La restauration traverse une crise durable
0

La restauration traverse une crise durable

27 Mars 2013 - 2273 vue(s)

Avec une fréquentation qui continue de décliner en hors domicile face à une crise qui n’a épargné personne en 2012, la restauration commerciale fait pâle figure, apprend-t-on de NPD Group qui vient de dévoiler sa nouvelle étude sur les tendances de consommation dans le secteur. Même la restauration rapide jusque là plutôt préservée boit la tasse en reculant de 2,2% en terme de fréquentation. Une baisse comparable à celle du secteur tout entier en retrait de 2% tandis que la dépense moyenne par visite quant à elle augmente de 1,7% du fait mécanique de l'augmentation de TVA intervenue début 2012. Une compensation tout relative qui permet à la dépense totale en restauration de se maintenir à -0,3%.

Pour Christine Tartanson, directrice de la division Foodservice France de NPD Group, la situation est beaucoup plus inquiétante que lors de la crise de 2009 avec un marché en recul par rapport à 2009, une année qui était pourtant déjà touchée par la crise. Parmi les poches de résistance de 2009, la province n'a pas tenu le choc en 2012 en enregistrant un vrai trou d’air et notamment les zones fortement touristiques comme le Sud-Ouest (-6%) et le Sud-Est (-5%).

La rapide qui avait profité d’un report de consommation en 2009 est affectée face à des Français qui continuent de réduire leurs dépenses : « Nos concitoyens rognent sur leurs dépenses par les deux bouts : le plus cher avec les sorties conviviales au restaurant le soir et le moins cher avec les pauses snacking », ajoute l’analyste qui constate une chute du nombre de produits consommés de 3% entre 2011 et 2012, notamment les boissons chaudes et les desserts. Mais c’est la restauration à table qui reste le circuit le plus durablement touché avec un recul des visites de 2% et 72 millions de consommateurs perdus depuis le début de la crise en 2009. Et Christine Tartanson de prédire un cru 2013 comparable à 2012 sauf à percevoir une amélioration de la confiance des ménages en cours d’année qui pourrait insuffler un rebond du marché.

Parmi les quelques notes positives, ce sont les seniors qui soutiennent toujours le marché avec une contribution qui atteint désormais 19% des visites en restauration commerciale. 

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique