#sociallistening : quand le coût de la vie bouscule les drivers de consommation sur Twitter
Management & Franchise 7

#sociallistening : quand le coût de la vie bouscule les drivers de consommation sur Twitter

15 Septembre 2022 - 1379 vue(s)
En 2022, des événements mondiaux ont généré ce que l’on appelle une « crise du coût de la vie ». L’inflation mondiale galopante, entraîne avec elle la hausse des prix de nombreux produits et biens de consommation, alors que les salaires suivent rarement le rythme… Certains consommateurs se rendent sur Twitter pour discuter de l’évolution de l’économie mondiale et envisagent des restrictions drastiques dans l’équilibre de leurs dépenses. Talkwalker, Twitter Official Partner et société leader en Consumer Intelligence, analyse ces conversations sur Twitter pour mieux appréhender la façon dont le public gère ces changements radicaux et délivre son rapport tout dernièrement paru. Pourquoi est-ce pertinent de vous le proposer ? Parce qu’il se trouve que la génération des 18/35 ans est la plus concernée par la question et que c’est aussi notre cœur de cible en restauration rapide…

Alors que les crises (énergétique, écologique, climatique, sanitaire, économique, environnementale, technologique, géopolitique… ) se succèdent et s’enchevêtrent, les consommateurs, dans le monde entier, révisent considérablement leurs besoins et appliquent les restrictions qui s’imposent afin de maintenir l’équilibre de leur budget. En résumé, l’achat d’impulsion est placé en seconde position, et surtout quand il s’agit d’achats loisirs et de biens de consommation courante. Une nouvelle contrainte pour les marques et les enseignes du Food Service qui vont devoir faire preuve d’une plus grande empathie vis-à-vis de leurs consommateurs, en leur permettant d’adapter leurs messages, leurs produits et leur positionnement de sorte à manifester leur prise de conscience et à prendre en compte les sentiments des consommateurs. C'est en tout cas ce qu'explique en préambule cette étude qui se penche sur plus de 16 millions de tweets observés durant l’année écoulée.

Les conversations portant sur le coût de la vie se multiplient, tout particulièrement chez les plus jeunes âgés de 18 à 34 ans

Entre décembre 2021 et mars 2022, le nombre de tweets comprenant des mots clés liés au coût de la vie a connu une progression de 130 %, avec des signes indiquant clairement une croissance continue au cours des 12 derniers mois. L’étude suggère que les jeunes âgés de 18 à 30 ans sont plus susceptibles d’être touchés par l’évolution du coût de la vie, et cette tranche d’âge aborde le sujet avec vivacité sur Twitter. Cette crise devrait s’éterniser et ainsi modifier considérablement les drivers de consommation des consommateurs. En d’autres mots, de nouvelles habitudes d’achats pourraient s’installer durablement et contraindre les marques et les enseignes à davantage de travail en profondeur sur leur menu engineering et sur leur raison d’être. Un examen attentif des données démographiques selon l’âge montre que les personnes de 25 à 34 ans ont engagé 46 % des conversations Twitter sur le sujet. C’est également dans cette tranche d’âge que le pourcentage d’augmentation des mentions s’est avéré le plus important (+ 144 %) entre décembre 2021 et mars 2022. Les consommateurs concentrent actuellement leurs efforts sur leur équilibre budgétaire, alors que les dépenses en énergie (gaz, électricité, carburant) ne font qu’exploser et grignotent naturellement sur la partie plaisir et loisir. Cela leur laisse peu de place pour l’achat de biens non essentiels et l'impulsion.

Les internautes donnent la priorité au carburant et à l’énergie, ces éléments étant le sujet de 67,9 % des conversations portant sur les produits essentiels. Mettez donc en évidence les domaines dans lesquels une marge d’épargne est possible. Examinez plus en détail les problèmes auxquels les consommateurs font face et démontrez en quoi votre produit et vos services peuvent leur faire économiser du temps et/ou de l’argent à certains moments pour conserver une part de plaisir dans leur existence…

Quels enseignements en retenir, comment communiquer avec ces consommateurs ?

La transparence est devenue essentielle afin de maintenir le contrat de confiance que vous entretenez avec vos consommateurs. Ils sont prêts à accepter certains changements de prix à la condition, cependant, que ceux-ci soient justifiés et expliqués de manière claire et opportune. Dans le cadre de votre plan de communication, il vous faut surveiller la manière dont les messages concernant les changements de tarifs sont compris, particulièrement lorsqu’ils concernent une clientèle jeune. Celle-ci peut en effet s’associer à une prise de conscience économique et en lien avec l’écologie et le réchauffement climatique. Evidemment, tout le monde ne gère pas son budget de la même manière et les domaines dans lesquels les consommateurs restreignent leurs dépenses diffèrent de l’un à l’autre… A ce jeu, les marques qui pratiquent le mercantilisme et opèrent des changements brutaux de tarifs (ou de conditionnement...) risquent d’en payer les frais à défaut de n’avoir pas mis d’eau dans leur vin…

L’avis d’Umameet >

Plus que jamais, suivre les conversations des internautes sur Twitter est essentiel : la plateforme sociale a fait de « ce qui se passe maintenant » sa marque de fabrique, permettant aux marques et aux enseignes de suivre précisément ce que les consommateurs sont en train de vivre. C'est encore l’une des meilleures façons de suivre l’air du temps, en confrontant vos retours avec ce qui se passe sur Pinterest, le réseau le plus DIY (Do It Yourself), et qui permet aux internautes de passer à l’acte et de trouver des solutions. Il s'agit aussi pour eux désormais de contrôler leur équilibre budgétaire, de restreindre par tous les moyens le gaspillage alimentaire. Et pour de nombreuses marques de puiser l’inspiration pour répondre aux aspirations les plus profondes du moment. Plus que jamais, la co-construction avec le consommateur est de rigueur en cette époque qui pourrait bien s’avérer critique…

Si ces tendances vous donnent envie d’aller encore plus loin, vous pouvez parcourir cette étude ici et poursuivre la discussion via les commentaires et/ou sur nos réseaux sociaux TwitterFacebook et Instagram. A très vite !

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique