Vaisselle réutilisable
Communauté

Réemploi. 40 enseignes de restauration rapide engagées avant fin juin et des premières sanctions

28 Avril 2023 - 2673 vue(s)
Le gouvernement a annoncé qu’une quarantaine d’enseignes de restauration rapide seraient en conformité d’ici juin, avec la mise en place de la vaisselle réutilisable. Ces dernières ont présenté leur plan d’actions jeudi 27 avril et devront l’avoir publié en ligne, d’ici fin mai.

Le compte-à-rebours est lancé depuis le début de l’année et le ministère de la Transition écologique est resté ferme sur son intention de bien suivre le dossier de la vaisselle réutilisable. Une disposition de la loi Agec votée en 2020 et qui oblige, depuis le 1er janvier dernier, tous les commerces de plus de 20 places (surtout la restauration), à servir leurs repas sur place, dans de la vaisselle réutilisable. Déjà, début février, le ministère pointait du doigt une dizaine d’enseignes et de groupes qui n’avaient pas encore transmis de plan d’actions (Compass Group, Restoria, 1001 Repas, Elior, Dupont Restauration, Starbucks, Domino’s Pizza, Five Guys, McDonald’s (Antilles) et Nabab Kebab. Conviées jeudi 27 avril pour un nouveau point d’étape, sur la conformité des restaurants, il a été précisé que toutes les enseignes avaient rendu leur copie et transmis un plan d’actions correctives, à l’exception de deux d’entre-elles, Nabab Kebab et Domino’s, a précisé le ministère à l’AFP. Contacté par snacking.fr, le leader français de la pizza, par la voix de son président, Joël Tissier nous a confirmé que le ministère avait été informé dès le début de l’année et avait pris acte, que seulement 10 % des magasins de l’enseigne étaient théoriquement concernés par la vente sur place et que sur la totalité des magasins, la vaisselle réutilisable ne concernait que 1 % des transactions. D’où cette absence de plan d’actions transmis. Mais pour autant, le peu d’établissements visés par la vente sur place avaient mis en place des planches en polypropylène pour le service des pizzas et des gobelets réutilisables.  

8 rappels à la loi et 2 contraventions

Alors que la restauration rapide compte 40 000 établissements, « 16 contrôles ont été effectués dans les restaurants pour vérifier l’application de la loi, donnant lieu à -3 amendes-, deux Nabab Kebab et une à un point de vente Domino’s Pizza". Sur cet établissement Domino’s incriminé, si les planches étaient bien là, elles étaient en quantité insuffisante, nous précise-t-on chez l’expert des pizzas livrées et il manquait, effectivement les gobelets réutilisables qui ont été mis en place depuis. « Même si peu d’établissements sont concernés par le réemploi, notre stratégie RSE est au cœur de nos développements. Et nous avons déjà supprimé tous les cartonnages dans les livraisons amont puisque les produits sont livrés, depuis notre plateforme, dans des cagettes réutilisables », tient à souligner Joël Tissier.

[[ NEWS 6394]]

Des amendes jusqu’à 7 500 euros et des contrôles renforcés

Comme le rappelle le ministère, les amendes qui sont des contraventions, peuvent aller jusqu'à 7 500 euros, avec des astreintes journalières possibles si les établissements visés n’effectuent pas la mise aux normes. Les contrôles seront renforcés, a précisé le gouvernement qui promet une nouvelle réunion avant la fin 2023. Par ailleurs, les plans d’actions devront être publiés en ligne, avant la fin mai, a indiqué la secrétaire d’Etat chargée de l’Ecologie dans le communiqué qui précise aussi que certaines chaînes ont demandé des délais pour réaliser les travaux nécessaires afin de laver la vaisselle ou connaître des retards dans la livraison de nouveaux contenants.

Il s’agit, comme le rappelle Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, d’éviter « 200 000 tonnes de déchets par an », alors que l’an dernier, 20 milliards de contenants et couverts jetables ont été jetés, dans les points de restauration rapide en France.

Paul Fedèle Rédacteur en chef France Snacking Retrouvez Paul Fedèle sur Linkedin
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique