Circana Maria Bertoch
Communauté 0

#CDS23, épisode 3. Des Français toujours à table mais avec de nouvelles habitudes, selon Maria Bertoch

29 Mai 2023 - 1340 vue(s)
Alors que la restauration rapide, en 2022 a fait une belle année en valeur, elle n'a pas encore récupéré la fréquentation de 2019, expliquera Maria Bertoch, Food Service Expert Europe & Russie, Circana au Congrès du Snacking qui se tient le 6 juin prochain. Malgré la hausse des prix remarquée par les consommateurs, 2/3 déclarent qu'ils peuvent encore se permettre de manger dans les bars et restaurants mais qu'ils ont changé leurs habitudes.

« Le marché RHD a terminé l’année 2022 à - 15 % en visites vs 2019 et - 12 % en dépenses avec un ticket moyen qui a bondi de 8 % depuis 2019, toutes occasions de consommation confondues en restauration commerciale (hors cantines). 2 Français sur 3 déclarent qu’ils peuvent encore se permettre de manger dans les bars et les restaurants malgré la hausse des prix… mais qu’ils ont changé leurs habitudes. Même si le marché semble progresser plus vite et tendre vers la normale côté dépenses, cette bonne santé apparente repose en partie sur l’inflation. Le bilan de l’année montre que la restauration commerciale est en recul de 11 % en visites et de 9 % en dépenses par rapport à 2019. La restauration rapide, qui a augmenté de 4 % en valeur en comparaison de 2019, a vu son ticket moyen s’élever de 8 % en trois ans, avec un pic de 12 % à l’heure du déjeuner. Côté visites, le circuit affiche toujours un retard de 4 % par rapport à 2019.

La livraison résiliante malgré tout

Selon la dernière étude de Circana (fév. 2023), le baromètre « Les Français face à l’inflation », quelques insights intéressants émergent. Si l’inflation pousse à réduire notamment les activités de loisirs (sorties au cinéma/théâtre, musées…, événements sportifs, départs en week-ends, fréquentation des parcs de loisirs), la livraison à domicile améliore ses positions vs septembre 22. Si, à ce moment-là, 44 % des répondants disaient « réduire ou supprimer la livraison des repas à domicile » parmi une liste des activités proposées, ils ne sont que 35 % à mentionner la livraison à domicile en février 2023. Chez les jeunes 18-34 ans cet indicateur n’est que de 27 % (« réduire ou supprimer la livraison hors domicile »). Reste que le prix se place au cœur du choix de lieu de restauration avec 62 % des répondants qui disent que le prix guide leur choix de lieu de restauration tandis que 38 % préfèrent payer au même prix une plus petite portion plutôt que de voir le tarif augmenter. Malgré la hausse des prix…, 2/3 des répondants déclarent qu’ils peuvent encore se permettre de manger dans les bars et les restaurants… mais qu’ils ont changé leurs habitudes. Leur stratégie pour faire face à l’augmentation des prix restera la réduction du nombre de visites en RHD avec 32 % qui confirment qu’ils se rendraient moins souvent dans les bars et restaurants (- 6 pts vs sept. 22 ce qui reste quand même une tendance plutôt positive). Mais s’ils y vont, ils annoncent vouloir réduire les apéritifs, rechercher des menus avantageux et baisser la consommation des desserts. »

 

Retrouvez Maria Bertoch, au Congrès du Snacking. Inscriptions sur ce lien 

 

A lire aussi :

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique