barePack
Communauté 25

&REPEAT acquiert la start-up barePack pour réinventer la consigne

22 Février 2022 - 2498 vue(s)
Le leader suédois des services de recyclage des emballages à usage unique, &REPEAT, entend s'offir une nouvelle corde à son arc en absorbant barePack, la start-up française spécialiste des emballages réutilisables pour la vente à emporter. L'obejctif : proposer une solution complète couvrant 100 % des packagings de la restauration, qu'ils soient recyclables ou réemployables.

Alors que toute la filière restauration s’organise et recherche des solutions pour répondre aux futures exigences de la loi AGEC, qui prévoit entre autres la fin des emballages jetables pour le service sur place dans tous les établissements de plus de 20 couverts, ce rapprochement entre la startup française Barepack, offrant une solution de contenants réutilisables et le leader suédois des services de recyclage des emballages à usage unique &REPEAT, constitue un véritable mariage de raison. Celui-ci devrait d’ailleurs permettre, dès les semaines qui viennent, de proposer aux restaurateurs un service complet et sur-mesure s'adaptant aux nécessités spécifiques des restaurants qui ont besoin à la fois du réemploi et du recyclage. "L’acquisition de barePack par &REPEAT est évidente et va nous permettre de créer un véritable mouvement autour de la réduction des déchets”, confie ainsi Nicolas Piffeteau, jusqu’ici directeur France chez Barepack et qui a rejoint, comme les 11 autres employés de la jeune startup lancée début 2021, le giron de &REPEAT. Le nouveau responsable des opérations en France, particulièrement engagé dans la réduction des déchets, s’enthousiasme d'ailleurs de pouvoir proposer une solution écologique à 360° pour « 100 % des packagings de la restauration, qu'ils soient recyclables ou réemployables ».

Déjà 200 restaurants conquis par barePack

Nominée en ce moment même pour le Snacking d’Or 2022 dans la catégorie « Nouvelles technologies », en attendant le résultat des votes des internautes qui court jusqu’au 3 mars prochain, la solution barepack permettait plus concrètement jusqu’ici aux clients de recevoir leurs plats à emporter dans un emballage réutilisable et consigné qu’ils rapportent ensuite dans l’un des restaurants partenaires de l’entreprise. Ces emballages durables sont ensuite nettoyés par les restaurants et réutilisés in situ, et ce jusqu’à 300 fois environ ! L’entreprise, qui travaille déjà avec plus de 200 restaurants à Paris et à Lyon, avait aussi récemment réussi à convaincre Deliveroo de proposer l’option zéro-déchet sur sa plateforme.

Une solution globale association réemploi et recyclage

Ainsi, en combinant ce système de réutilisation des contenants à son propre service de recyclage des emballages à usage unique, &REPEAT est aujourd’hui en mesure d’offrir à l’écosystème de la restauration et aux consommateurs un service complet et unique pour réduire drastiquement les consommations d’emballages. Avant cela, en Suède, la société avait déjà persuadé depuis son lancement en décembre 2020 plus de 500 restaurants à travers le pays d’adopter sa solution, permettant de récompenser les clients et clientes qui recyclent leurs emballages. Cela passe par un système de cashback, à dépenser ensuite dans le réseau de commerces partenaires. Le lancement de la solution est d’ailleurs déjà programmé pour la mi-mars dans près de 170 restaurants tests a minima, avec de jolis noms de marques tels que Bagelstein, Tripletta, Soup & Juice, Coquillette, Not So Dark… « Alors que les prochaines échéances réglementaires constituent une véritable opportunité pour repenser la production des emballages et la façon dont ils sont gérés, nous avons besoin d’inciter davantage de restaurants et de consommateurs à faire le bon geste, que ce soit le recyclage ou le réemploi », insiste Nicolas Piffeteau. « Et pour nous, la recette c’est de récompenser financièrement les clients et clientes avec un système de cashback. En plus cela redirige du revenu vers les restaurants qui s’engagent contre le jetable et la pollution qui y est associée ». L’objectif sera de convaincre a minima un millier de restaurants d’adopter la solution dès cette année tandis qu’un processus de levée de fonds en série A, actuellement en cours, pourrait offrir de nouveaux moyens à la structure dans les mois qui viennent.

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique