capic
Equipement, Techno & Service 0

Grande Cuisine. Capic change de mains mais reste français

8 Septembre 2022 - 1297 vue(s)
Le fabricant breton de matériels professionnels vient d’annoncer que la famille fondatrice cédait son entreprise à un groupe d’investisseurs composé de Jean-Pierre Ageorges, Benoît Feytit et le fonds d’investissement Arkéa Capital, accompagnés par Frédéric Genestout également actionnaire, qui prend la présidence de Capic.

Coup de théâtre dans le landerneau de la Grande Cuisine Française. En effet, la présidente de Capic, Sophie Caillarec, 3e génération à la tête de l’entreprise, spécialisée dans la conception et la fabrication de matériels professionnels pour la restauration, les métiers de bouche, les cuisines collectives et l’industrie agro-alimentaire, a annoncé qu’elle cédait son entreprise « pour accélérer son développement ».  Capic, (pour Construction d’Appareil Professionnels et Industriel de Cuisson), a été fondée en 1955 pour un démarrage de ses activités en 1956 à Quimper, dans le Finistère. Créateur et fabricant, l’entreprise familiale a lancé sa première gamme de fourneaux en 1966. Primée à de nombreuses occasions pour ses produits, en France et à l’international (près de 61 pays d’exportation), Capic inaugurait une nouvelle usine en 2016 toujours à Quimper, en y regroupant ses deux sites de production. Fourneaux, Friteuses professionnelles, sauteuses et marmites professionnelles, fours/fumoirs, cellules de cuisson, cuiseurs refroidisseurs, braiseurs Toasteurs, tunnels de cuisson en continu…, le fabricant breton annonçait près de 6 500 produits fabriqués en 2021. En 2012, l'entreprise avait perdu le fils du fondateur François Caillarec qui avait repris la succession de son père à la tête de l'entreprise 30 ans auparavant. 

Des acheteurs aguerris à la Grande Cuisine

L’expert français de la cuisson ne tombe pas dans les mains de n’importe qui puisque le groupe d’investisseurs qui s’est constitué avec le fonds d’investissement Arkéa Capital (filiale du groupe Crédit Mutuel Arkéa, dédié aux activités de capital investissement qui est minoritaire dans ce deal), compte dans ses rangs de vrais professionnels et connaisseurs de la restauration. Notamment Jean-Pierre Ageorges, qui est investisseur à titre personnel et dirige par ailleurs la société Roller-grill qui fabrique en France et exporte, dans le monde entier, des appareils professionnels de cuisson et réfrigération et Benoît Feytit, qui dirige un Family Office qui prend des participations dans des secteurs industriels « Made in France »’, alimentaires et connexes à l’alimentaire. Cet expert de la restauration, est aussi président la CCI des Hauts de Seine, et ancien CEO de METRO France. Ils auront à leurs côtés, en tant que co-actionnaire mais aussi pour présider Capic, Frédéric Genestout, investisseur et président de sociétés à travers le monde. « Capic est une marque connue et reconnue qui porte les valeurs et le savoir-faire du made in France, et possède un vrai potentiel à valoriser en France comme à l’international où nous avons de grandes ambitions », confie Benoît Feytit à snacking.fr.

Paul Fedèle Rédacteur en chef France Snacking Suivez Paul Fedèle sur Twitter @francesnacking
Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique