paul boivin fédération des entreprises de boulangerie
Communauté

'L’esprit d’innovation est au cœur de l’ADN de nos entreprises', Paul Boivin, délégué général de la FEB

15 Novembre 2023 - 1052 vue(s)
Le palmarès du concours des "Pépites de la Boulangerie 2023", organisé par notre confrère Honoré Le Mag, a été dévoilé il y a quelques jours. Ces trophées sont ainsi venus récompenser 20 innovations marquantes d'une filière de la Boulangerie-Viennoiserie-Pâtisserie en pleine mutation, marquée notamment par la montée en puissance du snacking. A cette occasion, nous avons souhaité donner la parole à Paul Boivin, délégué général de la Fédération des Entreprises de Boulangerie-Pâtisserie (FEB), soutien actif de ces prix depuis la toute première édition. Il revient sur son engagement en faveur de l'innovation et nous dévoile sa feuille de route pour les prochains mois face aux enjeux économiques et écologiques.

Depuis la toute 1re édition, la FEB est partie prenante dans la promotion des trophées Pépites de la Boulangerie, initiés par Honoré le Mag. En quoi soutenir l’innovation est aujourd’hui essentiel pour accompagner les acteurs de la filière Boulangerie-Viennoiserie-Pâtisserie ?

L’esprit d’innovation est au cœur de l’ADN de la Fédération des Entreprises de Boulangerie. Quelles que soient leur taille et leur activité, les adhérents de la FEB ont tous pour dénominateur commun leur esprit entrepreneurial : le goût pour la prise de risque, l’envie permanente d’innover et d’aller de l’avant. C’est donc naturellement que la FEB est partenaire depuis le début des Pépites de la Boulangerie, concours qui valorise précisément cet état d’esprit. Nous serons d'ailleurs ravis de retrouver tous les lauréats au SIRHA Europain du 21 au 24 janvier prochain !

Quel regard portez-vous sur ce palmarès 2023 et plus globalement sur l’évolution du secteur ?

Le palmarès 2023 est à l’image du secteur : innovant tout en respectant la tradition du métier et la qualité des produits. Je me réjouis particulièrement de retrouver dans le palmarès de nombreux produits d’adhérents de la fédération. De plus en plus nombreux à présenter des produits aux Pépites de la Boulangerie, nos adhérents nous surprennent chaque année avec des créations aussi surprenantes que délicieuses. C’est une illustration supplémentaire du réel dynamisme du collectif FEB !

 

Très à l’écoute des nouvelles tendances, la FEB vient d’éditer un guide d’accompagnement à la transition écologique. Pouvez-vous nous en dire davantage ?

Le guide d’accompagnement à la transition écologique publié en collaboration avec le SNARR illustre parfaitement l’engagement de notre secteur pour le développement durable et l’éco-responsabilité. Nous espérons que ce guide constituera une ressource précieuse pour nos adhérents, les aidant à s’adapter aux enjeux environnementaux majeurs et à réduire leur empreinte carbone, à travers de nombreuses bonnes pratiques répertoriées dans le document que nous avons voulu le plus synthétique possible. Nous voulons ainsi inspirer et mobiliser l’ensemble des parties prenantes à adopter des pratiques plus vertes et à participer activement à l’économie circulaire. Ce guide n’est pas seulement un outil de travail, mais également une mise en lumière aux yeux des décideurs politiques et de l’administration, des efforts concrets et continus de nos entreprises, et un appel à l’action pour le secteur dans son ensemble. 

Plus largement, dans un contexte encore bousculé par les coûts élevés des matières premières et de l’énergie, quels seront vos chantiers prioritaires dans les prochains mois ?

Au-delà des sujets coûts de l’Energie et Matières premières, qui évidement resteront au cœur des préoccupation du secteur et des actions de la FEB, les mois et années à venir seront marqués à n’en pas douter par de nombreux chantiers autour de la Responsabilité Sociétale et Environnementale (RSE). Nous aurons à mener à bien la réduction de l’utilisation de plastique à usage unique, en accompagnant nos adhérents sur la stratégie « 3R » (Réduire, Réemployer, Recycler). Ce chantier, aussi complexe pour nos adhérents industriels que pour les magasins, nécessitera toute la mobilisation du collectif FEB en lien avec les autres fédérations de l’alimentation afin d’identifier et activer des leviers communs. La décarbonation sera également à l’ordre du jour avec la mise en œuvre d’un Plan Décarbonation, actuellement en cours d’élaboration avec l’ensemble de la filière « Blé-Farine-Pain ». Une première nationale dans laquelle la FEB s’inscrit pleinement avec ses adhérents. Enfin, la sécurité alimentaire restera un des marqueurs clés de la filière. Un Plan de Surveillance Filière est actuellement en chantier pour une livraison en 2024 afin de garantir et optimiser le suivi et la traçabilité des produits, du champ à l’assiette.

Nous avons désormais coutume de dire que « demain se fera par la RSE ou ne se fera pas ».C’est une réalité sur laquelle la FEB doit être en pointe pour accompagner ses adhérents et éviter demain qu’un fossé se creuse entre « petits » et « gros ». C’est le challenge que nous comptons bien relever !

 

Paul Boivin interviendra le 28 novembre prochain lors de la Convention Internationale de la Boulangerie Moderne, organisée par Honoré Le Mag, à Paris (inscriptions sur www.cibm.fr)

Propos recueillis par Jonathan Douay.

Jonathan Douay Rédacteur en chef adjoint France Snacking
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique