La cuisine de rue et les food-trucks à l’honneur au Carré du Temple
0

La cuisine de rue et les food-trucks à l’honneur au Carré du Temple

20 Septembre 2014 - 5034 vue(s)

Près de 20 food-trucks en enfilade autour de la grande halle, une quinzaine de marchands ambulants à l’intérieur, une exposition originale et des projections de cuisine de rue du monde entier sur des écrans, l’opération Street Food Temple bat son plein depuis vendredi 19 septembre et jusqu’au dimanche 20 septembre à Paris dans le quartier du Marais.

Les organisateurs qui attendent près de 20 000 personnes ce week-end se réjouissent du démarrage en trombe de l’opération avec une grande affluence des parisiens et des touristes qui se sont pressés dès 18h pour découvrir cette démonstration de force d’une cuisine de rue qui n’en finit pas de s’inventer et revendiquer toute sa place dans l’univers de la restauration. Les thématiques les plus diverses sont à l’honneur du burger bien sûr à la cuisine africaine, mexicaine, australienne, antillaise, thaïlandaise, anglaise… mais aussi française : LE CAMION qui fume, La Brigade, Glazed, A la Tête du Client, Les Bouchées, Australia, Tooq tooq, Black Spoon, Sunken Chip, le Camion Gourmand, le Beau Caillou, Breizh Truck, Marguerite du pré...

La plus grande partie des camions arbore fièrement le sticker « Charte Street food en mouvement », un signe d’engagement en matière de qualité et d’hygiène mis en avant par l’association présidée par Kristin Frederik et Thierry Marx, partenaire de l’opération.

A l’intérieur du Carreau du Temple accessible gratuitement jusqu’à 1 heure du matin ce samedi 20 septembre et jusqu’à 21 demain dimanche, la street-food est mise à l’honneur également par une quinzaine de petites échoppes tantôt des glaces à l’image de la Glace Mobile, des Dim Sum avec le Kiosque Dim Sum, des hot dog colombiens de la charmante Gloria Avila Diaz dans son triporteur Cantine de Gloria ou encore Feggie de Coralie et Daqui à déguster au Tricycle voire des pralines de Jean-Philippe Casteuble avec Fifi la Praline, un chocolatier qui rêve d’ouvrir maintenant sa boutique en dure.

 

  

  

  

  

  

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique