Sirha
Tendances 0

Sirha, un salon toujours plus incarné et vivant, du 19 au 23 janvier prochain

6 Octobre 2022 - 1352 vue(s)
A 105 jours du Sirha, les organisateurs du Mondial du food service, de l’hospitalité et de l’alimentation qui se déroulera du 19 au 23 janvier 2023, à Eurexpo-Lyon, ont détaillé le programme. Un salon placé, sous le signe de l’innovation forcément et de la convivialité assurément, à travers de nombreux concours, dont les célèbres Bocuse d’Or et Coupe du Monde de la Pâtisserie.

Le compte à rebours est lancé à moins de 4 mois du plus grand rassemblement mondial de l’éco-system food service. Et toutes les planètes sont alignées pour annoncer une très belle édition, après un été record en termes de fréquentation en France avec + 11 % de visites, près de 25 millions d’étrangers et plus de 15 md€ de recettes. Un rendez-vous qui réunit près de 51 % de restaurateurs et acteurs des métiers de bouche et qui sera à la hauteur d’un secteur du food service en recherche de solutions face aux nombreux défis à relever. « Et pour cela, au Sirha, ils pourront trouver un terrain d’expertise exceptionnel sur près de 140 000 m² d’expositions, 7 halls et 66 000 m² de stands. Un vivier forcément d’innovations françaises comme mondiales avec 13 989 m² d’exposants internationaux », a rappelé Luc Dubanchet, directeur général du salon qui a insisté sur le rôle de catalyseur mondial joué par le salon. En témoignent, les nombreux stands étrangers et notamment la présence inédite des saoudiens cette année qui auront un pavillon de 350 m². « Le Sirha est clairement le porte-drapeau de toute la filière du foodservice. Parmi le clés de son succès, c’est un salon incarné par tous les acteurs de la restauration, les chefs, les industriels, la distribution. C’est la manifestation de l’excellence et des nouvelles tendances. Ce n’est pas seulement l’élite mais bien la restauration dans tous ses états», a rappelé Olivier Ginon, président de GL Events Group.

"Le Sirha, c'est un salon incarné par tous les acteurs de la filière", Olivier Ginon, Président de GL Events Group.

Olivier Ginon

L’innovation au cœur de l’écosystème Sirha Food

Comme sur chaque édition, de nombreuses nouveautés vont animer le salon ! Pour les produits, le pôle Sirha Food Forum permettra de découvrir près de 250 innovations présentées dont les 12 Sirha Innovation Awards qui auront été sélectionnées par un jury d’experts et de journalistes. La remise officielle des prix se déroulera le 20 janvier 2023. Sur cet espace central au cœur du Dôme d’entrée, vous retrouverez d’ailleurs les lauréats des Pépites de la Boulangerie by Honoré le Mag qui seront-elles aussi exposées non loin, d’ailleurs, du stand de France Snacking/Honoré Le Mag Lum 56. En matière de boulangerie-pâtisserie, Luc Dubanchet a insisté sur la présence toujours plus forte de la filière avec près de 14 000 m² dédiés dans le Hall 4

Des concours encore et toujours

Si le Sirha est un carrefour unique de business, c’est aussi et surtout une plateforme d’échanges et d’animations. Avec plus d’une quinzaine de concours (dont bien sûr le Bocuse d’Or, la Coupe du Monde de la Pâtisserie,  la Sculpture sur glace, le Cheese & Chef, La Coupe de France des Fromagers, L’Ecaille d’Or, l’European Butcher Competition, le Gargantua, le Golden Fish, le Trophée du Maître d’Hôtel, le World Burger Contest, les Championnat de France Barista, Coffee in Good Spirit et Cezve/Ibrik, le Championnat européen du Sucre d’Art, la Coupe de France de la Boulangerie…), 56 pays représentés pour les finales et pas moins de 108 candidats engagés, il est clair que ça va bouger et faire du bruit. Si la lutte a été sévère aux présélections des deux grandes compétitions majeures que sont la Coupe du Monde de la Pâtisserie et le Bocuse, les organisateurs rappellent tout le dynamisme et l’esprit de corps qui animent ces concours avec de nouveaux pays représentés qui ont fait preuve d’un talent exceptionnel à l’image de l’Ile-Maurice qui a décroché sa place au Bocuse d’Or, tout en arrivant 2e aux présélections pour la pâtisserie où 20 pays sont représentés. Ils seront 24 à s’affronter pour le challenge mondial phare de la gastronomie, le Bocuse d’Or, pendant 5 h 30 d’épreuve autour de deux produits dont la lotte (la viande choisie sera révélée mi-novembre). « L’ADN du Bocuse d’Or reste le même, comme l’avait imaginé mon père : rassembler tous les pays du monde autour d’une épreuve commune et promouvoir leurs chefs comme leurs gastronomie », a expliqué Jérôme Bocuse, président du Bocuse d’Or.

L’éco-responsabilité, au cœur du salon

De nombreuses actions ont été renforcées par les organisateurs du Sirha pour rendre le salon, toujours plus éco-responsable dans une programmation qui lui laisse un large volet. Un thème majeur qu’ils se sont d’ailleurs appliqués à eux-mêmes par des actions concrètes (réduction de la moquette, éclairage Led, récupération des produits par des banques alimentaires, bois recyclé... ). Mais le sujet est forcément sur toutes les lèvres à l’heure où nous traversons une crise énergétique et environnementale. D’ailleurs un sondage réalisé par GL Events auprès de 200 personnes sur la question, confirment que 86 % des professionnels se disent engagés, 60 % recourent à des circuits courts et 42 % à des produits bio. Leur chaîne de valeur intègre, pour 44 % des personnes interrogées l’éco-responsabilité et 23 % adaptent leur mode de production pour être plus vertueux en la matière.

Sirha

5 Sirha Dynamics pour illustrer les tendances

Pour mieux connaître et comprendre les mutations du secteur, Frédéric Loeb, fondateur de Loeb Innovation, a détaillé les 5 Sirha Dynamics qui ont servi de fil rouge à la réalisation de l’espace Sirha Food Forum qui animera le centre du Dôme. « La nouvelle abondance, c’est le chapeau des nouvelles tendances qui vont tirer la réflexion stratégique du Sirha Food », a  indiqué l’expert qui mise notamment sur la transformation de la consommation actuelle par une consommation responsable. Dans la « Technonature », il imagine un retour à l’équilibre entre l’homme et la nature, avec la technologie au service de la planète. Pour le 2e Sirha Dynamics, il détaillera sa vision du « Consommer moins mais mieux » grâce, notamment, à de nouveaux outils tandis que dans le 3e, il évoque le bien-être humain au cœur des défis majeurs qui attendent nos professions à qui il manque entre 200 et 500 000 personnes et dans le 4e « Créativité humaine », il s’agit de valoriser les personnes et de préserver les savoir-faire. Enfin, 5e Dynamics, le « Rêve de Modernité et d’évasion », mettra en lumière la montée en force de ces cuisines d’ailleurs. Après celle levantine, il cite la cuisine d’Asie du Sud Est, thaï et coréenne. « Après la cuisine fusion, on parle de cuisine jonction ».  

 

[[TIWTTER]]

Paul Fedèle Rédacteur en chef France Snacking Suivez Paul Fedèle sur Twitter @francesnacking
Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique