-class-croute-sonolet

 


Commentaires (0)
L'INVITE
30 Juin 2016
Jérôme Tafani : Nous visons les 600 Burger King à 5 ans et les 2md€ de CA
Exlusif. Après le rachat de Quick en décembre 2015, Olivier Bertrand, master franchisé de Burger King pour la France a nommé Jérôme Tafani à la direction générale des deux marques ...
lire la suite
L'INVITE
18 Mai 2016
#congressnacking : François BLOUIN, Food Service Vision : le snackeur 2016, de plus en plus connecté
L’étude, Paroles de Snackeurs 2016, réalisée par Food Service Vision en partenariat avec France Snacking dont les grandes lignes seront présentées en avant-première au Congrès du Snacking du 2 juin ...
lire la suite
L'INVITE
21 Avril 2016
Maxime Lestringant : Five Guys vise les 40 ouvertures en 3 ans
Avant l’unité de Paris-Gare du Nord en 2017 annoncée dans le cadre de l’appel d’offres gagné par Areas, l’enseigne américaine vient de confirmer une première ouverture parisienne dès cette année ...
lire la suite