Gira
Communauté

Exclu. Sandwich, burger, salade, tacos en bonne forme, pizza et sushi en retrait

18 Mars 2023 - 8189 vue(s)
Alors que la restauration rapide n’en finit pas d’accoucher de nouveaux concepts, toujours plus originaux, premiums et diversifiés, comment se comportent en 2022 versus 2019, nos segments devenus traditionnels du burger, sandwich, pizza, sushi, tacos et consorts. Le Gira livre ses indicateurs, en avant-première sur snacking.fr.

Bien que bousculée dans son modèle par la conjoncture économique et une inflation qui la pousse à réinventer son offre, pour s’ajuster aux nouvelles réalités du marché, la restauration rapide va plutôt bien en termes d’activité même si ses marges sont mises à dure épreuve. A quelques semaines de la publication de notre étude et grand classement des 100 majors de la restauration rapide mais aussi de celle du Gira attendue en mai sur le marché de la Consommation Alimentaire Hors Domicile, le cabinet livre quelques indicateurs clés qui permettent de mesurer le poids et la situation de chaque thématique et produits de masse du snacking. Sans surprise, c’est toujours le sandwich (hors bagel) qui trône bien haut des produits les plus consommés, avec 2,8 milliards d’unités avalées en 2022. En hausse de 7,7 % vs 2019. Et le Gira de souligner une diversification des types de pains proposés même si les garnitures n’évoluent pas, avec une suprématie du fromage et/ou de la charcuterie. Numéro 2 sur le podium avec une hausse de 11,5 % des volumes : le burger qui poursuit son ascension avec 1,45 milliard de pièces englouties par les Français. On assiste selon le cabinet, à la poursuite de la montée en gamme avec un consommateur de plus en plus averti sur le produit, qui commence à faire un tri par la qualité. Dans la bataille burger américain vs burger « frenchy », le cœur des consommateurs balance encore même si, certains signaux faibles semblent indiquer un essoufflement du français, indique Gira. En 3e position, la pizza poursuit son tassement, à – 9 % et un volume de 1 milliard d’unités. Malgré ce retrait, elle reste l’un des 3 produits les plus livrés même si il a perdu son leadership pré-Covid tout comme les Français restent toujours recordmans du monde de consommation de pizzas par têtes d’habitants avec les Etats-Unis, les Italiens se plaçant à la 5e place. 

Tacos et bagel à + 10 % de croissance

Avec 800 millions de salades et pokés vendus l’an dernier, la catégorie enregistre 10 % de croissance vs 2021 avec les bowls ajoutés à la catégorie cette année et estimés à 250 millions d’unités écoulées. Leur progression s’explique aussi, par leur image saine, leur facilité de mise en œuvre (produits peu transformés ce qui séduit) et leur large diffusion, à l’image du burger, en restauration avec service à table. Suivent les kebabs à 410 millions de pièces et 7,9 % de croissance se positionnant comme le 5e produit de masse, le plus consommé avec une montée en gamme tout en restant un produit des plus économiques. De même le bagel a su s’imposer doucement et poursuit une croissance de 14,3 % avec 400 millions de sandwichs consommés. C’est la même chose pour le tacos qui, contrairement à ce que l'on pouvait penser avec la montée du healthy et du « bien manger », gagne 12,5 % à 90 millions d’unités et poursuit sa pénétration notamment chez les indépendants qui l’ajoutent à leur carte.  Si les galettes et crêpes avancent leurs pions à + 8 % des volumes à 70 millions d'unités en tant que produits refuges mais aussi transversaux (brasseries, sandwicheries... proposent des crêpes) sur un marché encore trusté par les indépendants, ce sont les sushis qui marqueraient sérieusement le pas avec 50 millions consommés. Le Gira note – 17 %. Ce qui s’expliquerait, selon le cabinet entre autres, par les défaillances enregistrées sur ce marché et un produit frappé de plein fouet par la hausse de certains coûts de matières premières.

Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique