Le FoodTweet #13 : des insectes dans nos assiettes et nos burgers ? L’e-commerce en hausse en 2022
Management & Franchise 29

Le FoodTweet #13 : des insectes dans nos assiettes et nos burgers ? L’e-commerce en hausse en 2022

6 Juillet 2022 - 2481 vue(s)
Comment réaliser votre veille prospective des principales actualités de cette dernière quinzaine sur Twitter le temps d'avaler un café ? Profitez de notre regard social sur les événements, les lancements, les acquisitions, les tendances marketing x social commerce et les splits qui animent et façonnent l’activité snacking... Et puisque rien n’échappe à Twitter, qui reste le premier levier d’information sur le web, faites votre veille food en 2 minutes avant tout le monde au travers d'une 10e d'informations pertinentes spécialement sélectionnées pour vous ! #InSnackingWeTrust !

Si vous souhaitez que ces informations viennent à vous immédiatement, suivez France Snacking sur Twitter et, bonne nouvelle, elles vous parviendront dès leur diffusion si vous activez les notifications (bouton à gauche de suivre/suivi) ! France Snacking is social !

#1 | Bientôt des insectes dans nos burgers ?

L’agence sanitaire européenne vient d’approuver la production et la commercialisation de scarabée Buffalo pour la consommation humaine, se réjouit Ynsect. La société française Ynsect annonce le 4 juillet avoir obtenu le feu vert de l’autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) pour la consommation humaine du scarabée Buffalo (Alphitobius diaperinus). C’est la quatrième espèce d’insecte autorisée ; Ynsect avait déjà obtenu cette autorisation pour le scarabée Molitor en janvier 2021. Dernière étape avant la commercialisation du produit, la confirmation par la Direction générale de la santé de la Commission européenne. C’est cette instance qui donnera l’autorisation finale de mise en marché dans l’UE. La branche d’activités Ÿnsect Human Nutrition & Health commercialise déjà des ingrédients utilisant le scarabée Buffalo (sous la marque AdalbaPro), notamment en Autriche, mais aussi en France (pâtes, barres et granolas de la marque Jiminis). Quand la mise en marché sera autorisée pour l’UE, les ventes pourront alors changer d’échelle. Une nouvelle manière d’entrer dans la transition alimentaire en proposant des burgers réalisés à base de poudre d’insectes ? Quelle chaîne sera la première à passer le pas au-delà des essais que nous avons pu voir dans le passé ?

#2 | Les Français et la Coupe du Monde de Football 2022 : quels comportements food vont se démarquer ?

Alors que l’Equipe de France est championne du monde en titre, comment les Français envisagent-ils de vivre l’événement ? La Coupe du Monde de Football 2022 se déroule exceptionnellement du 21 novembre au 18 décembre 2022, au Qatar. Cette période est inédite pour la compétition qui se déroule traditionnellement en juin-juillet. Imediacenter en partenariat avec l’IFOP ont interrogé les Français sur l’impact de la compétition ainsi que sa nouvelle saisonnalité, sur leur consommation. Qu’envisagent-ils à quelques mois de l’événement ? Quels éventuels changements par rapport aux éditions précédentes organisées en été ? Evénement calendaire booster de business en livraison et en visites en point de vente par excellence, cette coupe du monde pourrait être un bon moyen de s’échauffer au préalable avant la Coupe du Monde de Rugby et les Jeux Olympiques qui se dérouleront en France respectivement en 2023 et 2024. Qu’en pensez-vous ?

#3 | Subway s'éloigne de son modèle basé sur la personnalisation avec 12 nouveaux sandwichs préétablis au menu

La personnalisation infinie qui a été la marque de fabrique de l’enseigne est réduite pour améliorer le débit et la satisfaction des clients. Développée par le vice-président senior de la chaîne culinaire et de l'innovation, Paul Fabre, et son équipe, la nouvelle gamme de sandwichs de Subway vise à rationaliser la production et à améliorer la satisfaction des clients en proposant des sandwichs avec un large attrait qui nécessite une prise de décision minimale de la part des clients. La société affirme qu'il s'agit du plus grand changement de menu de ses plus de 60 ans d'histoire. « Nous avons testé cela de manière approfondie et nous sommes très excités par ce que cela représente pour notre marque, et nos franchisés sont vraiment motivés et excités par ce qu'ils voient', a déclaré le président nord-américain de Subway, Trevor Haynes… Le menu engineering vient à la rescousse de la rentabilité et de la satisfaction des enseignes. Bientôt en France ?


#4 | Deliveroo a annoncé le lancement de sa nouvelle plateforme publicitaire, Deliveroo Media et Ecommerce


Les marques peuvent faire de la publicité auprès des clients de Deliveroo avec des offres pertinentes sur son application, son site Web et dans le cadre de campagnes de médias sociaux, de courriels et de notifications poussées. La publicité est également prévue pour sa page de suivi des commandes, avec de nouveaux formats à lancer au cours des prochains mois. Dans le système actuel, seuls les partenaires de Deliveroo peuvent utiliser les services publicitaires sur la plateforme, avec un positionnement sponsorisé pour les partenaires de restauration ou d'épicerie.« Notre nouvelle plateforme publicitaire permettra aux restaurants et aux épiceries partenaires de raconter leur histoire de façon émotionnelle et efficace tout en veillant à ce que les clients de Deliveroo continuent de recevoir une expérience axée sur la nourriture », explique la marque. Deliveroo Media et Ecommerce seront lancés au Royaume-Uni avant de se déployer sur d'autres marchés mondiaux où la plate-forme est présente (11 pays).


#5 | Sous tension, les marges d’exploitation, en restauration commerciale, retrouveront peu à peu leur niveau d’avant crise à partir de 2024

Après deux années de crise, l’activité de la restauration commerciale se redresse. Le chiffre d’affaires du secteur bondira ainsi de 30 % en 2022 par rapport aux 44,7 milliards d’euros engrangés en 2021. Mais un retour à meilleure fortune, espéré par les professionnels avec la fin des restrictions sanitaires, a été douché par la guerre en Ukraine, la flambée des cours des matières premières agricoles et des prix alimentaires ou encore les pressions sur le pouvoir d’achat des ménages. Dans le même temps, les plateformes de livraison et de vente à emporter sont entrées dans les mœurs. De quoi ouvrir de nouveaux horizons aux indépendants comme aux grandes enseignes. Dans ce contexte, Xerfi n’anticipe pas de retour à la normale avant 2023, première année d’activité pleine pour la restauration commerciale. Le chiffre d’affaires du secteur progressera alors de plus de 5 % en moyenne l’an prochain et en 2024. Sous tension, les marges d’exploitation retrouveront, elles, peu à peu leur niveau d’avant crise à partir de 2024.

#6 | Aux US DoorDash vient de déposer une demande de brevet pour livrer via son véhicule autonome

DoorDash teste depuis des années divers systèmes de livraison autonomes, notamment des partenariats avec Starship Technologies, le fabricant de robots de livraison au sol Marble et Cruise Automation de General Motors. Elle a également acquis Scotty Labs en 2019 et Chowbotics en 2021, et a déposé deux brevets pour des AV en 2019. 'L'objectif de DoorDash Labs est de développer et de mettre en œuvre des solutions robotiques qui complètent la communauté de livreurs, augmentent l'efficacité de notre réseau global et se traduisent par une expérience plus efficace et améliorée pour tous les publics que DoorDash sert', a déclaré un porte-parole de la marque, pour qui l’enjeu de l’automatisation est crucial afin de gagner des points de rentabilité, en livraison.

#7 | Les chiffres clés e-commerce en France en 2022 selon la Fevad

Si l’année 2020 a bousculé les prévisions e-commerce et entraîné de fortes augmentations, 2021 a stabilisé l’activité et a fait ressortir une fidélisation des habitudes d’achats. En 2021, les Français sont plus nombreux à acheter en ligne et le nombre d’e-acheteurs utilisant le mobile comme support d’achat a franchi le cap des + 50 %. En parallèle, les préoccupations sanitaires et environnementales des consommateurs ont renforcé les tendances de consommation locale sur Internet, ainsi que la vente et l’achat de produits de seconde main. 42 % des internautes ont utilisé des services de livraison de repas à domicile en ligne au cours des 12 derniers mois (fin mai 2022) et 1 utilisateur sur 5 des services de livraison à domicile a commandé au moins une fois par semaine… Découvrez, en parallèle, les 20 chiffres clefs issus du Congrès du Snacking 2022 où la complémentarité Physique/Digital, pour les restaurants est clairement abordée…

 

#8 | L'étau réglementaire se resserre sur Uber à travers le monde

Uber est parvenu à un accord avec le principal syndicat des transports d'Australie pour mettre au point un organisme fédéral indépendant devant soutenir des normes favorables aux indépendants qui travaillent comme chauffeurs et livreurs. Une décision symbolique qui montre que l'entreprise de VTC est contrainte de repenser son modèle. Au Royaume-Uni par exemple, Uber a déjà annoncé accorder plus de droits sociaux et un salaire minimum aux chauffeurs en raison d'une décision de justice. En parallèle, Uber repense sa stratégie et multiplie les partenariats avec les gestionnaires de taxis locaux. Etats-Unis, Italie, Espagne, Allemagne, Australie… les annonces allant dans ce sens se font de plus en plus en nombreuses. Ces accords sont peut-être aussi devenus plus faciles à nouer si l'entreprise de VTC revoit sa politique quant aux droits auxquels peuvent prétendre les indépendants exerçants via sa plate-forme…

#9 | En France, Paris regorge de visiteurs et a retrouvé son niveau de fréquentation d’avant 2020

Après deux ans de restrictions en raison du Covid-19, la demande de voyages a explosé en Europe. Les touristes sont, en effet, de retour aux quatre coins du Vieux Continent. Pour le président d’une chaine d’hôtels en France, ce retour éclair à la normale, est inespéré. Serge Cachan, Président d'Astotel, explique : "Tous les experts nous ont dit qu'il fallait attendre deux, trois, quatre ans avant de retrouver le niveau de 2019, 2018. Ce furent de très bonnes années. Cela a pris quelques semaines, quelques mois, à partir du 15 février. Non seulement pour récupérer mais pour dépasser le meilleur résultat que nous n’ayons jamais eu." Mais l'ombre du Covid-19 plane toujours cependant…

#10 | Comment transformer la fin du ticket de caisse en 2023 en opportunité pour votre commerce ?

En 2023, l’impression des tickets de caisse, de carte bancaire ou des bons d’achat ne sera plus systématique. La loi prévoit que les commerçants ne devront les imprimer qu'à la demande des clients. Comment s’adapter à ce changement et en tirer parti ? Sélectionnez le mode de transmission le plus demandé par vos clients pour recevoir leur ticket de caisse : plus de 50 % des consommateurs interrogés plébiscitent l’e-mail, le SMS reste attractif pour 38 % des 18-25 ans, selon l'étude Twilio/ Opinea. Une nouvelle opportunité afin de maintenir le lien avec les consommateurs ?

Bonus 1 | Fauchon réceptions a noué un partenariat avec la société Grand Chemin Traiteur qui opérera sous licence dès la fin 2022

A la fin de l'année, verrines et petits fours estampillés Fauchon renoueront avec les réceptions. La maison spécialiste de la gastronomie relance son activité traiteur qui avait été arrêtée début 2020. Elle a noué un partenariat avec la société Grand Chemin Traiteur, qui opérera sous licence. « Fauchon ne pouvait pas disparaître de cet univers. Pour un certain nombre de Parisiens, la marque est synonyme de réceptions, de mariages. Des clients nous appelaient pour savoir quand cette activité reprendrait », observe son président, Samy Vischel.

Bonus 2 | 50 Recettes snacking à emporter qui ont du pep's!

Quel est le point commun entre les recettes du Bao d’agneau shiso au soja par le chef étoilé Stéphane Pitré, du bun « No Planet B » par Bënnie, du Poke bowl « Made in France » par le chef Arnaud Baptiste pour Pokawa , du salmon roll de Waj Californian Food by OFC (The Original Food Court), du Chili SIN carne par Wild and The Moon, de la pizza Margherita de Magnà, du chicken satay par Street BKK ? Elles cartonnent en livraison, en click and collect et en VAE ! Nous avons un secret pour vous : les ingrédients, la progression et les manipulations de ces recettes vous sont enfin dévoilées. C’est avec grand plaisir et avec la complicité de 8 partenaires du foodservice, que nous vous offrons ce cookbook qui recèle pas moins d’une cinquantaine de recettes (de la salade bowl, au burger et pour finir par le dessert..) Mais pas seulement. Vous trouverez, aussi, des leviers pour augmenter le ticket moyen, des astuces pour plaire et correspondre aux impératifs des algorithmes des plateformes de livraison, des indicateurs de performance à suivre particulièrement pour mieux fixer la trajectoire dans un univers de plus en plus hybride et garder le cap...

Alors, qu’avez-vous appris qui vaille la peine de partager ou de commenter ? Nous espérons que ce rendez-vous bimensuel vous a plu et qu’il était intéressant à parcourir. Merci vivement de votre fidélité ! Alors, comme plus de plus de 6 000 twittosSuivez France Snacking sur Twitter!

Bonne lecture et à très vite ! Pascal Perriot, @Umameet.

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique