Oh My Poke !
Communauté

Oh My Poke !, un challenger prêt à entrer dans la mêlée

4 Mai 2023 - 2233 vue(s)
Du haut de leurs 5 restaurants, bientôt 7, Julien Boussin et Jean-Philippe Kobryner sont bien décidés à jouer des coudes pour monter sur le podium des acteurs clés du poké et du fast casual sain. Leurs premiers essais transformés et leurs ambitions fortes laissent à penser qu’il faudra compter avec cette enseigne de snacking healthy qui souffle sa première bougie ce mois-ci. Elle devrait boucler une levée de fonds en juin et vise les 100 adresses à 3 ans.

Face au pionnier du poké, ultra leader de la catégorie et que rien ne semble arrêter, il y a clairement une place pour un challenger qui mise sur la qualité, sur la communication et sur une offre plus élargie, confirme, confiant Julien Boussin, ex-joueur de rugby et entrepreneur accompli, cofondateur aux côtés du créateur de Se Loger, Jean-Philippe Kobryner, de Oh My Poke ! Depuis l’ouverture de la première antenne parisienne, en mai 2022, rue Washington, à proximité du champion de la catégorie, le trublion semble avoir ouvert la boîte à gifles, comme ils disent dans le rugby pour qualifier ce qui s’annonce comme un début de compétition. Un langage fleuri et métaphorique, comme son identité de marque girly où le rose domine. Il faut dire que OMP compte bien réitérer ce marquage à la culotte, comme à Neuilly sur Seine ou pour ses prochaines ouvertures comme celle de Boulogne-Billancourt en juillet avec des performances générales qui visent le million d’euros de chiffre d’affaires par unité, en projection annuelle. Et la partie a toutes les chances de s’accélérer avec la levée de fonds, en collecte,  lancée depuis le 1er avril auprès du fonds Sowefund dont le closing est annoncé pour fin juin.

Oh My Poke !

La levée de fonds va nous permettre de forcer le trait sur la communication digitale et muscler les équipes au siège, Julien Boussin (à gauche)

Plusieurs piliers pour passer à l’offensive

Pour l’ex-sportif de haut niveau qui souhaite valoriser une alimentation healthy, Oh My Poke ! n’est pas une énième enseigne de poké mais une marque de snacking sain à part entière qui dépasse le mono-produit pour incarner plus largement le bien manger. « Si la qualité est un maître mot, la nutrition reste un fil rouge avec des recettes aux Nutri-Score A et B confirmés, un positionnement multi-produit et une communication marketing digitale très active», ajoute Julien, également à la tête de l’agence Stonks qui contribue à la viralité de la marque sur les réseaux. Pour preuve, les jus de fruits frais pressés à la minute en boutique sont dans l’ADN de OMP, au même titre que les bubble tea pour une dimension gourmandise, le coffee shop pour occuper tous les moments de la journée, les desserts trendy comme les mochis glacés ou encore le sandwich mis à la carte la semaine prochaine, à base de pain complet toasté sans gluten (comme tous les produits) et qui sera proposé sur mesure à 9,90 € (les 3 ingrédients). « De quoi, disposer de plusieurs cordes à notre arc qui viendront, au fil des ouvertures et selon les sites, caractériser le concept avec d’autres signatures comme Oh My Juice! , Oh My Coffee!, Oh My Bubble Tea! ou encore Oh My Sandwich! ».

Une master licence de signée pour 20 restos

C’est en première ligne que la marque compte aujourd’hui jouer la partie avec déjà, plusieurs projets dans les tuyaux. Non seulement elle a signé début avril, une master licence pour la région Auvergne-Rhône Alpes pour 20 ouvertures à 5 ans, mais elle prépare l’ouverture dans sa 6e succursale, rue Lebon à Paris prévue en juin avant son flagship de 100 m² prévu donc en juillet à Boulogne qui devrait proposer son offre élargie, dans une jungle rose revisitée. La chaîne ambitionne les 10 restaurants avant la fin d'année et annonce 100 unités à 2026. 

Oh My Poke !

Tags : Oh My Poke !
Paul Fedèle Rédacteur en chef France Snacking Retrouvez Paul Fedèle sur Linkedin
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique