Wynd lève 1,8 million d'€ pour digitaliser la restauration
0

Wynd lève 1,8 million d'€ pour digitaliser la restauration

3 Novembre 2014 - 4335 vue(s)

1 an et demi à peine après sa création, la start-up parisienne Wynd, spécialiste de la digitalisation des points de vente restauration, va entrer dans une nouvelle ère après la levée de fonds conséquente de 1,8 million d’euros réalisée auprès de business angels et de Bpifrance. En février 2013, Arthur Perticoz et Ismael Ould, créaient avec leurs associés cette suite de logicielle modulable permettant la connectivité des restaurants vis-à-vis de leurs clients en temps réel, que cela soit via ordinateurs, tablettes ou smartphones. Plus qu’une simple solution de « click & collect », ces jeunes entrepreneurs se sont attachés au travers de Wynd à séquencer, pour les restaurateurs franchisés, l’ensemble du parcours client mais aussi le parcours de vente côté franchise. La plateforme permet ainsi, selon les modules, de découvrir les lieux de vente, de commander en ligne une offre qui sera livrée, retirée en boutique ou commandée à table, de profiter de tous les systèmes de paiement mais aussi pour les restaurateurs en franchise de s’appuyer aussi bien sur des leviers de la fidélisation et de promotion avec l’envoi de pushs email ou sms que sur la gestion amont des commandes fournisseurs. Chaque module peut s’installer indépendamment ou en package global, et s'intégrer directement au sein des postes de caisses des unités.

Ledej.fr, la marketplace de la restauration à emporter

D’ici la fin de l’année 2014, Arthur Perticoz se projette sur un nombre de 400 clients points de ventes franchisés en France, Belgique et au Moyen Orient (via notamment une dizaine de grands comptes à ce jour) mais aussi sur 600 restaurateurs indépendants, au travers de la plateforme Ledej.fr, la marketplace dédiée à la restauration à emporter s’appuyant sur la technologie Wynd et se positionnant comme un véritable apprteur d’affaires. En 2012, la société avait déjà procédé à une première levée de fonds de l’ordre de 300 k€. Avec ces 1,8 M€ levés auprès d’une douzaine de business angels (dont une partie « très impliqués dans le secteur des nouvelles technologies » souligne-t-on chez Wynd) et de la Banque publique d’investissement via le Programme d’Investissement d’Avenir et du Centre Francilien de l’Innovation via l’Aide à l’Innovation Responsable, la start-up, qui compte aujourd’hui une quinzaine de collaborateurs, va changer de dimension et s’offrir les moyens de ses ambitions. « Nous allons renforcer notre équipe de direction avec l’arrivée de nouveaux experts pour rester à la pointe de l’innovation sur notre secteur. Nous allons également consolider notre service commercial, avec des ambitions fortes en France, où il y a beaucoup à faire pour accompagner les restaurateurs dans leur passage vers l’ère numérique, comme à l’international », indique ainsi Arthur Perticoz, qui compte embaucher une dizaine de collaborateurs supplémentaires.

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique