Sial, 50 ans et plus que jamais tourné vers l'innovation
0

Sial, 50 ans et plus que jamais tourné vers l'innovation

15 Septembre 2014 - 2948 vue(s)

+ 70 % de nouveautés par rapport à 2012, le Sial qui se tient du 19 au 23 octobre au parc des expositions de Paris-Nord Villepinte démontre sa place de plateforme international de l’alimentaire et de l'innovation. Comme l’a précisé son directeur général Nicolas Trentesaux « 1700 innovations présentées, c’est un record absolu qui témoigne de la vivacité du secteur dans le monde mais surtout français puisque un quart de ces nouveautés sont françaises».

C’est donc, comme à chaque édition un axe stratégique central du salon face à des visiteurs dont 3 sur 4 viennent pour découvrir des produits innovants. 600 produits seront retenus et 100 spécifiquement dédiés à la restauration. Le sial a d’ailleurs mis en place pour la première fois un Grand Prix Restauration, présidé par le chef Christian Le Squer.

Côté restauration justement, La Cuisine by Sial sera comme à chaque édition e théâtre d’animations avec 5 chefs étoilés qui travailleront les produits les plus innovants du salon ou encore des sessions de démonstrations culinaires de 30mn conduites par d’autres grands cuisiniers. Parmi les grands rendez-vous, les organisateurs ont souhaité célébrer ce cinquantenaire avec toutes les étoiles possibles, en conviant 50 chefs pour l’opération « 50 ans, 50 chefs ». La journée du lundi 20 octobre sera consacrée à cet anniversaire avec une soirée feu d’artifice sur le parvis.

Une « rétro-prospective » est aussi au programme. Elaborée avec le cabinet XTC World Innovation qui sonde pour le Sial les tendances, elle permettra de se souvenir de la manière dont s’est construit l’alimentaire et les grandes avancées technologiques pour envisager ce que sera l’avenir dans le secteur. De son côté TNS Sofres a porté un regard sur 50 ans d’évolution dans les attentes des Français. Depuis les années 60, où il s’agissait de « Manger plus », les années 70 où il fallait « Manger moins » (chasse aux kilos), les années 80 « Manger plus vite et léger », les années 90 « Manger juste », les années 2000 « Manger avec santé et plaisir ». Aujourd’hui, le spécialiste parle d’un Français qui préserve son temps de repas, qui reste très attaché à la sacrosainte trilogie petit-déjeuner/déjeuner/dîner et veut aujourd’hui manger mieux. Ses attentes mêlent plaisir, partage, convivialité, naturalité, produits sans, simplicité, bien-être fonctionnel et émotionnel, prévention santé et sensibilité environnementale.

Enfin pour cette 50e édition, la Sial a demandé à TNS Sofres et XTC World Innovation de porter un regard croisé sur l’innovation alimentaire dans 9 pays en dressant un portrait de ces consommateurs. Les Français conservent leur modèle d’alimentation plaisir mais de plus en plus contraint avec le plus faible nombre de prises alimentaires par jour (3,6) des pays étudiés essentiellement au moment des repas (2,8). Ils sont aussi ceux qui mangent le moins entre les repas.

Pour les Allemands, alimentation rime avec plaisir et convivialité mais l’étude note une nette demande pour les aliments sains et des signes de réassurance sur la qualité tandis que les espagnoles ont des attitudes très positives à l’égard de l’alimentation avec un fort lien alimentation-santé. En Grande-Bretagne, on navigue entre hédonisme et nécessité alors qu’aux Etats-Unis, ce sont la fonctionnalité et la praticité qui priment avec 4 prises alimentaires en moyenne par jour et un des plus faibles nombres de repas quotidiens (2,5). Les Chinois des zones urbaines sont hédoniste mais ont de fortes attentes en termes de réassurance dans la qualité au même titre que les russes qui misent sur la fonctionnalité et mangent 4,6 fois par jour.  Mais le record est pour les Brésiliens qui ont 4,8 prises alimentaires quotidiennes et expriment des attentes pour les produits sains. Enfin au Moyen-Orient, on oscille entre fonctionnalité, confiance et sensibilité au lien alimentation-santé.

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique