Café Richard - Bistrot de Torréfacteur
Communauté

Cafés Richard-Bistrot de Torréfacteur, nouveau passeport français pour entrer en travel retail

6 Février 2024 - 2470 vue(s)
Avec son tout nouveau concept de coffee shop très frenchy, le groupe français a réussi le pari de concilier son héritage de torréfacteur tricolore, la tradition des bistrots parisiens et les codes de la modernité. Son ambition, à l’aube de ses 130 ans, est bien de transporter dans les gares, aéroports, lieux culturels et de loisirs, toute son expertise de l’expérience café dans un écrin modulaire et agile où le chant du coq français résonne depuis la déco jusqu’aux offres boissons et food.

Non, le coffee shop n’est pas uniquement l’apanage des enseignes anglo-saxonnes ! Qui plus est sur les sites de transport et de loisirs hexagonaux qui doivent, plus qu’ailleurs, être les gardiens de l’art de vivre à la française notamment auprès des touristes qui arrivent ou quittent le territoire. C’est en tout cas l’avis du premier torréfacteur français qui prône la différence avec son tout nouveau projet de bistrot à ses couleurs imaginé exclusivement pour les lieux à fort flux.

Lorsque modernité résonne avec tradition

Cette nouvelle carte de visite signée par la maison Cafés Richard se veut porteuse d’une histoire, d’une tradition et d’une expertise mais aussi de la ferme volonté d’apporter au travel retail cette french touch, inspirée des bistrots parisiens mais traduite avec subtilité dans un langage d’aujourd’hui. Il s’agissait, comme l’explique Robin Blondel, directeur retail et stratégie des marques, de satisfaire non seulement les attentes des consommateurs sur les lieux de transports et de loisirs, mais aussi de proposer à ses 42 000 partenaires-clients, un modèle inspirant pour les aider à se renouveler sur un marché du café de plus en plus challengé par les grands acteurs anglosaxons. Et pour le coup, avec ses 6 Comptoirs, sa Brûlerie des Gobelins, son coffee shop de la gare de Rennes et ses 11 Alto Café, le groupe tricolore n’a pas manqué de terrains d’expérimentation pour mûrir une alternative crédible de café-bistrot à la française à ses couleurs avec, à la clé, une nouvelle structure retail avec une équipe dédiée. « Nous sommes parvenus dans ce projet à mettre en valeur la spécificité culturelle française, où le café incarne bien plus qu’une simple boisson, il s’impose comme un ingrédient, un produit, un lieu et un véritable art de vivre ».

Une respiration made in France et durable à 360°

Déjà, dans le cadre et la décoration, la nouvelle enseigne devrait frapper fort. Sur un modèle de kiosque décliné en 4 formats, de 15 à 150/300 m², toute la grammaire du bistrot français est bien présente dans une conjugaison on ne peut plus moderne, depuis le bar en zinc, aux carreaux de ciment, en passant par le mobilier bistrot en simili-cuir et cannage. Les fresques murales, comme les mange-debout et les assises colorées, apportent des notes contemporaines à un concept empreint de commensalité qui se veut chaleureux, confortable et vivant, à tous les moments de la journée. Au cœur de ce projet, le café est valorisé à 360° afin de créer une atmosphère immersive et expériencielle. Des silos de café aux machines, en passant par une PLV forte jusqu’au menuboard, façon ardoise, ou encore une mini-boutique d’accessoires café pour les cadeaux d’impulsion, le vocabulaire est parfaitement choisi. L’offre boisson met en vedette, les cafés, thés et infusions de la maison, au même titre qu’une large variété de recettes gourmandes, déclinaisons lactées et rafraîchissantes jusqu’aux cocktails et mocktails à prix accessibles. Autres traits de caractères marquants, tous les modes d’extraction sont au rendez-vous : l’expresso bien sûr mais aussi la cafetière à piston, la V60 et la Chemex pour la filtration douce, histoire de démocratiser les différentes façons d'apprécier le café jusqu’aux standards des coffee-shops internationaux avec une offre de lait végétal ou de sirops d'aromatisation.

Cafés Richard

Du sandwich à l’œuf mayo et à la blanquette

Dans cette défense du bistrot et de l’exception française, Cafés Richard-Bistrot de Torréfacteur marque aussi des points, dans ce projet, avec son offre food en droite ligne avec les engagements responsables du groupe. En témoigne le parti pris pour les produits alimentaires frais, localement sourcés en France, de saison et labellisés. Et ce, depuis la sélection de fromage AOP, au choix de pains à base de levain en passant par les viennoiseries confectionnées avec du beurre AOP d’Isigny, jusqu’au œufs plein air, au jambon sans nitrites, aux charcuteries fraîches et françaises ou encore la sélection de poissons dont les espèces ne sont pas menacées. Chaque jour, l’offre proposera 2 plats chauds dont un végétarien puisé dans un réservoir de recettes de terroir aux côtés des traditionnels sandwichs, salades, quiches et croque-monsieur. Les carottes râpées, le poireau vinaigrette et l’œuf mayo seront aussi du voyage tout comme la panoplie de pâtisseries bien de chez nous (exit les muffins, cookies et autres donuts). Et pour la pause apéro de la fin de journée, un choix de vins au verre, de bières, de cocktails et mocktails feront cause commune avec des tartinables et pain grillé.

Si, pour l’heure, le story telling a tout d’une success-story annoncée, il lui reste encore à prendre son billet pour un premier emplacement en travel retail et écrire le chapitre 1 du vrai coffee shop à la française.

Paul Fedèle Rédacteur en chef France Snacking Retrouvez Paul Fedèle sur Linkedin
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique