La cantine chic Crock & Bio 100% bio s'installe dans le XVIIè
0

La cantine chic Crock & Bio 100% bio s'installe dans le XVIIè

5 Juillet 2011 - 19049 vue(s)

Crock & Bio vient d’inaugurer sa cantine chic bio à l’accent espagnol avenue Niel, dans le 17è arrondissement de Paris. Attentif aux allégations santé des clients, l’enseigne souhaite faire rimer fast food avec « fast good » par l’aspect nutritionnel et authentique de son offre. Disposant de 60 places assises avec terrasse dans une ambiance rouge,noire et bois, Crock & Bio propose sandwichs et salades customisables 100% Bio (sauf la charcuterie).

3 variétés de salades (batavia, mesclun et roquette), 4 de pains (nature, sésame, chapatta, pavot) et des céréales (millet) constituent la base des recettes. Le client peut ensuite choisir parmi 30 ingrédients bio et varier selon ses envies pour 10,50€ la salade et 6,50 € le sandwich. Parmi les garnitures, on remarque la touche ibérique du couple fondateur, Sandra Rexach, espagnole de souche, et Tom Daniac, français issue d’une famille de restaurateurs bio qui a officié au restaurant Reno de Barcelone. Son parcours auprès de chefs étoilés (Jacques Cagna, Joël Rebuchon, Pascal Aussignac…) le pousse à apporter une attention particulière à la sélection des produits.

Chaque jour, sont également proposés un plat de poisson (bio et d’élevage) à 11,20 € accompagnés au choix de céréales (riz, couscous, quinoa…), légumineuses (lentilles corail, pois chiche…) ou légumes (carotte, potimarron…)  et  des pâtisseries maison. « Depuis l’ouverture le 25 mai, notre clientèle a doublé pour atteindre les 40 clients/jour et un ticket moyen autour de 14€, analyse Sandra Rexach. Notre objectif minimal sera d’atteindre rapidement les 60 couverts ». Côté boissons, il est possible de créer son jus pressé (melon, pamplemousse, pèche, carottes, kiwi…) au bar à jus comme d’opter pour du vin espagnol bio ou une offre de thé japonais et café équitable.

Pour cette nouvelle cantine chic du XVIIè ouverte jusque 18h, l’objectif des créateurs restera d’amortir les 150 000 € investis dans les 85m² de local avant de penser à de futures ouvertures.

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique