Bienvenue !

Accédez ici à tous les outils que SNACKING.FR met à votre disposition pour gérer votre abonnement

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous dés maintenant et bénéficiez d'une offre spécial d'abonnement au magazine FRANCE SNACKING

 

Accés abonnés

Vous avez oublié votre mot de passe ?

Newsletter snacking.fr
Pour vous abonner et recevoir toutes
les actualités du snacking, utilisez notre
formulaire d'inscription


Sondage snacking.fr

Etes-vous favorable à la mention 'fait maison'
Oui Non Ne se prononce pas
Accueil > Actualités du Snacking > Burger King tente les menus à volonté
AILLEURS
17 Novembre 2012 - 586 vue(s)

Burger King tente les menus à volonté

Pour le cinquième anniversaire de son implantation au Japon, la chaîne américaine inaugure à compter du 17 novembre une offre buffet à volonté « all you can eat » (« tout ce que vous pouvez mangez »).  Mais Burger King n’aura peut-être jamais autant mérité le titre de « fast »-food puisque les clients n’auront « que » 30 minutes après la commande pour profiter de ce menu très spécial et ingurgiter plus de whoppers que de raison. Cette opération, pour le moment temporaire, sera baptisée « B’iking », un jeu de mot avec le terme japonais « viking » – signifiant « buffet all-you-can-eat » – et le nom de l’enseigne « Burger King ».


Tags :

Commentaires (0)
AILLEURS
24 Septembre 2014
Le concept Pod en co-branding chez Starbucks UK
Lors d’une conférence qui s’est tenue sur le salon de la restauration rapide londonien Lunch ce 24 septembre, Steve Flanagan, directeur général Starbucks Emea et Tim Hall, fondateur de la ...
lire la suite
AILLEURS
8 Septembre 2014
Londres, le berceau d’une restauration rapide décomplexée décryptée par Inspiresto
Grand melting pot européen, Londres a toujours su acclimater les cuisines du monde entier. Alliée à l’incontestable talent britannique en matière de design & marketing, cette ouverture produit des concepts ...
lire la suite
AILLEURS
1 Septembre 2014
Tendance mobilité branchée, Starbucks roule vers les universités
Ayant quasiment saturé le marché avec ses 11500 cafés sur le territoire américain, le géant à la sirène cible désormais les 4700 universités qui ont -pour le moment- échappé à ...
lire la suite