Food Society
Tendances 2

Food Society Paris, 15 stands de street food pour 3 500 m² d’eatertainment à Montparnasse

1 Novembre 2022 - 2931 vue(s)
Longtemps attendu, Food Society Paris vient de lever pavillon dans le quartier parisien Gaité, à deux pas de la gare Montparnasse. Du spot de cuisine de rue à l’étoilé, 15 stands, bientôt 16 avec 2 bars, se partagent ce lieu exceptionnel et unique ouvert 7j/7, où l’on accède par submersion depuis la rue et où la street food est reine tout comme la fraîcheur d’une cuisine 100 % maison dans l’assiette, éthique, durable et faite de produits en circuits courts. Un espace urbain expérienciel façon food court avec 600 couverts et 300 en terrasse, mis en scène par Lionel Jadot et l’atelier de design AAAAA tel un labyrinthe organique qui fait rimer expériences culinaires avec événements, conférences, danses et concerts fédérateurs orchestrés par Lionel Bensemoun. Aux manettes Virginie Godard qui réussit, là encore, un casting de rêve et qui vient répondre à toutes les envies, sur tous les moments de la journée. Pas encore eu le temps d'y faire un tour au 68, avenue du Maine ? Snacking.fr vous propose une rapide balade au fil des stands.

Food Society

Monobar, 

créé par Adrien Cachot, le chef télégénique de Top Chef 2020. A son menu notamment : des spécialités du sud-ouest en format tapas à l’image des oreilles de cochon-sauce romesco ; des taloa, des galettes de maïs garnies d’Euskadi ; des pimientos de Padron ; du poulpe grillé-sauce vierge, des patas bravas...

Mojo,

imaginé par Mory Sacko, l’icône contemporaine de la cuisine métissée entre l’Afrique de l’Ouest, la France et le Japon. A son menu : des recettes de volaille, ailes de poulet, cuisses grillées à la sauce mafé ; caille rôtie comme un poulet du dimanche et son aïoli ; cœurs de canard passés au grill...

Tavola Calda,

pensée par Fabrizio Ferrara, l’inventeur de la bistrosteria, entre bistro parisien et cuisine italienne. Au menu, du matin au soir, on y déguste depuis la brioche à l’arancino, en passant par la mozzarella-antipasti ; les assiettes d’apéro charcuterie-fromage-olives di qualità ; piadine et recettes de pâtes...

My Tannour,

traduit par Georges Baghdi Sar, la star bruxelloise, née en Syrie et d’origine arménienne. Au menu de son spot, dont le nom est emprunté à four à pain qu’on retrouve partout au Moyen-Orient : des pains plats maison qui sont ensuite fourrés de poulet, d’agneau ou de bœuf, longuement mijotés, épicés et fumés ou de garnitures végé.

Food Society

Des restaurateurs de tous horizons pour une offre culinaire hybride. Photo Vincent Frances

Krugen,

proposé par Youenn Le Lay et Frédéric Hoffmann. Au menu de ce porte-drapeau de la Bretagne et de ses crêpes, notamment la galette-saucisse aux deux oignons et à la moutarde légère, la galette au blé noir et beurre salé ; la complète œuf-emmental-jambon, ou encore les crêpes sucrées...

Pizza Louie-Louie,

conçue par l’équipe de Liquid Corp (Da Vita/Moonshiner, Superfrais…), Alexis Poirson, Marc Almeida et Thomas Crand. A leur menu : la pizza napolitaine dans tous ses états depuis la margherita, à la coulante 4 fromages ; l’original Spicy honey pimentée et chorizo, la calzone au mascarpone, piquillos et nduja…

Blend,

reproduit par le fondateur de ce petit réseau burger, Victor Garnier. A son menu : Le French Dip Burger avec son pain brioché dans lequel sont étagés un bon steak, du confit d’oignon, de la moutarde, du pastrami fumé et un mix de 4 fromages AOP… servi avec un jus de bœuf chaud à part...

Yemma,

concocté par Abdel Alaoui de la Cantine-Epicerie, également chroniqueur culinaire dans l’émission « C’est à vous »  sur France 5 ou à Europe 1 dans « Bienfait pour vous ». A son menu : des sandwichs lovés dans un msemen, une sorte de crêpe feuilletée d’origine Berbère, ici chargée de kefta, de merguez, de kebab au veau ou de pois chiche et harissa. Des produits que l'on peut aussi trouver sur une semoule de blé, à irriguer de jasminade, un thé au jasmin et à la fleur d’oranger...

Presqu’île,

peaufinée par les traiteurs itinérants et chefs à domicile Maxime Bertrand et Alexis Portmann. Elle est estampillée Collège Culinaire de France et labellisée Ecotable. A leur menu : coquillages, poissons et crustacés tout juste tirés de l’eau mais aussi leur fameux croque-monsieur au haddock ou encore leur Fish & Chips et ceviches de poissons de ligne...

Petit Combat,

porté par la talentueuse mixologue Margot Lecarpentier. A sa carte : les grands hits du cocktail comme l’Impécâpre (tequila-câpre-vermouth) ou encore le best-seller frais maison au concombre-vodka-prunelle, servi à la pression. Mais aussi, sans alcool, notamment le Breakfast martini à la marmelade d’orange...

Le Favori,

imaginé par Charles, Kevin et Alexis, les pros du sandwich. A leur menu : des casse-croutes gagnants comme le tunisien au thon et à l’œuf, le patrimonial jambon-beurre, le frais tomate-mozza ou le spécial aux œufs brouillés...

Tambo,

soufflé par Sara Arguedas,  Lalo Castaneda et Willka Arguedas sur des airs boliviens et péruviens. Au menu : des mets de haute altitude aux couleurs chaudes et aux intitulés mélodieux : tacu tacu, anticucho, causa, saltena ou alfajor. A ne pas manquer : la salade andine, les ampanadas au poulet, au fromage et végé, les tamales, la pollada (poulet mariné dans une sauce anticuchera)...

Comptoir Coréen, 

exposé par Laurent Meuret et Iong Sun Yi pour un spot coréen en miroir à leur restaurant de la Maison de la Corée ou de la rue Mazarine. Au menu : des plats consistants de riz surmontés de poulet sauté, façon bulgogi, des bibimbap. Mais aussi des mandoo végétariens (raviolis coréens), un ramyeon (ramen local) ou des tteokbokki, (bâtonnets de pâtes de riz typiques des chariots de rue au Pays du Matin Calme)...

Coutume,

infusé par Tom Clark pour un café maîtrisé sur toute la chaîne depuis le producteur à la torréfaction jusqu’à l’extraction et le service. Au menu : également une petite restauration fraîche avec pancakes aux fruits de saison en version salée avec œuf-bacon-sirop d’érable ou truite fumée-crème-ciboulette, des tartines garnies de fraîches salades de saison aux légumes et un plat chaud cuisiné du matin...

Fou de Pâtisserie,

produit par Julie Mathieu et Muriel Tallandier qui réunissent, en un lieu, les créations pâtissières ou de confiserie les plus en vue. Au menu notamment : la tarte au chocolat praliné de Julien Dechenaud, les babkas rebondies de chez Babka Zana, les guimauves tendres de Christophe Michalak…

Food Society

Photos de une, logo et ambiances : Studio Slurp 

 

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique