Sirha Europain
Événements

Sirha-Europain, quand le Snacking devient un vrai allié pour les boulangers

27 Novembre 2023 - 930 vue(s)
Alors que se prépare le grand rendez-vous français de la filière boulangerie, qui se tiendra du 21 au 24 janvier prochain, à la porte de Versailles, à Paris, les organisateurs ont choisi de mettre l’accent notamment sur la diversification de l’offre boulangère, de plus en plus snacking. Avec une Scène Bake & Snack qui fera la part belle aux démonstrations et nouvelles tendances.

Avec 3 000 m² dédiés au snacking, l’édition 2024 du salon Sirha-Europain sera indéniablement très snacking. Une activité sur laquelle l’organisateur, GL Events, a souhaité forcer le trait alors que la restauration boulangère représente une part importante du chiffre d’affaires de la branche. D’autant que les boulangeries sont devenues des lieux de proximité incontournables de la vie quotidienne des Français. Selon différentes études qui mettent en lumière ce phénomène dont les sondages CHD-Expert, Gira et Xerfi, 57 % des Français fréquentent au moins une fois par semaine un lieu de snacking, avec un panier moyen de 9,20 € au déjeuner avec un sandwich ultra dominant (2,61 milliards de sandwichs consommés en France en 2022). Et sur ces destinations qui étaient estimées à 51 000 points de vente au 1er janvier dernier, les boulangeries figurent en bonne place (40 %). La baisse du pouvoir d’achat profite à ces nouveaux espaces de restauration : en trois ans, le secteur du snacking a enregistré un bond de 17 % du nombre de points de vente et de 19 % en termes de chiffres d’affaires. La diminution du temps de pause au travail a favorisé l’essor de ce mode de consommation : les actifs - qui disposent d’un temps de plus en plus réduit pour déjeuner - se tournent vers cette restauration de proximité, accessible et rapide. Gourmand mais sain, le snacking séduit aussi les étudiants qui souhaitent se restaurer facilement et de manière abordable, ainsi que les familles à la recherche de plats tout prêts. Face à cette demande croissante, les boulangers ont su prendre leur place sur ce créneau qui assure désormais 30 à 55 % de leur chiffre d’affaires. 96 % des boulangeries proposent, d’ailleurs, aujourd’hui une offre snacking. Une activité qui n’est plus une option pour les professionnels de la boulangerie qui doivent s’adapter aux nouveaux modes de consommation pour durer.

Diversifier son offre

Pour rester dans la course face à la multiplication des formes de restauration rapide, l’offre s’ouvre et le produit signature, le sandwich, explore de nouveaux territoires. En complément des compositions “classiques” indispensables de type jambon-beurre, les recettes se font de plus en plus premiums. Les alternatives végétales, les pains originaux, ou encore des sandwichs à base d’ingrédients plus haut-de-gamme trouvent leur place dans l’assortiment, portés par la nécessité de diversifier l’offre. Car les boulangeries ont compris que le sandwich du midi ne suffisait plus et proposent de plus en plus de salades, quiches, croque-monsieur, pizzas, tartes, bagels, burgers. Une ode à la street food au cœur des boulangeries contemporaines. Durant les 4 jours du salon, de nombreux temps forts autour de la restauration boulangère seront au rendez-vous pour donner toutes les clés d’un élargissement d’offre réussi. La Scène Bake & Snack, implantée en plein cœur du salon, donnera écho à toutes les dernières tendances produits salés comme sucrés avec un Français sur 10 qui consomme une ou plusieurs fois par jour un snack sucré, selon Kanter, et 43 % des snackings du petit-déjeuner qui sont pris en boulangerie-pâtisserie. De quoi, là aussi, ne pas négliger les gammes de gâteaux de voyage de type gaufres, brownies, cookies ou muffins qui font du buzz sur les réseaux sociaux à l’image du New York Rolls.

Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique