Le FoodTweet #4 : êtes-vous prêt à payer pour être présent sur les réseaux sociaux ?
FoodTech

Le FoodTweet #4 : êtes-vous prêt à payer pour être présent sur les réseaux sociaux ?

2 Mars 2023 - 1759 vue(s)
Comment réaliser votre veille prospective des principales actualités de cette dernière quinzaine sur Twitter le temps d'avaler un café ? Profitez de notre regard social sur les événements, les lancements, les acquisitions, les tendances marketing x social commerce et les splits qui animent et façonnent l’activité snacking... Et puisque rien n’échappe à Twitter, qui reste le premier levier d’information sur le web, faites votre veille food en 2 minutes avant tout le monde au travers d'une 10e d'informations pertinentes spécialement sélectionnées pour vous ! #InSnackingWeTrust !

Si vous souhaitez que ces informations viennent à vous immédiatement, suivez France Snacking sur Twitter et, bonne nouvelle, elles vous parviendront dès leur diffusion si vous activez les notifications (bouton à gauche de suivre/suivi) ! France Snacking is social !

#1 | Social media : état des lieux du community management en 2022

 

Agora Pulse a analysé plus de 3,3 millions de posts publiés en France depuis son outil de publication et de programmation au cours de l’année 2022. Une étude réalisée afin d’identifier les principales tendances sur les réseaux sociaux, les meilleures pratiques et ainsi dresser un état des lieux du community management français en 2022. Voici leurs recommandations social media pour 2023 destinées à tous les community managers de la food :

 

  1. Facebook, le réseau social reste toujours le plus utilisé par les Community Managers
  2. Publier à des heures spécifiques et qui correspondent à celles de vos cibles
  3. Près de 12 publications en moyenne publiées par les CM par mois sur une seule page
  4. La photo, le format le plus utilisé en 2022, représente plus de 61 % des contenus
  5. Une audience plus engagée le week-end : il ne faut pas négliger ce moment de la semaine en fonction de son enseigne et de ses cibles
  6. Engouement de l’audience pour les formats vidéos sur Instagram, Facebook et même Linkedin :  il est le format le plus engageant
  7. Instagram Story : 23,03 stories publiées en moyenne par mois par le CM sur une seule page
  8. Focus Hashtag : à ne pas oublier : en moyenne 9,02 hashtags par post sur Instagram contre 1,7 en moyenne sur Twitter

 

#2 | Facebook et Instagram : les recherches Google pour supprimer son compte ont littéralement explosé

Sur les traces de Twitter, le groupe américain Meta compte en effet lancer un abonnement à 16 euros environ, qui permettra d’obtenir le fameux badge de certification. La nouvelle formule est actuellement testée en Australie et en Nouvelle-Zélande, pour un déploiement mondial à une date encore inconnue. Depuis l’annonce le 19 février dernier de l’arrivée d’un abonnement payant sur Facebook et Instagram, les internautes font connaître leur mécontentement. Sur Google Trends, les recherches pour savoir comment supprimer son compte Facebook ou Instagram ont littéralement explosé dès le jour de l’annonce. C’est le site VPNOverview qui a relayé les impressionnantes statistiques : en une journée, la recherche « désactiver » Instagram a bondi de 2 400 % sur Google Trends…

 

#3 | Footprint : à Dijon, Food Pilot va mesurer l'impact environnemental de la baguette de pain

 

Les sociétés Food Pilot, Agdatahub et Atol conseils et développements s'allient pour créer une plateforme numérique capable de mesurer l'impact environnemental d'un aliment. Le premier passé au crible est la baguette de la coopérative Dijon Céréales. En clair : c'est un outil capable de collecter et d'agréger des données, du champ jusqu'au produit fini, donc d'assurer sa traçabilité et de mesurer son impact écologique. Pour tester leur système, les partenaires ont choisi un symbole national : la baguette de pain. En l'occurrence, celle baptisée « Nous autrement », issue de la farine des adhérents de Dijon Céréales et commercialisée dans les boulangeries « Atelier du boulanger » ou « Fournil de l'Aubespain » de la coopérative.


#4 | Instagram prévoit d’ajouter des publicités dans les discussions de groupe  

Meta a commencé à apparaître comme un navire en train de couler, ce qui a conduit le mastodonte technologique à commencer à prendre des décisions rapides pour faire avancer les choses, tout ayant été considéré et pris en compte. La société apporte des changements majeurs à Instagram, ce qui renforcera la confidentialité tout en fournissant des sources de revenus supplémentaires indispensables. Tout d'abord, l'un des plus grands changements à venir concerne Instagram Reels. La plate-forme de médias sociaux a connu beaucoup de succès avec Reels, ce qui la rend plus compétitive lors de la montée en puissance de TikTok qu'elle n'aurait pu l'être autrement. De nombreux utilisateurs se sont plaints d'un manque de transparence en ce qui concerne Reels, et il s'avère que c'est quelque chose sur lequel Meta va se concentrer pour aller de l'avant. La deuxième grande mise à jour à venir sur Instagram a plus à voir avec les revenus qu'avec la transparence. Essentiellement, Meta va incorporer des promotions de produits dans les discussions de groupe, comme l'a remarqué Sachin Shah. Les entreprises pourront utiliser les discussions de groupe pour mettre en évidence les produits qui pourraient être pertinents pour le sujet de la discussion.

#5 | McDonalds France va supprimer ses potatoes et les remplacer par des frites de légumes

 

À partir du mardi 7 mars, des frites de carottes, de panais et de betteraves vont remplacer les célèbres quartiers de pommes de terre. Une opération prévue sur trois ou quatre semaines, pour tester l’appétit des consommateurs pour ce nouvel accompagnement plus « veggie ». Pour le leader national du marché du burger, l’objectif affiché est de répondre « aux nouveaux besoins de consommation », et à la volonté des consommateurs de « diversifier leur alimentation ». Ou bien s’agit-il de contrebalancer la hausse des tarifs sur les pommes de terre alors que ces frites de légumes ont été réalisées en partenariat avec McCain lors de la rentrée dernière ???

 

#6 | Chipotle lance des quesadillas fajita inspirées des créateurs de TikTok

 

L'influence croissante de TikTok sur l'industrie de la restauration n’est plus à démontrer. Cette influence est encore plus claire maintenant que Chipotle a annoncé aujourd'hui qu'il transformait un menu viral TikTok en une véritable offre de menu. À partir du 2 mars, les clients de Chipotle pourront commander la quesadilla fajita via l'application ou en ligne aux États-Unis et au Canada. La création a vu le jour pour la première fois par les créateurs de TikTok, Keith Lee et Alexis Frost. Fin 2022, Frost a passé en revue une quesadilla au steak chipotle avec des légumes fajita, la qualifiant de « 10 parfaits » pour ses 2,4 millions de followers. Lee a cousu le TikTok de Frost avec une vidéo échantillonnant la quesadilla avec une vinaigrette au chipotle et au miel combinée à de la crème sure. Lee a également attribué à son menu une note de '10 sur 10' pour ses plus de 10,7 millions d'abonnés. Chipotle a déclaré que, dans la semaine suivant leurs vidéos, la société avait généré plus de 30,6 millions de vues, 3,7 millions de likes, 47 200 commentaires et 695 000 partages sur la quesadilla au steak avec des légumes fajita… et a changé son offre produit en conséquence !

#7 | On pourrait accréditer les influenceurs avec une carte officielle, comme les journalistes

 

Certificat, label, union syndicale… Les propositions se multiplient pour réguler le secteur de l’influence sur les réseaux sociaux, entaché notamment par des affaires d’escroquerie. Mais laquelle est la plus appropriée ? Qu’est-ce qui pourrait fédérer les quelques 150 000 influenceurs que compte la France ? Comment rendre l’influence plus responsable ? Conséquence, leur communauté, aujourd’hui, estime, à hauteur de 56 %, que les influenceurs sont des charlatans qui trompent leurs followers pour gagner de l’argent souligne l’étude « MoiJeune 2023 ». Alors, va-t-on vraiment vers un marketing plus responsable ???

#8 | Les Français attendent des pouvoirs publics et des entreprises qu’ils agissent davantage pour lutter contre le changement climatique selon l’Ademe

 

Les différents baromètres de l’ADEME montrent que les Français ont conscience de l’urgence climatique et de la nécessité de changer leurs modes de vie. Mais ce changement appelle une réorganisation en profondeur du modèle économique, politique et sociétal. Malgré «?la hausse des prix?» qui émerge comme une préoccupation à un niveau jamais atteint auparavant (+?30 pts par rapport à 2021), la menace climatique demeure très présente dans les esprits. L’environnement se maintient au deuxième rang des enjeux les plus importants en France, après l’inflation.

#9 | Shake Shack met en place le service à table avec son menu à la truffe blanche dans certains endroits pour le moment...


Dans un communiqué de presse annonçant l'offre, le chef exécutif et vice-président de l'innovation culinaire John Karangis a déclaré : « Nous avons hâte de tester cette nouvelle expérience gastronomique avec nos invités pour honorer l'un des ingrédients les plus exquis et les plus luxueux de notre garde-manger, la truffe blanche. Du début à la fin, nous voulons que les clients ressentent l'expérience la plus premium au Shake Shack, de la nourriture et du vin aux réglages de table et à la musique. Ce sera une nuit que vous n'oublierez pas.”. Du fast casual au fine dining, il n’y a qu’un pas ?

 

#10 | Dépenses alimentaires online : la livraison de plats dévisse de 15 % en 2022 vs 2021

 

Comment évoluent les dépenses alimentaires on-line : 20,9 milliards d’euros, -3,5 % vs 2021, +45 % vs 2019, en détail (Source IRI) :

 

  1. 49 % - Commerce GSA (dont drive) 10,2 milliards : - 0,5 %
  2. 39 % - Plateformes de livraison, agrégateurs : 8,1 milliards : - 15 %
  3. 5 % - Alimentaire click and collect : 1 milliard : + 56 %
  4. 4 % - Alimentaire livraison à domicile, quick commerce : + 28 %
  5. 4 % - Kits à cuisiner 755 millions : + 22 %

Bonus | Les Produits Laitiers lancent un nouvel opus publicitaire manga pour parler aux jeunes générations

Alors, qu’avez-vous appris qui vaille la peine de partager ou de commenter ? Nous espérons que ce rendez-vous bimensuel vous a plu et qu’il était intéressant à parcourir. Merci vivement de votre fidélité ! Alors, comme plus de près de 6 000 twittosSuivez France Snacking sur Twitter!

Bonne lecture et à très vite ! Pascal Perriot, @Umameet.

Pascal Perriot Web Manager Suivez Pascal Perriot sur @perriot_pascal
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique