New School Tacos
Communauté

New School Tacos, expert de sa catégorie, cultive ses différences

7 Février 2024 - 887 vue(s)
Porte-drapeau du tacos à la Française, et fier de l’être, la chaîne multiplie les initiatives pour marquer son territoire et souligner sa singularité. Après son tout premier drive étrenné en 2023 à Blagnac, elle vient de présenter sa nouvelle charte graphique plus pop tout en forçant le trait sur l’innovation produit et sur le sucré.

Plus street, plus pop, plus pastel, la nouvelle identité graphique dévoilée par New School Tacos vient porter une nouvelle dynamique souhaitée par la chaîne qui alignait, fin 2023, près de 29 adresses en France pour un chiffre d’affaires de 24 M€. 2 ans après leur levée de fonds et face au leader de la catégorie, Anthony Mazzone et Selim Jaouadi ont bien l’intention de marquer un peu plus encore leurs différences autour de la qualité produit, cultivées maintenant depuis l’ouverture de leur tout premier restaurant en 2016, à Toulouse. Déjà, l’an dernier, le challenger présentait, dans son premier drive ouvert à Blagnac, à deux pas de l’aéroport, un cadre et un parcours clients revisités. Les prémices de la V3 du concept qui habillera prochainement le nouveau restaurant de Rouen, avant ceux de Bordeaux 3, Carcassonne, Fréjus, Nîmes ou encore Agen.

Plus frenchy et toujours plus innovant

Si la chaîne a peaufiné la forme, elle continue de soigner aussi le fond avec une R&D qui ne ménage pas ses efforts pour animer l’offre et la calquer sur sa signature maison revendiquée de « Tacos à la française » en s’appuyant sur son groupement d’achat Khadispal. En témoigne d’ailleurs, parmi les nouveautés, l’arrivée d’une 7e référence de protéine cuisinée, l’effiloché de bœuf. « Une nouvelle viande qui a été mijotée pour nous, et permet de pousser un peu plus la culinarité à nos produits, déclinée dans notre gamme signature Sublime en Effilobeef ou alors en Beefiloché, avec fromage raclette et sauce forestière », explique Anthony Mazzone, cofondateur de la chaîne qui veut aussi pousser les 7 recettes signatures dont la végétarienne et les 3 gratinées Chef’s, Exotique et Tacos & Bab. La tacos box a aussi fait son apparition tout récemment dans un nouveau format de contenant, dont la version comestible à base de tortillas de blé notamment pour les salades.  Autre volet, sur lequel la chaîne n’a pas ménagé ses efforts et compte bien capitaliser  : les desserts. « Nous avons clairement premiumisé notre offre sucrée et développé des recettes à façon autour de best-sellers de la pâtisserie traditionnelle française », ajoute Anthony qui énumère avec fierté les tartes chocolat et citron mais aussi les éclairs vanille et chocolat, le sablé caramel ou encore ses 3 cheese-cakes pâtissiers, proposés entre 2,50 et 4,50 €. Des produits que la chaîne compte bien davantage valoriser au sein de nouvelles vitrines. Cette collection de douceurs qui a permis à la chaîne d’augmenter ses ventes, sur la catégorie, de 5 %, devrait prochainement s’enrichir aussi de donuts.

L’horizon est toujours coloré en rose pour New School Tacos qui mise sur plus d’une dizaine d’ouvertures en 2024 en franchise pure mais aussi sur un modèle de franchise participative auquel le réseau croit beaucoup. La chaîne ultradominante dans son fief toulousain a bien l’intention de poursuivre son maillage national.

 

 

 

Paul Fedèle Rédacteur en chef France Snacking Retrouvez Paul Fedèle sur Linkedin
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique