La FEB défend le sandwich taxé à 5%
0

La FEB défend le sandwich taxé à 5%

25 Septembre 2013 - 1624 vue(s)

Alors que le compte à rebours est lancé avec une TVA qui va passer de 7 à 10% au 1er janvier 2014, la Fédération des Entreprises de boulangerie poursuit son combat et a réitéré sa demande de voir des produits comme les sandwichs, les quiches et les pizzas à emporter, considérés comme des produits d’alimentation et non de restauration. Du moins ceux qui ne sont pas servis et consommés sur place. Dans un communiqué, elle continue de dénoncer l’injustice fiscale qui soumet par exemple au même taux de TVA un sandwich emporté avec du homard servi à table. C’est pourquoi, elle demande le retour à une fiscalité plus cohérente, qui distingue les produits destinés à la vente à emporter de ceux consommés sur place, et qui aurait l’avantage de conforter une filière mise à mal, ainsi qu’un modèle d’alimentation équilibrée, basé sur la consommation de pain français. Selon ses vœux, les sandwichs à emporter seraient donc soumis à une TVA à 5%, ceux consommés sur place à 10%, selon le projet de loi rectificative, permettant à l’Etat de conserver une partie des recettes attendues.

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique