matthias carré coupe de france du burger by socopa
Événements

Matthias Carré remporte la Coupe de France du burger by Socopa 2023

14 Avril 2023 - 3431 vue(s)
A la tête du restaurant Red Bear N'Burger à Compiègne, Matthias Carré a remporté la grande finale de la Coupe de France du burger by Socopa 2023. Sa réalisation rock n'roll baptisée "Paint it, black" a su séduire le jury présidé cette année par Arnaud Baptiste. Il devance l'Agenais Nicolas Leroux et le Drômois Grégoire Serre.

 

Ils ont beau avoir fêté l’an dernier les 60 ans de leur formation, les Rolling Stones continuent d’être une source inépuisable d’inspiration… Et ce, jusque dans la cuisine street food lorsque l’on voit la créativité du travail effectué par Matthias Carré, lauréat ce mercredi 12 avril de la Coupe de France du burger avec son bien-nommé « Paint it, Black ». La finale autour du thème "Rock n'burger" se tenait en effet sur le salon Sandwich & Snack Show. Et le jury, présidé par l’ancien candidat Top Chef, Arnaud Baptiste, qui s’apprête à ouvrir son restaurant Colvert à Paris, a choisi de récompenser la réalisation du compiégnois. C’est la troisième fois que le cuisinier compiégnois, à la tête du restaurant Red Bear N’Burger, se qualifiait parmi les 25 finalistes du grand concours organisé par la marque de viande Socopa. Et celle-ci aura été la bonne puisque Matthias Carré, qui aura peaufiné pendant près de trois mois sa recette de burger avant d’arriver à satisfaction, a décroché le titre suprême.

Le noir et blanc crève l'écran

Son « Paint it, black » est donc une référence au tube des Rollings Stones, sorti en 1966. Mais aussi un véritable travail d’orfèvre, travaillé « comme une œuvre d’art » pour reprendre les termes de son créateur, avec un burger blanc et noir, associant un pâton au charbon végétal à un pâton classique et mélanges de manière aléatoire. Une création unique en elle-même, donc ! Côté garnitures, Matthias Carré n’aura pas eu peur de prendre des risques, optant pour une langue de bœuf, en référence au logo du groupe anglais. Après avoir été finement hachée, la viande est marinée puis séchée longuement afin d’obtenir une texture proche de celle d’un bacon. Et l’inspiration ne s’arrête pas là puisque le cuisinier de 30 ans, passé par la case foodtruck, associe (entre autres) une sauce tonkatsu, un mélange d’ail, de cerfeuil et d’estragon ou encore une relish à base de concombre, poivrons et piment. Osé ! Mais le culot aura payé et avec cette distinction particulièrement prisée, Matthias Carré peut voir l’avenir avec optimisme pour son restaurant ouvert il y a tout juste un an.

 

Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique