obypay levee de fonds
FoodTech

Obypay lève 1,2 million d’€ pour déployer sa solution tout-en-un en restauration

22 Juin 2023 - 2720 vue(s)
Fondé en 2018 par Arthur Broutin, l’éditeur de la plateforme de solutions digitales tout-en-un pour la restauration, Obypay annonce une nouvelle levée de fonds de 1,2 million d’euros auprès de ses investisseurs historiques et de la BPI. De quoi doubler ses effectifs dans les prochains mois, soutenir sa croissance et poursuivre ses efforts en matière de recherche et développement.

La foodtech Obypay, spécialisée dans le déploiement de solutions digitales omnicanales pour la restauration, va entamer une nouvelle phase de croissance. Elle vient, en effet, d’annoncer une levée de fonds de 1,2 million d’euros auprès de ses investisseurs historiques et de la BPI. Créée il y a 5 ans par Arthur Broutin, la start-up propose aux restaurateurs une plateforme offrant une large gamme de fonctionnalités, allant de la prise de commandes via QRcodes ou bornes, au Click & Collect ou encore  la livraison. Elle déploie également un système de fidélité dématérialisé et de relation client. « Les restaurateurs ont bien compris l’importance de créer une relation forte avec leurs clients. Cela passe indéniablement par une stratégie de fidélité et un parcours de prises de commandes omnicanales », souligne le fondateur, qui a vu le secteur accélérer son processus de digitalisation depuis la crise sanitaire. Il ajoute que cette deuxième levée de fonds devrait lui permettre de « continuer d’asseoir [son] expertise, de développer [sa] notoriété et d’être toujours plus réactif avec [ses] clients ».

Un doublement des effectifs et de nouvelles fonctionnalités dévelopées

À ce jour, l’entreprise Obypay compte une vingtaine de salariés et accompagne près de 1 500 points de vente de restauration notamment en France, Italie, Suisse, Allemagne, Belgique avec des clients comme le groupe Agapes avec 3 Brasseurs et Flunch ou encore le groupe Rana. La levée de fonds devrait cependant permettre de renforcer les équipes opérationnelles (sales, customer success, marketing…) et doubler les effectifs d’ici fin 2023 afin de répondre à la croissance du marché. « Nous avons pour ambition de renforcer notre portefeuille clients grands comptes pour lesquels nos solutions sont parfaitement dimensionnées. L’efficacité d’une digitalisation pour un restaurateur tient dans la capacité de la technologie à s’adapter à son architecture, et non l’inverse », analyse Arthur Broutin qui indique avoir développé « un éventail de briques technologiques, qui, combinées entre elles, permettent de répondre à chaque singularité de projet et de parcours : food court, chaînes multisites, établissements mixtes loisirs et restauration, indépendants... ». L’objectif, avec cette nouvelle manne financière, sera également de gagner en notoriété et poursuivre les efforts en matière d’innovation continue dans l’optique d’améliorer encore l’efficience de la solution. Parmi les priorités fixées, la start-up cite notamment le développement de fonctionnalités en matière de collecte, analyse et exploitation de la data, l’intégration à de nouveaux partenaires de la foodtech dans une logique d’écosystème digital (logiciels de caisse, stocks, avis, agrégateurs, CRM, prestataires de paiement).

Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique