Le FoodTweet #5 : êtes-vous prêt à gagner 3 étoiles en luttant contre le gaspillage alimentaire ?
FoodTech

Le FoodTweet #5 : êtes-vous prêt à gagner 3 étoiles en luttant contre le gaspillage alimentaire ?

16 Mars 2023 - 1449 vue(s)
Comment réaliser votre veille prospective des principales actualités de cette dernière quinzaine sur Twitter le temps d'avaler un café ? Profitez de notre regard social sur les événements, les lancements, les acquisitions, les tendances marketing x social commerce et les splits qui animent et façonnent l’activité snacking... Et puisque rien n’échappe à Twitter, qui reste le premier levier d’information sur le web, faites votre veille food en 2 minutes avant tout le monde au travers d'une 10e d'informations pertinentes spécialement sélectionnées pour vous ! #InSnackingWeTrust !

Si vous souhaitez que ces informations viennent à vous immédiatement, suivez France Snacking sur Twitter et, bonne nouvelle, elles vous parviendront dès leur diffusion si vous activez les notifications (bouton à gauche de suivre/suivi) ! France Snacking is social !

#1 | Mise en place du label national anti-gaspillage alimentaire en restauration : les 3 étoiles pour un comportement exemplaire à partir de 2030

Il a pour but d'améliorer et de valoriser les pratiques, et de garantir un niveau réduit de gaspillage alimentaire aux consommateurs, aux partenaires professionnels, et au public en général. Pour agir contre le gaspillage alimentaire et distinguer les acteurs de la chaîne alimentaire engagés, l’État met en place le label national anti-gaspillage alimentaire.

Prévu à l'article 33 de la loi n°2020-105 du 20 février 2020 contre le gaspillage et pour une économie circulaire, il entend valoriser les acteurs de la chaîne alimentaire qui contribuent aux objectifs nationaux de réduction du gaspillage de 50 % à échéance :

  • 2025 dans les domaines de la distribution alimentaire et de la restauration collective ;
  • 2030 dans les domaines de la consommation, de la production, de la transformation et de la restauration commerciale.

 

#2 Deliveroo va supprimer 350 emplois, soit 9 % de son effectif

Le CEO de Deliveroo, spécialiste de la livraison de repas à domicile va licencier 350 personnes, soit 9 % de ses effectifs à travers le monde. En cause, le contexte économique défavorable, la concurrence et les trop nombreux recrutements effectués ces dernières années. A noter que cela n'inclut pas les livreurs, qui sont considérés comme des travailleurs indépendants.

 

#3 | Recrutement : l’hébergement Restauration redevenu l’un des principaux créateurs d’emploi de l’économie française en 2022

 

Avec 52 200 salariés supplémentaires enregistrés au cours de l'année 2022, selon l'Urssaf, les secteurs de la branche ont été à l'origine de près d'un quart (22,6 %) des créations d'emploi salariés l'an dernier (230 900). En dépit de ses difficultés à recruter, l'Hébergement Restauration, qui a renoué avec la croissance économique, est pourtant l'un des trois secteurs où les emplois se sont le plus développés en 2022, tant en volume qu'en pourcentage (+ 4,3 %). L'Hébergement, longtemps à la peine, a pu même augmenter ses effectifs de + 7,3 % (18 300 postes additionnels).


#4 | Vers la fin de la suprématie de Google ? Le social search séduit la gen Z

Le socialsearch : 40 % de la GenZ préfère utiliser TikTok et Instagram à Google quand il s’agit de rechercher des informations sur un produit, un service. D’où l’importance de travailler son SEO sur ces « nouveaux moteurs de recherche » que sont les réseaux sociaux. N’oublions pas qu’ils représentent aujourd’hui 46 % du temps passé sur l’internet et qu’ils sont devenus un réflexe. Ce qui risque de changer complètement la face du marketing… et de la publicité. Pourquoi le social search ? Une nouvelle expérience de recherche et une preuve sociale liée à l’engagement !

#5 | Igonogo remporte le prix startup awards by foodhoteltech et réinvente l’enquête de satisfaction via l’IA

Cette technologie capte au pixel et à la milliseconde près des millions de données comportementales pour révéler le potentiel émotionnel de votre marque, interprétée par l'intelligence artificielle. Ce qui va révolutionner les enquêtes de satisfaction de vos clients et permettra d’améliorer la qualité de vos prestations… Une amélioration continue des process boostée par l’IA qui séduit de nombreux secteurs…

#6 E-commerce en France en 2023 : les talents en marketing digital manquent à l’appel

Malgré les 150 milliards réalisés en 2022, le secteur du e-commerce n’est pas épargné par la crise. Les tensions internationales, l’inflation et la baisse du pouvoir d’achat n’entachent pas pour autant le moral des e-commerçants, qui restent confiants pour l’avenir. 61 % des dirigeants anticipent en effet une croissance de leur chiffre d’affaires. 69 % des entreprises ont des difficultés à recruter, particulièrement sur les métiers de la Data et Informatique. Pour attirer ces talents, les dirigeants comptent :

  • Renforcer leurs engagements sociétaux pour 82 %
  • Accélérer leurs engagements liés à la protection, de l’environnement pour 78 %
  • Développer la communication interne et externe autour de la marque et ses besoins de recrutement pour 73 %
  • Améliorer la qualité de vie dans l’entreprise pour 72 %

#7 | Stéphane Jitiaux, Président de Cojean vous donne rdv au salon E-Marketing Paris

Une nouvelle équation pour les restaurateurs et les acteurs du retail à résoudre : le marketing responsable peut-il être profitable ? Stéphane Jitiaux évoquera la nouvelle équation marketing des 4 P > People + Planet + Purpose + Profit…

#8 | 5 conseils pour optimiser son contenu et sa visibilité sur Tik Tok

  1. Comprendre ce que recherche son audience
  2. Choisir les bons mots clés
  3. Inclure les mots clés aux bons endroits
  4. Bien utiliser les hashtags et favoriser la longue traîne
  5. Travailler son maillage interne

Une infographie réalisée à partir du livre blanc de Sleeq à télécharger.

#9 Marketing d'influence : quel budget pour quelle campagne ?

Les tarifs n'ont cessé d'augmenter sur le marché de l'influence et le prix des campagnes va de quelques milliers d'euros pour les plus simples, à 1 million d'euros pour les programmes les plus ambitieux. Le marché de l'influence est estimé à 16,4 milliards de dollars au global en 2022. De mieux en mieux compris et appréhendé par les annonceurs, le marketing d'influence coûte aussi de plus en plus cher car les marques ont appris à mieux mesurer son impact sur leurs ventes et leur notoriété. Le ticket d'entrée augmente. Yannick Pons et Agathe Nicolle sont unanimes : "Les prix de l'influence augmentent chaque année". Si avant les contrats se faisaient rares pour les créateurs de contenus, "certains sont aujourd'hui sollicités une trentaine de fois par semaine contre 4 à 5 fois auparavant. Ils doivent faire des choix et cela coûte plus cher aux marques", juge Agathe Nicolle. "En réalité, le prix devient de plus en plus juste car maintenant nous connaissons la vraie valeur de l'influence. Au début ils ne se rémunéraient pas assez", conclut Yannick Pons.

#10 | Le travel retail en route vers de nouveaux sommets selon Xerfi

Le commerce dans les zones de transit (aéroports, gares, aires d’autoroutes ou stations de métros) retrouve enfin des couleurs. Après le trou d’air lié à la pandémie, le travel retail a ainsi rebondi en 2022 pour s’établir à 6,7 milliards d’euros en France (dont plus de la moitié pour les seuls aéroports). A l’évidence, la reprise du trafic aérien, le retour des touristes asiatiques mais aussi les Jeux Olympiques de Paris 2024, l’inauguration de nouvelles surfaces commerciales (comme celle du terminal de Paris Charles de Gaulle) lui donnent des ailes. Sans oublier la très forte dynamique du marché du luxe. Dans ce contexte, les ventes dans les zones de transit s’apprécieront de 7 % par an en moyenne d’ici 2025 à 8,2 milliards d’euros, selon les prévisions des experts de Xerfi Precepta. Le travel retail affichera donc une hausse à faire pâlir d’envie le commerce de détail en France. Si les frais de transport figurent parmi les premières victimes des arbitrages de consommation en période de crise du pouvoir d’achat, notons que les ménages aisés, surreprésentés dans les aéroports, sont moins pénalisés par l’inflation. Pour le plus grand bonheur des acteurs de l’écosystème du commerce en zones de transit, en tête desquels ADP.

Bonus | Panera Bread lance son sac « BAGuette » en collaboration avec Fendi : for snacking lovers only !

Alors, qu’avez-vous appris qui vaille la peine de partager ou de commenter ? Nous espérons que ce rendez-vous bimensuel vous a plu et qu’il était intéressant à parcourir. Merci vivement de votre fidélité ! Alors, comme plus de près de 6 000 twittosSuivez France Snacking sur Twitter!

Bonne lecture et à très vite ! Pascal Perriot, @Umameet.

Pascal Perriot Web Manager Suivez Pascal Perriot sur @perriot_pascal
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique