Communauté

Jour mise sur un nouveau concept point de vente 100 % digital

1 Février 2018 - 11493 vue(s)
L’enseigne de salad’bar Jour (19 points de vente) prend un virage très digital grâce à un nouveau concept point de vente avec bornes de commandes révolutionnant le parcours client. Installé depuis quelques semaines au cœur de Bercy Village, le restaurant pilote n’est qu’une 1re étape avant la généralisation à l’ensemble du réseau courant 2018.

Les géants du fast-food en France avaient certes défriché le terrain et familiarisé les consommateurs à l’utilisation des bornes de commande à l’entrée des établissements. Mais oser franchir le pas du 100 % digital lorsque l’on a fait, comme Jour, sa spécialité du sur-mesure avec plus de 12 bases de salades, autant de sauces possibles et au moins 53 toppings à assembler à l’envi… Voilà qui était un vrai défi ! Un challenge relevé par les équipes de Thomas Battistini, à la tête de l’entité Healthy Groupe qui chapôte les enseignes de salad’bar Jour mais aussi Naked autour du sandwich et du prêt à emporter. « Nous avons mûrement réfléchi le projet après avoir constaté une très forte accélération de nos résultats depuis 2 ans via les autres canaux de distribution développés que sont notamment la livraison et le click & collect, indique-t-il. Il est apparu comme évident de pouvoir ainsi proposer un parcours client digitalisé en point de vente, qui permet ainsi de gagner en fluidité, en efficacité pour le restaurant mais aussi en liberté pour le client ». Fini donc le stress ressenti face au comptoir de commande devant l’infinité de choix qui s’offre à vous et le bombardement de questions du serveur...

 

Un parcours client multicanal

Pour le pilote, Jour a donc choisi l’un de ses restaurants phares, sur Bercy Village, avec un établissement au fort flux de clientèle. 6 bornes de commandes ont ainsi été diposées sur les murs du restaurant dès l’entrée pour inviter un maximum de clients à acquérir le réflexe « digital » alors que des équipiers sont là au-besoin pour les accompagner. « Si la première commande peut prendre davantage de temps qu’une commande orale pour se familiariser à l’outil, cet effet s’atténue largement avec l’habitude d’autant que les bornes permettent un encaissement direct. Et on observe une augmentation du panier moyen grâce, notamment, à des suggestions de fin de commande ou en poussant certains produits en fonction de l’heure de la journée ». Le mix produit est ainsi beaucoup plus équilibré entre les différentes familles d’ingrédients que sur un restaurant traditionnel. Ce concept 100 % digital répond aussi à un second objectif : permettre une meilleure restitution de l’offre proposée, en indiquant notamment le sourcing de chaque produit et miser ainsi sur le pacte de transparence entre le client et l’enseigne, alors que celle-ci a souhaité ces dernières années renforcer son discours militant en faveur du local et du fait sur place, à partir de produits bruts.

 

Le réseau prêt à être converti

D’ici le mois d’avril, le virage digital sera encore renforcé par la mise à jour de la nouvelle application smartphone afin d’uniformiser les offres et identités (visuels, ergonomies…) à l’image de ce que l’on peut trouver sur les bornes. Et permettre, ainsi, de renforcer encore les ventes en click & collect et livraison. Thomas Battistini prévoit déjà la généralisation du système à l’ensemble des points de vente du réseau existant pour 2018. Pour les franchisés, alors que l’enseigne espère ouvrir 6 à 8 établissements sous ce modèle cette année, après sa première participation l’an dernier au salon Franchise Expo Paris (réitérée en mars prochain), le dispositif digital sera désormais un pré-requis alors que des ouvertures prochaines à Lyon, Bordeaux, Ajaccio, Marseille (déplacement du restaurant d’Aix-en-Provence vers les Docks) mais aussi à Paris XVIIe sont déjà dans les tuyaux. L’investissement pour l’installation des 6 bornes de Bercy Village représente un investissement de 40 k€ environ mais ce chiffre pourra être largement réduit en fonction de la taille de l’établissement et du dispositif nécessaire à mettre en place.

Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique