Kantar Worldpanel
Tendances 2

#CDS22. Hyperinflation : s’adapter aux nouveaux arbitrages des consommateurs

24 Mai 2022 - 937 vue(s)
Avec 89 % des foyers Français qui se disent préoccupés par leur pouvoir d’achat en Mars 2022, 34 % qui envisagent de réduire leurs dépenses en restauration et 13 % de visites en moins en Restauration commerciale vs 2019, la crise économique commence à frapper le porte-monnaie de nos concitoyens. Retrouvez au Congrès du Snacking du 7 juin, Lydia Rabine, Strategic Insigh Manager chez Kantar Worldpanel et Aurélien Pled, Food Service Director de chez Kantar World Panel qui partageront leurs dernières données.

2 ans après le début de la pandémie, les allégements des restrictions ont entrainé une forte reprise économique synonyme également du retour de l’inflation. Le contexte économique de hausse des prix sur de nombreux postes de dépenses, conjugué avec l’élection présidentielle, a propulsé le pouvoir d’achat au cœur des préoccupations des Français (89% des foyers français en Mars 2022) et la crise ukrainienne actuelle n’a fait qu’exacerber encore un peu plus ce sentiment (envolée des cours du blé, crise énergétique…). Un contexte qui vient menacer la reprise du secteur de la restauration, qui n’a pas encore retrouvé son rythme de croisière pré-Covid (toujours 13 % de visites en moins en Restauration Commerciale sur le 1er trimestre 2022 vs 1er trimestre 2019), en particulier chez les individus avec des contraintes budgétaires plus marquées (- 24 % de visites).

30 % des consommateurs envisagent de réduire leurs dépenses en restauration

Des préoccupations écologiques, économiques et politiques en hausse sur ce début d’année 2022 qui poussent les consommateurs à faire des arbitrages. Ainsi 1 foyer sur 3 envisage de réduire ses dépenses en restauration, ce qui devrait à nouveau avantager la consommation à domicile avec néanmoins là aussi des changements de comportements à prévoir. Si les solutions anti-gaspillage, le fait maison, la traque aux promotions étaient envisagées dans un premier temps pour compenser les hausses des prix, les choix des consommateurs se font un peu plus drastiques avec la crise ukrainienne. Les consommateurs se tournent, en effet, de plus en plus vers les offres les plus économiques à savoir les marques de distributeurs, premier prix ainsi que les enseignes de discount, bien positionnées en prix. Un contexte qui met un coup de frein à une consommation plus responsable. Même si les attentes autour d’une alimentation saine et plus vertueuse restent fortes, les contraintes budgétaires auxquelles font face bon nombre de foyers (51% des foyers français disent boucler difficilement ou juste les fins de mois en Mars 2022) mettent à mal la croissance des produits biologiques, végétaux ainsi que Made In France, souvent plus chers.

Pour faire face à ce contexte, la restauration peut surfer sur plusieurs tendances. En effet, en tête des solutions les plus intentionnées par les foyers Français, l’on retrouve l’anti-gaspillage avec 48 % qui l’envisagent. Une solution jugée pratique, économique et écologique (rayons DLC courtes, paniers anti-gaspi, doggy-bag en restauration, applications anti-gaspi, vrac ou encore box à cuisiner) et déjà testée par 1 foyer sur 4 en 2021.

Le multi-canal s'installe

Par ailleurs, les consommateurs doivent aussi conjuguer avec des contraintes de temps. Une recherche de commodité qui dynamise les courses online, l’achat de plats tout prêts cuisinés, l’abonnement à des box à cuisiner mais aussi la Vente à emporter et la Livraison de repas à laquelle les Français ont goûté pendant les périodes de confinements et qu’ils continuent de plébisciter : ces canaux représentent désormais 59 % des visites réalisées en restauration à table & rapide au 1er trimestre 2022. L’omni-canalité reste clé pour les restaurateurs. Un phénomène sous-tendu par le développement des commandes digitales (plateformes de livraison ou site internet/applis de restaurateurs), auxquelles ont eu recours près de 29 % des Français sur l’année à fin Mars 2022, et dont la marge de progression reste importante.

 

 

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique