Orangina Suntory se 'secoue' pour être encore plus durable
Food & Beverage 45

Orangina Suntory se 'secoue' pour être encore plus durable

6 Juin 2017 - 3703 vue(s)
En ouvrant les portes de son usine de Donnery, l’un de ses 4 sites de production, le groupe présidé par Thierry Gaillard a voulu témoigner de la mutation profonde qui le touche, à tous les niveaux. Un modèle qui se veut de plus en plus durable et responsable partagé par tous, à toutes strates de l’entreprise dans le cadre d’une stratégie RSE active qui a fait de chaque collaborateur, un acteur engagé du changement.

Dans ce site de 28 000 m², situé dans le Loiret non loin d’Orléans, toute l’usine de Donnery respire ce changement initié depuis la nomination de Thierry Gaillard en 2014 à la tête du n°1 des boissons aux fruits en France (850 M€ de CA en 2016). Un modèle managérial participatif qui a été enclenché d’abord au nouveau siège de Neuilly-sur-Seine sur l’Ile de la Jatte et qui se diffuse depuis sur chacun des sites de production.

Un renouvellement qui passe par un autre management dans une vision de construction, une offre rénovée pour répondre aux attentes des consommateurs qui changent rapidement et un outil de production moderne et responsable. On retrouve donc à Donnery par exemple les bureaux en open space, favorables aux échanges, les réunions mensuelles d’informations avec tout le personnel où chacun peut s’exprimer (Shake live) en toute liberté et sans tabou ou encore les fameuses boîtes à idées baptisées « Idées Shift ».

OranginaSuntory

OranginaSuntory

Ce programme invite les collaborateurs de l’entreprise, tous les mois pendant 45 mn à exprimer leurs idées pour améliorer les performances aussi bien économiques qu’environnementales mais aussi le bien-être et la sécurité. Depuis sa mise en place en 2015, 197 idées ont été validées sur 234 postées à l’échelle du groupe.

« Mon crédo personnel est un management innovant, qui libère la parole de tous, incite à la prise d’initiative et favorise la responsabilité individuelle et collective, précise Thierry Gaillard.

 OranginaSuntory

30 M€ investis à Donnery sur les 104 M€

Avec près de 104 M€ investis en 2 ans sur les 4 usines, Orangina Suntory France a engagé une modernisation de ses outils de production avec un objectif de performance durable. L’entreprise souhaite atteindre la neutralité carbone à horizon 2020 et réduire de 15 % la consommation d’eau pour fabriquer des bouteilles, par rapport à 2007. Parmi les clés de cette transformation, les usines sont dorénavant ISO 14001 (management environnemental), ont fait le choix d’électricité verte à 100 %, mènent un programme de renouvellement des anciens équipements pour des outils plus performants et plus efficients en matière de consommation d’énergie, accompagnent et sensibilisent les collaborateurs sur le sujet. A Donnery par exemple, où sont produites 5 marques phares (Oasis, Schweppes, Orangina, Pulco et MayTea), 30 M€ ont été investis pour la transformation de la ligne boîte (slim can), la modification de la ligne PET grands formats gazeux, la mise en place d’une nouvelle siroperie ou encore le remodelage intégral de la ligne petits formats plats et de l’atelier d’injection et de soufflage.

L’intégration thermique est en cours ainsi que la production d’énergies renouvelables sur chacun à horizon 3 ans. A cela s’ajoute, une volonté de réduction du poids des emballages PET avec un objectif de – 20 % en 2020. Les bouteilles Oasis, déjà passées de 57 g à 42 g visent par exemple les 34 g dans les 3 ans.

OranginaSuntory

Responsable sur toute la chaîne de valeur

Dans ce souci de maîtrise de toute la chaîne de valeur (800 contrôles et analyses par jour), Orangina Suntory envoie aussi des messages forts à ses transporteurs et fournisseurs. L’entreprise a rejoint le programme de l’ADEME « FRET 21 » avec l’objectif que les chargeurs s’engagent à réduire de 9 % les émissions de gaz à effet de serre issues du transport des boissons. En cours de signature également une charte « fournisseurs de fruits responsables » en vue de favoriser les pratiques agricoles respectueuses de l’environnement et des hommes. L’entreprise qui a signé également la charte PNNS, travaille à la réduction de la teneur en sucre de ses boissons avec un objectif de – 20 % sur l’ensemble des boissons à horizon 2020. Le groupe retravaille depuis 10 ans sur les recettes existantes avec ou sans édulcorant à l’image de Schweppes qui a réduit de 42 % sa teneur en sucre depuis 2006, Oasis de 14 % ou encore Pulco Citronnade de 15 %. « Une démarche qui doit être progressive car nos clients sont très attachés à leurs recettes », a rappelé Thierry Gaillard qui a souligné par ailleurs le grand succès de la dernière boisson lancée l’an dernier MayTea qui s’inscrit entièrement dans cette démarche de boissons plus naturelles, moins sucrées et en phase avec les attentes des clients. Et l’entreprise ne compte pas s’arrêter là puisque le président d’Orangina Suntory France a annoncé 100 M€ d’investissements supplémentaires à venir sur les 3 prochaines années.

Des ambitions fortes en RHD

Avec près de 300 000 clients finaux, le groupe considère comme prioritaire le marché de la restauration hors domicile qui pèse pour 25 % de son activité. « C’est un secteur clé car il est dans l’ADN de nos produits », précise Thierry Gaillard qui compte bien renforcer encore un peu plus la visibilité des marques. En effet de 10 000 éléments de visibilité en 2016, l’entreprise va passer à 30 000 cette année avec un budget de près de 7 M€.

 

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique