France Snacking FP69
Communauté 2

#FranceSnacking69. Edito : Prêts à remettre le couvert!

23 Décembre 2022 - 1334 vue(s)
Retrouvez l'édito de notre tout dernier magazine France Snacking n° 69 avec notre nouveau sommaire dynamique qui vient de paraître en format digital, feuilletable gratuitement dès aujourd'hui et dans vos boîtes aux lettres dans quelques jours. Avec un dossier spécial salon Sirha Lyon mais aussi une enquête exclusive sur les chefs et les snackings, des dossiers sur les sauces et les produits traiteur... et toutes nos rubriques habituelles : les initiatives, les concepts, le match, que sont-ils devenus, la Foodtech...

Alors que les préparatifs pour les fêtes de fin d’année battent leur plein et que la période des vœux va bientôt s’ouvrir, un coup d’œil dans le rétroviseur nous rappellera que 2022 ne nous a pas fait de cadeaux et que la fête a toutes les chances de se prolonger encore de longs mois. Conséquences de la guerre en Ukraine, pénuries en tous genres, inflation à tous les étages, le menu est impressionnant et les indigestions ô combien prévisibles. Trinquer ne va pas se résumer à la seule nuit de la Saint-Sylvestre et beaucoup commencent déjà à boire la tasse. Il faut dire que 12 mois en arrière, à la même époque, tous les espoirs étaient permis et le spectre de la crise Covid s’éloignait, en même temps que la vie et les affaires reprenaient leur cours. Et pourtant, tout allait basculer en février et s’accélérer, après le déclenchement du conflit avec les dégâts que l’on connaît et ceux à venir. Il va falloir faire preuve d’encore plus d’agilité et de souplesse pour traverser les épreuves. Si la restauration rapide a démontré toute sa résilience pendant et après le Covid, c’est bis repetita dans les semaines et mois à venir. En amuse-bouche, pour commencer, 1er janvier 2023 rime avec réemploi. En effet, pour ceux à qui la date avait échappé, c’est l’obligation, pour les établissements de plus de 20 places et pour la restauration servie sur place, de passer à de la vaisselle réutilisable ! Et un petit conseil, ne pas trop jouer la montre mais prendre le sujet à bras le corps dès aujourd’hui, si vous ne l’avez pas encore fait. Si l’Etat va se montrer sans doute conciliant les premiers mois, le ton va certainement se durcir ensuite, et sérieusement. Internaliser ou externaliser le lavage de la vaisselle, opter pour des contenants en verre, en plastique dur (type PP ou Tritran), en inox…, retenir des QR codes ou des puces RFID pour gérer ses stocks, la consigne et la déconsigne, les options sont multiples même si tous les modèles économiques n’ont pas encore tous été éprouvés. Pour autant, la loi Agec est précise et les obligations clairement fixées. Notons que la mise en place de cette vaisselle « en dur », dans la branche, va participer un peu plus à l’hybridation d’une restauration plurielle dont les frontières s’effacent chaque jour un peu plus entre les différents segments. Car, avec des arts de la table qui ne seront plus l’apanage de la restauration traditionnelle et un snacking qui s’embourgeoise, la restauration rapide monte en grade comme vous le lirez dans notre enquête (p. 46). Et ça tombe bien, le rendez-vous mondial du food service, de l’hospitalité et de l’alimentation, le Sirha, s’ouvre dans quelques jours (lire le dossier p. 56). De quoi vous permettre de dresser la table et bien plus !

Paul Fedèle, rédacteur en chef

 

Edito France Snacking

Toute l’équipe de France Snacking vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année et tous ses meilleurs vœux pour 2023.

A retrouver dès maintenant dans France Snacking 69 augmenté, en ligne et feuilletable en cliquant sur ce lien. Et dans quelques jours dans votre boîte aux lettres pour les abonnés print. 

 

Paul Fedèle Rédacteur en chef France Snacking Suivez Paul Fedèle sur Twitter @francesnacking
Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique