Nautilus
Communauté

Nautilus Food gonfle les voiles et met le cap sur le foodservice avec Nautilus Chef

27 Novembre 2023 - 1244 vue(s)
Un an après avoir été repris par Steve Burggraf et Mathias Dosne, et après une rationalisation de ses gammes et un gros travail R&D et sur les recettes, le spécialiste des produits de la mer appertisés en GMS, qui a rajeuni la marque, veut renforcer ses positions en foodservice. Dans son casier, il propose aux professionnels, à travers son entité Nautilus Chef, tout un panel de nouveautés qui devraient lui permettre de frayer davantage encore avec toutes les restaurations.

C’est marée haute, côté innovations et ambitions, chez le leader européen des conserves de crustacés en GMS et expert des produits de la mer qui multiplie les initiatives en GMS et en Foodservice, comme l’avaient annoncé ses repreneurs, Steve Burggraf et Mathias Dosne. Il faut dire que les deux nouveaux capitaines avaient bien mesuré tout le potentiel de cet acteur majeur de sa catégorie depuis 30 ans,  à l’expertise aiguisée et fort d’un outil industriel de 2 300 m² à Bouchemaine, près d’Angers pour le poisson fumé. Présent aujourd’hui dans toutes les enseignes de grande et moyenne surface, son CA devrait tutoyer les 47 M€ cette année dont 7 M€ en foodservice. « Un segment où nous comptons accélérer en déployant de nombreuses innovations à valeur ajoutée », explique Steve Burggraf qui, avec son associé, s'emploie depuis plusieurs mois à remettre l'entreprise en mouvement pour relever de nouveaux défis.

Rationnaliser les gammes et innover

Sous le nouveau slogan « le plus précieux du monde sous-marin » et avec un territoire de marque retravaillé, l’entreprise annonce la couleur et sa volonté de diversifier ses propositions sur le terrain de la qualité, hors des conserves où elle possède déjà le leadership sur plusieurs catégories en France notamment sur le crabe et le foie de morue appertisés où elle est respectivement n° 1 et n° 2. Déjà cette année, la rationalisation des gammes a permis de passer de 300 à moins de 200 lignes de produits avec une reformulation de recettes qui redonne un coup de fouet aux références historiques. En GMS, les propositions ont été réorganisées autour de 3 marques majeures : Côté Mer pour l’entrée de gamme, Nautilus pour la plupart des produits de la mer coeur de gamme stérilisés en conserves (dont le crabe, les crevettes ou encore le foie de Morue), et Nautilus Collection pour tous les produits premiums, ceux vendus au rayon frais (marée et Saurisserie), les poissons fumés (ex Saumextra) bien sûr en saumon, truite bio, maquereau, hareng mais aussi les nouvelles références pasteurisées de crabe ou encore la toute prochaine gamme de riz cuisinés en doypack, qui sera lancée au printemps 2024.

Nautilus Chef

Côté RHD, c’est aussi toutes voiles dehors autour de la marque ombrelle, Nautilus Chef, qui coiffera dorénavant toutes les références dédiées à la restauration hors domicile, proposées en tri-températures. A la cinquantaine de produits déjà au catalogue de la plupart des distributeurs spécialisés, l’entreprise vient notamment de lancer le Crabe Cake surgelé en 70 g ou encore le surprenant Crispy Thon nature ou épicé (en photo), un émietté de poisson frit en poche de 500 g, une première sur le marché. « Une manière inédite et originale, d’ajouter des notes croustillantes de poisson sur une salade, dans des sandwichs chauds ou froids, un burger ou en panure d’un sushi », précise Steve Burggraf.

En surfant sur la vague de l’innovation et sur les solutions à valeur ajoutée, en GMS comme en food service, Nautilus Food compte doubler son chiffre d’affaires à 3 ans et vise les 100 M€.    

 

 

Paul Fedèle Rédacteur en chef France Snacking Retrouvez Paul Fedèle sur Linkedin
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique