Groupe Bertrand confirme ses 25 Burger King en 2014
0

Groupe Bertrand confirme ses 25 Burger King en 2014

19 Mars 2014 - 8251 vue(s)

La machine Burger King est lancée et bien lancée en France selon la feuille de route, ont confirmé ce matin de concert Olivier Bertrand, pdg-fondateur du groupe Bertrand et Jocelyn Olive le directeur général de Burger King France qui recevaient entre autres France Snacking pour faire un point 3 mois après l’annonce de leur plan ambitieux de développement. « 25 restaurants seront bien ouverts avant le 31 décembre de cette année dont 70% en filiale et 15 autres sont d’ores et déjà signés. De quoi remplir les objectifs fixés à une quarantaine de Burger King sur un an et 1200 embauches prévues ». 

Saint Lazare, le 2è plus gros Burger King au monde

Il faut dire que le groupe, propriétaire de la Master Franchise BK pour la France ne manque pas de signaux forts avec plus de 950 candidatures reçues et « une marque puissante qui est très attendue de la part des bailleurs, des franchisés mais surtout des consommateurs », a souligné Jocelyn Olive qui s’est dit en avance sur son plan de déploiement. Pour preuve, le Burger King de la gare Saint Lazare ne désemplit pas du matin au soir et s’impose d’ores et déjà, comme le 2è plus gros Burger King au monde en termes de trafic et de projection de CA. Un volume d’activité inattendu qui dépasse déjà de trois fois l’objectif, indique Olivier Bertrand et qui, selon nos estimations devrait tutoyer les 12 à 15 M€ en année pleine. "Même si ce cas de figure est un peu atypique », tient tout de même à rappeler Olivier Bertrand. Reste que les unités de Marseille-aéroport, Reims-autoroute et Calais-Terminal d’embarquement Eurotunnel, déjà ouvertes confirment bien l’engouement pour l’enseigne et son Whopper qui n’ont pas manqué de faire parler d’eux ces derniers mois. BK n’a d’ailleurs pas l’intention de faire de la figuration puisque le groupe confirme bien son plan d’ouvertures de 400 unités dans les 10 ans et les 20% de part de marché qu'il compte bien récupérer.

1000 m² en pied d'immeuble rive gauche 

Pour l’heure, les seules prochaines adresses annoncées et précisées sont celle de Marseille sur 300 m² dans le centre commercial Grand Littoral, confirmée pour la mi-avril et celle avec Autogrill sur l’aire d’autoroute de Beaune dans moins de deux mois. Mais le groupe Bertrand a signalé également qu’il inaugurera avant l’été, un grand flagship store sur 1000 m² rive gauche à Paris avant les unités de Bordeaux, Lyon, Toulouse, Nantes, Lille, Brest, Le Mans ou encore Troyes.

Si les premières ouvertures en filiales seront plutôt urbaines sur environ 300 m², la plupart des prochaines cibles visent la périphérie en modèle de bâtiment solo avec Drive de 500 m² dont le premier pilote est programmé en mai prochain. Une vitrine qui permettra notamment d’installer les premières bornes de prise de commandes au monde au sein d’un Burger King et de tester également la customisation des burgers en France via toute une gamme de topping (bacon, fromage, steak supplémentaire…). Une offre qui sera ensuite déployée dans le réseau. « La qualité produit reste une obsession pour nous tout comme la formation du personnel, a précisé Jocelyn Olive qui, s’il s’appuie pour l’instant sur la supply chain de BK Europe, est en train de mettre en place un vrai sourcing de produits français comme c’est déjà le cas pour les produits frais et le poulet (breton).

Une foncière pour gérer les murs

Olivier Bertrand qui reste très confiant et ambitieux, se montre impressionné par le tsunami déclenché par Burger King en France, « Un tsunami qui ne s’affaiblit pas aujourd’hui. Le plus compliqué a été d’amorcer la pompe mais le mouvement est aujourd’hui en route et il n’est pas près de s’arrêter ». Le président-fondateur du groupe qui pèse 400 M€ de CA dont 270 M€ en restauration, a confirmé avoir les moyens de ses ambitions aux côtés de son partenaire financier Naxicap (minoritaire au capital). Des ambitions également très capitalistiques puisque Groupe Bertrand a bien l’intention de garder le contrôle complet de son futur parc immobilier à travers une foncière dédiée. En plus d’être propriétaire des murs de ses prochaines succursales, il le sera aussi pour ses franchisés, à qui il proposera une franchise pure (propriété du fonds de commerce). Le profil des futurs candidats : des partenaires entrepreneurs, exclusifs, avec un apport personnel de 300 K€ mais surtout avec la volonté d’adopter une culture de l’enseigne à de la développer en multi-site.

Quant aux partenariats sur sites de concession et de transport, Olivier Bertrand reconnaît à Autogrill le statut de franchisé mais ne s'interdit pas de travailler avec d'autres. Et ne réfute pas le fait d'être en rapport avec d’autres acteurs dont notamment Elior. 

Lire aussi

Burger King à Marseille, deuxième !

Burger King ouvre aujourd’hui à la gare Saint Lazare

Burger King et Groupe Bertrand créent une co-entreprise pour reconquérir la France

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique