Etes-vous prêt à passer au social commerce ? FoodTweet #9
FoodTech

Etes-vous prêt à passer au social commerce ? FoodTweet #9

10 Mai 2023 - 2127 vue(s)
Comment réaliser votre veille prospective des principales actualités de cette dernière quinzaine sur Twitter le temps d'avaler un café ? Profitez de notre regard social sur les événements, les lancements, les acquisitions, les tendances marketing x social commerce et les splits qui animent et façonnent l’activité snacking... Et puisque rien n’échappe à Twitter, qui reste le premier levier d’information sur le web, faites votre veille food en 2 minutes avant tout le monde au travers d'une 10e d'informations pertinentes spécialement sélectionnées pour vous ! #InSnackingWeTrust ! #CultureSnacking

Si vous souhaitez que ces informations viennent à vous immédiatement, suivez France Snacking sur Twitter et, bonne nouvelle, elles vous parviendront dès leur diffusion si vous activez les notifications (bouton à gauche de suivre/suivi) ! France Snacking is social !

#1 Foodtech : en acquérant ChatFood, Deliverect développe de nouveaux services 360 : la commande via les réseaux sociaux (social commerce) et l’order and pay

La licorne Belge Deliverect confirme son avancée technologique après avoir levé plus de 200 M€ en 2022 et développé sa présence dans plus de 43 pays. L'acquisition de la startup ChatFood fournit à Deliverect de nouveaux services, notamment la commande Deliverect sur les réseaux sociaux, où les clients peuvent commander de la nourriture à partir de leurs plateformes sociales préférées (sans passer par le site web du restaurateur et en simplifiant les opérations depuis la caisse). Également, Deliverect, au travers de cette acquisition, ajoute la brique Order & Pay, permettant aux restaurants de fournir aux clients des codes QR pour les menus, les commandes, la gestion des factures et le paiement à la table, disponibles depuis son smartphone afin de fluidifier le service. Ces deux produits seront disponibles dans le monde entier au cours des prochains mois. Peut-être avant en France compte tenu de la tenue des Championnats du Monde de Rugby ??? Deliverect affirme que les produits de ChatFood ont entraîné une augmentation des dépenses moyennes des clients de 35 %, une hausse des pourboires et amélioré de 25 % les opérations en #CHR. Et tout cela contribue, également, à une meilleure expérience client aux peak times et l'image innovante du restaurateur.

#2 Consigne en verre : le gouvernement soutient la création d'une filière nationale selon la recommandation de Citeo France

Citeo, l'éco-organisme en charge de la fin de vie des emballages a présenté ce mardi une trentaine de nouveaux emballages en verre standardisés. Des bouteilles et bocaux conçus en partenariat avec une dizaine d'industriels de l'agro-alimentaire pour créer une filière nationale. Objectif fixé : 10 % d'emballages réemployés d'ici 2027. "Il faut qu'il y ait des volumes suffisants pour que l'industrie puisse se mettre en route et que chaque producteur n'ait plus un pot dédié" estime Pierre-Henri Desportes, président de Verallia France, un des deux producteurs de verre, qui a signé le protocole d'accord avec Citeo. "Actuellement on estime que le marché français c'est 2 % de réemploi alors que le marché allemand utilise 20 % de bouteilles réemployées", ajoute-t-il. La secrétaire d'Etat à l'écologie, Bérangère Couillard, qui a signé le protocole, ce mardi matin, fixe pour objectif 10 % d'emballages réemployés d'ici 2027, conformément à la loi AGEC et entend inciter les entreprises à rejoindre cette nouvelle filière du verre consigné. Un bonus pour les entreprises qui adhèreront à cette nouvelle consigne en verre : Bérangère Couillard ne prévoit pas de contrainte mais annonce la mise en place pour le 1er janvier 2024 d'un "bonus d'éco-contribution pour accompagner les producteurs qui acceptent ces contenants réemployables". Elle demande à Citeo de plancher sur un dispositif et le montant de ce bonus : "Je souhaite que cela s'industrialise", déclare la secrétaire d'Etat… Affaire à suivre pour la restauration rapide…

#3 | À partir du 10 août 2023, les e-commerçants devront obligatoirement activer le paiement in-app sur Facebook et Instagram s’ils souhaitent continuer leur activité social commerce

 

L’objectif pour Meta est clair, faire de Facebook et d’Instagram, ses précieux réseaux sociaux, des places de marché encore plus complètes et sur lesquels les consommateurs pourront réaliser des transactions de A à Z sans quitter l’application (et profiter de l’achat spontané). Dans un peu moins d’un an, donc, toute boutique présente sur ces réseaux devra obligatoirement donner la possibilité aux clients d’y payer leurs achats. Il ne faudra d’ailleurs pas déroger à la règle car une perte des espaces de social selling sera appliquée en cas de non respect de cette nouveauté. Enfin, les nouvelles boutiques voulant arriver sur Facebook et Instagram ne pourront le faire uniquement si un outil de paiement y est intégré. Meta met déjà la pression à ses clients pour que cette bascule soit rapidement opérée dès le 10 août prochain. Les boutiques sans moyen de paiement incorporé pourraient se voir retirer l’accès à leur programme “shop” et ainsi ne plus pouvoir par exemple identifier leurs produits sur des posts, stories et produits sponsorisés... Jusqu’à aujourd’hui, la plupart des boutiques renvoyaient les consommateurs potentiels de leurs produits directement sur leur site e-commerce pour convertir en direct. Grâce à ce changement, Meta sera seul détenteur des données de paiement des acheteurs, cette dernière étant la plus importante aux yeux des publicitaires !


#4 | Le gouvernement durcit le ton face aux influenceurs

Les contrôles d’influenceurs se sont accélérés au premier trimestre. 30 d’entre eux sont épinglés pour pratiques commerciales trompeuses.La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a annoncé avoir largement augmenté ses contrôles d’influenceurs au cours du premier trimestre 2023. Résultat : 60 % des contrôles ont soulevé des infractions… Vers un marketing d’influence plus responsable ?

  

#5 | Toulouse Métropole: une convention propreté avec McDonald's et Starbucks signée le 11 mai

Jean-Luc Moudenc et Nicolas Misiak signeront le jeudi 11 mai une convention avec McDonald’s France et Starbucks pour améliorer la propreté de l’espace public. Le président de Toulouse Métropole et le conseiller municipal en charge de la propreté de l'espace public réuniront les propriétaires des McDonald’s de Toulouse ainsi que les franchisés Starbucks et Raphaëlle Boureux, directrice régionale opérationnelle Starbucks pour une nouvelle série d'engagements. Il s'agira d'éviter le suremballage, positionner des poubelles adaptées au tri des déchets dans ou devant les restaurants ou sur les parkings privés à proximité, nettoyer les abords des restaurants sur la base d’un plan propreté défini avec Toulouse Métropole, sensibiliser la clientèle aux bons gestes via des supports de communication dédiés dans les restaurants.

 

#6 | Burger King présente un menu qui s’inspire du nouveau film Spider-Man : le whopper Spider-Verse

Spider-Man fait sans aucun doute partie des super-héros les plus appréciés à travers le monde, toutes générations confondues. Bien qu’il existe depuis 1962, il ne tarde pas à se faire une place dans le cœur des plus jeunes, notamment par le biais de films d’animation. Tandis que Spider-Man: Accross The Spider-Verse doit bientôt sortir en salle aux États-Unis, le 02 juin 2023, Burger King ne rate donc pas l’occasion de les faire patienter comme il se doit ! Pour l’occasion, le célèbre Whopper de Burger King ne connaît pas de grands changements, si ce n’est son pain ! Ce dernier arbore une couleur rouge vif, la même qui se trouve sur le costume de ce super-héros incontournable. Pour ce qui est de la recette initiale, les autres ingrédients restent inchangés. Mais pour ravir le plus grand nombre, il est possible de personnaliser le burger avec d’autres ajouts, tels que du bacon croustillant par exemple. Comme un véritable clin d’œil au film, il est ainsi possible d’ajouter des ingrédients de la même façon que les différents Spider-Verses ont été ajoutés dans le film. En prime, les plus gourmands peuvent accompagner leur menu d’un sundae Spider-Verse, recouvert de bonbons rouges et noirs. Et la bonne nouvelle est que ce produit éphémère devrait arriver aussi en France… comme l’a annoncé Burger King France.

#7 | Qui sont ces Français qui bannissent la viande de leur assiette ?

Plus d’un sur deux a réduit sa consommation de produits carnés ces trois dernières années. L’inflation a amplifié une tendance de fond où se mêlent convictions écologiques et régimes «healthy». Sur nos barbecues, on fait désormais griller des brochettes à base de fibres de pois ou de gluten de blé. À la cantine, on voit apparaître des gratins de légumes au quinoa ou de la polenta au tofu. Au wagon-bar du TGV, le traditionnel bœuf-carottes a même été revisité en «mijoté de carottes, navet et bœuf» par le chef Thierry Marx, reléguant la viande au rang d’accessoire… Les Français mangent de moins en moins de viande. Pour faire des économies, préserver leur santé, sauver la planète ou encore pour des raisons éthiques, 57 % d’entre eux affirment avoir réduit leur consommation de produits carnés ces trois dernières années. Et selon le baromètre Harris Interactive pour le Réseau Action Climat, publié début avril, 39 % souhaitent la diminuer dans les trois prochaines années. De plus en plus concernés par l’impact de leur coup de fourchette, de nombreux Français se revendiquent aujourd’hui « flexitariens » : 49 % des foyers comprennent au moins une personne soucieuse de réduire sa consommation…

#8 | Etude : ce qui motive les consommateurs en 2023

Consommation responsable, nouvelles technologies, médias et publicité… Qu’est-ce qui impacte aujourd’hui les comportement d’achats ? La dernière étude TGI de Kantar Media, enrichie de sujets liés aux préoccupations sociétales, révèle les nouveaux comportements et délivre ses premiers enseignements. Opinions sur le travail, mouvements citoyens, réseaux sociaux vs santé mentale, paiements différés/fractionnés ou encore RSE et comportements responsables : autant de thématiques qui ont enrichi l’enquête pour permettre aux marques une compréhension plus fine des consommateurs :

#1 – Consommation responsable : un enjeu clé

L’étude indique que 67,8 % des Français restent attachés à faire la cuisine et que 13,8 % d’entre eux « préfèrent commander à manger plutôt que de cuisiner » et qu’une proportion très proche (14,4 %) « commande à manger pour faire plaisir à tout le monde »

#4 – Les consommateurs et la publicité

Si 34,8 % des Français affirment que « les publicités reflètent la diversité de la société française d’aujourd’hui », seuls 10,8 % des individus interrogés s’identifient aux personnes mises en scènes dans les publicités et 37,8 % pensent que « les marques doivent représenter la diversité des identités ».

#9 |L’IA Réinvente Les Visuels Culinaires : Adieu Photographes, Bonjour Midjourney !


Dans le secteur de la publicité alimentaire, les visuels attrayants sont essentiels pour attirer l’attention des consommateurs. Longtemps, les restaurants et les marques de produits alimentaires ont fait appel à des photographes professionnels pour créer ces images. Aujourd’hui, l’intelligence artificielle commence à bouleverser cette tendance grâce à des outils tels que Midjourney.
Qu’est-ce que Midjourney ? Midjourney est une plateforme innovante qui utilise l’IA pour générer des visuels réalistes de plats en tout genre. Cette technologie permet de créer des images de haute qualité sans avoir besoin de recourir à des photographes professionnels.

Food : Les avantages de l’utilisation de l’IA pour les visuels publicitaires :

  • Coût réduit: l’IA peut réduire considérablement les coûts de production des visuels publicitaires en éliminant le besoin de photographes professionnels.
  • Gain de temps: la création d’images peut être rapide et efficace grâce à l’IA, permettant aux entreprises de gagner un temps précieux.
  • Flexibilité: l’IA offre une grande flexibilité dans la création de visuels, permettant de personnaliser facilement les images en fonction des besoins spécifiques de chaque campagne publicitaire.

#10 | Sain Boulangerie : le chef-boulanger Anthony Courteille a inauguré un nouveau fournil gourmand où s’attabler, au 23 rue des Gravilliers, Paris 3

Plus grande, cette deuxième Boulangerie Sain reste fidèle au crédo inscrit dans son acronyme, à savoir défendre saveurs d’antan et ingrédients naturels (bio à 95 %). Un leitmotiv qui séduit depuis 2018 les gastronomes et les Chefs. Aujourd’hui, Sain fournit 90 restaurants et forme une nouvelle génération de boulangers qui cherchent à faire bon et bien. Avec cette seconde adresse, l’enseigne devient aussi un endroit où prendre le temps de se faire plaisir. Face aux ateliers et au comptoir, 30 places assises invitent à déguster sur place le petit déjeuner, le goûter, le lunch ou le brunch. Une nouveauté qui va de paire avec une offre de snacking plus étendue, à découvrir parmi les 12 variétés de pains, les pains cuisinés de saison et les pâtisseries de boulanger qui font la réputation de l’enseigne.

Bonus 1| Cette campagne minimaliste de la chaîne de fast food Popeyes. Tout est dans le nom

Bonus 2| Pour célébrer le couronnement de Charles III, Burger King UK a retiré le "Burger" de son logo pour ne laisser que le "King" !

(il ne peut y avoir qu’un seul Roi sur le territoire Anglais !)

Alors, qu’avez-vous appris qui vaille la peine de partager ou de commenter ? Nous espérons que ce rendez-vous bimensuel vous a plu et qu’il était intéressant à parcourir. Merci vivement de votre fidélité ! Alors, comme plus de près de 6 000 twittosSuivez France Snacking sur Twitter!

Bonne lecture et à très vite ! Pascal Perriot, @Umameet.

Pascal Perriot Web Manager Suivez Pascal Perriot sur @perriot_pascal
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique