Un site web offert aux restaurateurs, la nouvelle recette de 1001menus
27

Un site web offert aux restaurateurs, la nouvelle recette de 1001menus

27 Octobre 2014 - 3055 vue(s)

La start-up parisienne, qui a procédé fin 2013 à une levée de fonds d’1,4 million d’euros pour accélérer son développement entend donner un sérieux coup de fouet à la digitalisation des restaurateurs. Son nouveau crédo : offrir à partir de novembre à tous les établissements qui le souhaitent, la création de leur site internet, nom de domaine et hébergement compris. Xavier Zeitoun, co-fondateur il y a 4 ans de 1001menus avec son cousin Thomas et Julien Balmont, espère ainsi rapidement « convertir à internet les plus de 60% des restaurateurs français qui ne disposent aujourd’hui d’aucun site web ».

Une gestion globale de la e-communication

Pour lui, la restauration en est là où était l’hôtellerie il y a 10 ans. « Aujourd’hui, la communication, la consultation et la réservation en ligne y sont devenus des pratiques communes, pour ne pas dire essentielles. Adapter ce modèle à la restauration, que cela soit pour la commande en ligne, la livraison ou tout simplement la maîtrise de la e-reputation des établissements a tout son sens ». Ces dernières années, de nombreux acteurs se sont activés pour proposer des services on-line aux restaurateurs afin de développer leur fréquentation en restaurant : réservation en ligne (La Fourchette), promotion ((Groupon), amélioration du référencement (Pages jaunes, yelp…) jusqu’aux sites d’avis clients (Trip Advisor) ou à l’animation de communautés (Facebook, Twitter). Avec cette nouvelle offre gratuite, 1001menus entend bien populariser auprès des restaurateurs ses solutions de gestion de l’ensemble de leur présence on-line en les amenant à s’orienter vers son véritable savoir-faire: référencement sur une quinzaine des principaux portails internet, outils de e-marketing jusqu’au suivi statistique au jour le jour des commandes passées en ligne. 3 formules payantes sont ainsi proposées permettant pour la plus chère (99€ HT/mois ou 83,25€ si engagement annuel) de contrôler sa e-reputation en suivant toutes les interactions autour de la marque, bonnes ou mauvaises, de bénéficier d’un service client par téléphone 7 jours sur 7 mais aussi d’un moteur de gestion des réservations en ligne intégrables à facebook, l’envoi de newsletters et l’accès au fichier client ou encore la prise de vue en point de vente par un photographe. Tandis que beaucoup d’autres fonctionnalités sont encore en développement, de l’automatisation du CRM, à la gestion de campagne SMS voire plus tard de la livraison. « Le restaurateur n’a que très peu de temps à consacrer à sa présence on-line et nos services sont là pour leur simplifier la démarche tout en optimisant leurs retombées. L’établissement peut ainsi se rendre compte, à l’aide d’un compteur, du CA additionnel apporté par le site via la commande en ligne depuis sa mise en service, soit 2805€ mensuels en moyenne et souvent bien au-delà ! » Un bon moyen de justifier d'un retour sur investissement immédiat, comme en témoigne le taux de renouvellement de « 98% des clients » se félicite Xavier Zeitoun…

1500 clients en France, avant l’international

A ce jour, 1001menus compte 1500 clients en France dont Fuxia, Fauchon ou encore De Clerq. La strat-up vient également de débarquer il y a quelques semaines en Grande-Bretagne avant l’Allemagne et l’Espagne dans le viseur. Un développement rendu possible par la levée de fonds opérée par les fondateurs en décembre 2013, notamment soutenue par le fonds Elaia Partners ainsi que plusieurs business angels qui ont rejoint le fonds du fondateur de Free Xavier Niel, Kima Ventures. La société, qui compte aujourd’hui déjà 35 salariés pour 1M€ en 2014, espère atteindre les 3,5M€ à fin 2015.

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique