Hoplunch
Tendances 2

HopLunch ouvre sa 3e antenne à Lille et livre au bureau, des restos locaux

24 Septembre 2023 - 1650 vue(s)
En se spécialisant dans la livraison au bureau, de plats de restaurants locaux sélectionnés, sans frais de livraison et sans minimum de commande, HopLunch vient bousculer les codes du marché de la livraison en entreprise. Déjà présent à Strasbourg et Metz, la startup créée par Matthieu Diebold vient de débarquer à Lille avec, pour le moment, 8 restaurants en portefeuille et prépare une levée de fonds.

Créée en 2018 par Matthieu Diebold, HopLunch vient d’ouvrir sa 3e filiale à Lille avec, aux manettes, deux professionnels de la restauration d’entreprise, Thomas Deboudt et Guillaume Webert. Sur le modèle des deux antennes déjà ouvertes à Strasbourg en 2018 et Metz en 2021, et qui totalisent à elles deux, près de 35 restaurants en portefeuille qui couvrent la plupart des thématiques, la nouvelle implantation ouverte fin août dernier, compte s’appuyer sur les mêmes ressorts pour conquérir les entreprises en zones d’affaires de périphérie urbaine. On parle-là des zones de Wasquehal, Croix et Villeneuve d’Ascq. L’idée est d’être le trait d’union « logistique et livraison » entre des restaurateurs traditionnels et des clients en entreprise en attente d’alternatives aux offres locales qui manquent souvent de diversité. Pour le coup, HopLunch a référencé 8 restaurants, entre autres Maboule (spécialisé dans les boulettes), La Boccaccia (italien), Thai Street Food (thaï), Ono Loa Poke (poké Bowl/Salade), Myra (traiteur libanais), Akira (japonais)... et présente, chaque jour sur sa plateforme, 1 plat du jour chez chacun des restaurateurs, à prix fixe, identique à celui pratiqué dans les établissements partenaires. Le client n’a plus qu’à sélectionner son repas, à programmer son jour et son heure de livraison et à se faire livrer sans minimum de commande et frais de livraison.

Une logistique pointue et un engagement environnemental

En commandant jusqu’à 5 jours à l’avance, les clients peuvent se faire livrer entre 11h et 12h30 le jour J, et composer un panier, dans plusieurs restaurants en même temps. Hoplunch va récupérer l’ensemble des plats commandés le matin même dans tous les restaurants, en livraison chaude ou froide. Il les centralise sur sa plateforme, avant de les redispacher dans les entreprises avec une flotte de scooters électriques et des livreurs en CDI. « En payant le même prix qu’au restaurant et avec un service gratuit, les clients ont un vrai avantage à passer par nous", explique-t-on au sein de la startup qui mutualise les coûts et a négocié en amont, les prix auprès des restaurateurs à qui elle achète tous les plats. Une forme de commission inversée qui n’est pas supportée par les clients et est moins douloureuse pour les restaurateurs que les plateformes de livraison habituelles. Avec un CA de 1,26 M€ réalisé l’an dernier, HopLunch qui compte parmi ses actionnaires et consultant spécialisé, Sébastien Chapalain, ex-patron de Class’croute et expert de la livraison, compte bien essaimer partout en France, et notamment à Lyon, Bordeaux et Nantes. Elle devrait aussi pouvoir compter sur un nouveau levier financier à l’issue d’une levée de fonds en cours de finalisation.  

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique