King Marcel, le French Gourmet Burger façon lyonnaise
0

King Marcel, le French Gourmet Burger façon lyonnaise

25 Juin 2013 - 2661 vue(s)

Ouvert fin mai au 31 rue Mercière à Lyon, ce nouveau venu dans la galaxie des concepts de burger est signé d’un restaurateur lyonnais, Jean-Christophe Cons-Auchatraire à la tête de plusieurs affaires dont le Chalet des Praz à La Clusaz, le Café Juliette à Lyon et le Moon à Annecy. Pour cette nouvelle aventure, tout a été fait dans les règles de l’art à la fois du côté mise en scène confiée à l’Atelier d’architecture bordelais MDG qu’à la conception même des burgers dont les recettes font appel aux meilleurs produits locaux. dans un esprit très franchouillard. « En tant que restaurateur, on s’aperçoit que les modes de consommation changent le midi et qu’un créneau s’ouvre sur le bien manger rapidement », explique Jean-Christophe. Son challenge : changer l’image du fast-food et prouver que l’on peut manger vite, simple et bon à partir d’un produit de qualité prémium. Aussi a-t-il décidé d’investir le créneau très en vogue du burger en imaginant ce qui ce fait de mieux en termes de pain, de viande et de fromage. Pour le bun, le choix s’est porté sur la Maison Bettant à Villeurbanne estampillée « Pain de tradition française », pour la viande 100% charolaise, le boucher Rhodanien Christian Quiblier et le fromage, la tradition et le savoir-faire des maîtres fromagers de la Mère Richard pour le burger star Marcel Proust.

La carte a été voulue courte : 6 burgers entre 10 et 13€ à l’image du Marcel Pagnol (10€) avec poulet, chèvre frais, Pistou Gênois, tomate fraîche, chorizo et Basilic ou encore du Marcel Proust (13€) avec Bœuf, Saint-Marcellin AOP de la mère Richard, échalotes à la lyonnaise, persil plat. Une offre à laquelle vient de s’ajouter le Marcel du Marché à 9€« pour répondre à une demande de prix sur l’entrée de gamme », indique le restaurateur qui a investi 400€ euros sur cette affaires de 60 places dont 200 K€ de conception et dépôt de marques ». Les frites, elles aussi sont réalisées comme il se doit avec deux bains de cuisson. Les desserts sont aussi éminemment « frenchy »  avec la tartelette aux pralines, le fromage blanc battu de la Mère Richard et son coulis de fruits, la mousse au chocolat maison ou encore la salade de fruits frais. Et pour accompagner ces burgers français, rien de mieux qu’un verre de vin issu de la carte de vins régionaux sélectionnés par le sommelier Laurent Turrel.

 Voir le concept en images

Le Congrès du Snacking
Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique