Thierry Amichaud
Communauté 1

'Tout le monde est gagnant avec la multi-franchise', selon Thierry Amichaud (Waffle Factory, Columbus Café)

11 Février 2022 - 1566 vue(s)
A l'approche du salon Franchise Expo qui se tiendra à Paris-Porte de Versailles du 20 au 23 mars prochain, France Snacking est parti à la rencontre de 10 multi-franchisés emblématiques développant leurs marques sur leurs territoires. A la tête de 7 Waffle Factory et un Columbus Café en région parisienne, Thierry Amichaud est un de ceux-là, lui qui a construit son succès, étape après étape, aux côtés de son épouse depuis maintenant une quinzaine d'années. L'occasion de revenir sur ce joli parcours, parfois parsemé de doutes, mais surtout de belles réussites.

Passé par l’École Ferrandi, Thierry Amichaud rêvait depuis l’enfance de devenir restaurateur avant de s’orienter vers une carrière de commercial au sein de la biscuiterie Mistral, fondée par son grand-père. Le désir de gérer sa propre entreprise sera néanmoins plus fort et en 2007, il se rapproche de l’enseigne belge Waffle Factory, qui ne comptait alors que 7 unités en France chapotées par un masterfranchisé. Et c’est au Forum des Halles, à Paris, qu’il inaugure sa 1re unité juste avant Noël. « Passé le raz-de-marée des débuts, cette 1re année a été difficile pour trouver notre rythme de croisière et peu à peu évacuer les doutes », se rappelle-t-il. Au départ, l’ambition n’était pas d’en ouvrir plusieurs mais un défi entraînant l’autre… C’est en 2013 que le virage s’opère lorsqu’il convainc un associé de créer une véritable holding avec l’ambition d’ouvrir 5 nouvelles unités et de mailler l’Île-de-France. Ces moyens supplémentaires lui offrent une vraie crédibilité auprès des bailleurs et lui permettent d’être réactif pour saisir de nouveaux emplacements comme à Val de Fontenay ou à Évry II. D’autant que la maison-mère, qui a repris la main sur le développement français, opère alors une vraie modernisation du concept et que sa femme, comptable de formation, le rejoint pleinement dans l’aventure entrepreneuriale. « Elle a joué un rôle absolument déterminant dans la réussite du projet de multi-franchise qu’il fallait alors structurer pour progressivement apprendre à déléguer ». Le couple décide d’ailleurs fin 2016 de reprendre son autonomie financière en rachetant les parts de l’associé pour fonder la holding Kristy, passant en un an de 25 à 100 salariés ! Bureaux, comptabilité, back-office, animateurs réseaux, tout est à mettre en place en parallèle des ouvertures de Carré Sénart et Créteil Soleil.

Avoir plusieurs cordes à l'arc

Mieux armés, ils envisagent alors de diversifier leur portefeuille, poussés par une opportunité d’emplacement et l’envie de s’offrir un nouveau défi. « Columbus Café est une marque référence, capable de répondre à tous les moments de consommation, ce qui est essentiel dans les univers commerciaux. Il n’était toutefois plus concevable que je m’absente plusieurs semaines pour suivre un cursus traditionnel de formation. C’était un vrai cap à passer car ces formations ont été déléguées à un manager point de vente qui gère aujourd’hui l’établissement ». Thierry Amichaud dit tirer un vrai bénéfice de cette pluri-franchise qui lui a permis de découvrir une nouvelle culture d’entreprise, d’acquérir de nouveaux savoir-faire mais aussi de mettre en place de nouveaux process pour demain envisager de dupliquer. « Ce sont deux belles expériences. D’un côté, nous avons accompagné l’émergence de Waffle Factory que nous avons vu grossir et pour laquelle nous avons forcément un affect très fort. De l’autre, nous sommes arrivés dans une enseigne extrêmement structurée, qui comptait déjà plus de 160 unités, et où nous avons été extrêmement bien accompagnés ». Il insiste d’ailleurs sur la « loyauté » du pluri-franchisé, qui doit savoir équilibrer son temps et son énergie entre les enseignes. « Mais franchiseurs, franchisés, banques… Tout le monde est gagnant avec la pluri-franchise ! ». Si la crise Covid n’a pas facilité le lancement du Columbus de Carré Sénart, il souhaite poursuivre l’aventure avec une enseigne à laquelle il croit beaucoup. Déplacer le point de vente à un endroit du centre davantage prisé le midi serait une possibilité. En attendant, sa prochaine ouverture Waffle Factory pourrait aussi l’amener jusqu’à Paris intra-muros tandis qu’il reste à l’écoute de nouvelles marques. Mais toujours étape par étape…

 

En chiffres

  • CA : 6,5 M€ de CA (2019)
  • 8 unités. 7 Waffle Factory, 1 Columbus Café.

 

Retrouvez cet article dans notre enquête sur les pluri-franchises, paru dans le tout dernier numéro de France Snacking  FS 65 qui vient de paraître, feuilletable gratuitement en ligne dès aujourd’hui et dans la boîte aux lettres des abonnés dans quelques jours.

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

Jonathan Douay Rédacteur en chef adjoint France Snacking Suivez Jonathan Douay sur Twitter @francesnacking
Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique