2014, Lina’s reprend un développement soutenu et Noura démarre la franchise

15 Janvier 2014 - 6573 vue(s)

Ziad Bou Antoun,Président de Lina’s et DAF du groupe Noura

10 mois après avoir racheté la chaîne Lina’s, le groupe Noura croit plus que jamais au potentiel de la marque qui se prépare à repartir à la conquête du marché français et poursuivre son déploiement international alors qu’elle présentera prochainement son nouveau décor. Ziad Bou Anton, son président mais aussi DAF du groupe Noura vient de boucler son tour du monde des franchisés. Il expose à France Snacking sa stratégie pour Lina’s et ses 68 unités dans le monde dont 65 en franchise (dont 10 en France). Il revient aussi sur les priorités de son petit groupe de restauration qui s’apprête à ouvrir Noura à la franchise et étudie le rachat d’une chaîne de restauration rapide.

Après 10 mois aux commandes de Lina’s, comment se porte la marque et quels sont ses projets ?

La période de turbulences antérieure au rachat avait laissé des traces et posé de nombreuses interrogations dans le réseau. C’est pourquoi ma priorité des premiers mois a été d’aller à la rencontre des franchisés autant en France qu’à l’étranger de manière à mieux comprendre à la fois les attentes de ces partenaires incontournables au succès de l’enseigne mais aussi prendre le pouls au sein même de l’entreprise. J’ai eu la confirmation d’une marque au capital de sympathie très fort auprès des consommateurs, portée par des équipes très professionnelles mais aussi construite sur des relations fournisseurs solides. Nous avons commencé par mutualiser de nombreuses ressources et notamment humaines au sein de la plateforme d’achats Noura. Un gros travail a été entrepris sur le produit et la qualité des matières premières ce qui s’est traduit sur les deux cartes sorties en 2013 avec de nombreuses innovations produits comme les sandwichs au houmous ou aux fallafels. Cette marque repose sur un riche passé et possède tous les ressorts pour repartir à la conquête du marché, elle doit juste entrer dans la modernité du monde d’aujourd’hui sans heurter ses fondamentaux. Notre petit groupe familial de restauration indépendant saura prendre le temps nécessaire et les moyens indispensables pour lui donner un nouvel élan.

La marque est donc prête à reprendre un développement ambitieux ?

A l’international, le développement se poursuit. Lina’s bénéficie d’une vraie aura et d’un positionnement de sandwicherie française haut de gamme, raffinée et inventive. Elle a su faire preuve de beaucoup de souplesse pour s’adapter à ses différents marchés en adoptant par exemple le service à table ou Moyen-Orient. D’autres pays sont visés comme la Grande-Bretagne où Lin’as possède déjà 4 adresses mais aussi la Belgique ou la Suisse. En France, la marque va connaître des aménagements majeurs, histoire de lui redonner cet esprit d’innovation et d’avant-garde qui la caractérisaient dans ses premières années. Une philosophie qui va bien sûr se retrouver dans le lancement régulier de nouveautés comme ce fut déjà le cas en 2013 dans les gammes desserts, sandwichs ou encore l’introduction des quiches, soupes et tartes. Mais le changement va surtout se lire dans un concept architectural revisité et une communication autour de la marque plus agressive. Le nouveau décor est attendu pour le premier semestre 2014 dans nos restaurants parisiens en propre avec un cadre plus coloré et plus confortable mais aussi la généralisation de tous ces petits plus service qui font qu’on choisit ce lieu comme un autre chez-soi comme la presse à disposition, le wifi gratuit. Ainsi ressourcée et après avoir revu le produit, l’offre, l’identité, l’architecture et la communication, Lina’s devrait reprendre un développement de l’ordre d’une vingtaine d’ouvertures par an en France et à l’étranger.

 Misez-vous sur les synergies avec Noura ?

Lina’s partage la plateforme d’achats de Noura et son laboratoire de 2000 m² de Noisy-le-Grand dirigé par mon frère Walid qui nous a rejoints cette année. Pour le reste, le réseau fonctionne avec ses ressources et ses équipes propres que je dirige tandis que Noura est présidé par mon père avec à ses côtés mon autre frères Paul, directeur des opérations. Noura qui est un groupe sain et en très bonne santé poursuit un développement en bon père de famille. Spécialisé dans la cuisine libanaise, la marque a su décliner son savoir-faire dans tous les formats de la restauration depuis le traiteur, à la gastronomie en passant par la brasserie, la livraison, les plateaux-repas et la restauration rapide. Une diversité qui s’exprime dans nos 14 adresses à Paris-Région parisiennes. Les toutes dernières ouvertures à Boulogne-Billancourt en juin dernier, à Vélizy 2 en septembre ou tout récemment dans le centre-commercial de Beaugrenelle à Paris en témoignent. Dans ce dernier site, nous avons justement combiné cette expertise dans un lieu multifactette à la fois brasserie, comptoir de vente à emporter et un espace de restauration rapide. Fort d’un laboratoire qui va gagner 1000 m² supplémentaires en janvier, nous allons passer à la phase développement hors de la région Ile-de-France en nous ouvrant à la franchise en 2014. Par ailleurs, notre groupe étudie une nouvelle diversification de ses activités avec le rachat en cours d’une petite chaîne de restauration rapide. Mais il est encore prématuré d’en dire plus. 

Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique