just eat ifop veganuary
Tendances 3

Flexitarien, végétarien, végan : plus d'1 Français sur 5 suit un régime alimentaire spécifique

21 Janvier 2022 - 3702 vue(s)
À l’occasion de Veganuary, la campagne d’incitation à tester une alimentation végane en ce mois de janvier, l’IFOP et Just Eat dévoilent une étude qui fait la lumière sur l'évolution des régimes alimentaires en France et la place du véganisme. Qui sont les aficionados de ce régime et pourquoi le suivent-ils ?

Les régimes alimentaires qui limitent la consommation de viande ont le vent en poupe alors qu'1 Français sur 2 souhaite réduire sa consommation de viande en 2022 ! 21 % déclarent même déjà suivre un régime alimentaire spécifique selon les résultats de l'étude IFOP/Just Eat. Et cette assiette pourrait continuer de grossir lorsqu’on observe que plus des 2/3 des Français de plus de 18 ans, interrogés en septembre dernier, se disent intéressés par le régime flexitarien, 34 % par le « pescetarien », 22 % par une alimentation végétarienne et 17 % par le végétalien. Globalement,  3 % des sondés ont d’ailleurs même déjà franchi le pas du véganisme tandis que plus d’un quart des jeunes de 18 à 34 ans se disent sensibles à ce régime. Au global, 17 % des végétariens indiquent être intéressés par le véganisme. 

Protection animale, santé, environnement parmi les principales motivations au véganisme

Parmi les motivations qui poussent les sondés à franchir le pas, il y a d’abord la protection animale pour 32 % des Français intéressés par ce régime ou s’étant déjà convertis. Viennent ensuite la santé (24 %) et la préservation de la planète (23 %). A l’inverse, les freins sont d’abord le poids de l’habitude (23 %), le manque de connaissances sur le sujet (18 %) tandis que 14 % déclarent bien trop aimer les produits d’origine animale pour envisager de s’en priver. Les proches jouent, dans 1 cas sur 10, un rôle suscité par le véganisme de par leurs recommandations.

 

Des restaurateurs qui s'adaptent 

Devant cet intérêt suscité par le véganisme, l’offre s’est sensiblement développée dans les restaurants français ces dernières années. Quand la grande majorité des établissements proposent des alternatives sans viande à leurs menus, d’autres ont fait le choix de dédier leurs cartes à ce régime alimentaire. Et cela marche puisque 78 % des végans interrogés déclarent vouloir aller au restaurant en 2022 ! Et 51 % sont motivés par la livraison de repas. « Les restaurateurs ont bien compris que la cuisine végétale n’est pas qu’une simple tendance, mais un mouvement de fond, répondant aux nouvelles attentes sociétales », remarque Alexandra Coché, Responsable du pôle Food de l’association L214, qui relaie la démarche Veganuary en France. « Comme le montre l’étude, les Français se sentent de plus en plus concernés par l’impact de leur coup de fourchette, et notamment les jeunes, qui sont très demandeurs d’une alimentation respectueuse des animaux, de la planète et de leur santé ».

 

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique