FrogPubs vise 20 unités à 5 ans avec un nouveau fonds d’investissement
0

FrogPubs vise 20 unités à 5 ans avec un nouveau fonds d’investissement

24 Octobre 2014 - 4189 vue(s)

L’ouverture de son 10e établissement rue de la Bastille à Paris a été l’occasion au petit réseau de micro-brasserie de Paul Chantler et de ses deux enseignes FrogPubs et FrogBurger (17 M€ de CA) de faire un point sur le groupe et ses ambitions alors qu’il s’apprête à changer d’actionnaire financier. Le fonds d’investissement Ciclad entré 2005 devrait très prochainement laisser sa place (en minoritaire) à un autre fonds.

Lancée en 1993 FrogPubs a été parmi les premières enseignes de bars et restaurants à brasser sa propre bière dans ses points de vente à Paris. Depuis août 2013, elle dispose aussi d’une unité de production située à Saint Denis qui a pour ambition de développer les bières artisanales en grande quantité et notamment en bouteille et fût. Ceci pour les distribuer dans des réseaux ciblés (épiceries fines cavistes…) mais aussi pour alimenter ses restaurants dépourvus de micro-brasserie notamment ses 2 FrogBurger parisiens.

Né dans le 2e arrondissement de Paris (The Frog & Rosbif), le petit réseau à la grenouille a depuis essaimé à Paris mais aussi à Bordeaux et Toulouse et s’impose comme le spécialiste de la bière fabriquée dans la plus pure tradition, par une équipe de brasseurs maison. La toute dernière unité ouverte dans le quartier de la Bastille et baptisée Frog Revolution reprend d’ailleurs les marqueurs de l’enseigne : un cadre convivial de pub anglais, une dizaine de bières maison et une offre de restauration aujourd’hui très marquée burger maison mais aussi plus récemment barbecue. « Je pense que l’une des prochaines tendances alimentaires sera le barbecue », indique Paul Chantler qui termine avec succès une expérimentation sur ce thème. L’ensemble de ses points de vente proposera d’ailleurs des travers ou effiloché de porc cuits longuement à basse température mais aussi des ailes de poulets au barbecue.

Paul Chantler aujourd’hui tourné vers le développement et qui s’apprête à finaliser l’entrée d’un fonds d’investissement dans son capital, vise les 20 unités à horizon 2019. Avec déjà 3 unités dans les tuyaux pour l’an prochain dont une dans le quartier de République, il lorgne aussi la franchise notamment pour développer FrogBurger hors Paris "Ce concept monoproduit se prête bien à la franchise. Nous maintrisons parfaitement le produit qui est monté en puissance à notre carte depuis 10 ans et dont la qualité fait la différence avec de nombreux autres concepts". 

 

 

 

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique