better balance groupe aoste vegetal
Communauté

Better Balance, la nouvelle pousse végétale du Groupe Aoste

22 Mars 2024 - 1195 vue(s)
Avec Better Balance, le Groupe Aoste, plus habitué à l’univers charcutier, se lance sur le segment du végétal. Créée en Espagne, la marque débarquera en France dès avril, en GMS comme en RHF, avec l’ambition de peser, d’ici 2026, 10 % de parts d’un marché en pleine éclosion.

De l’avis même des équipes marketing du Groupe Aoste, il s’agit là du plus gros lancement depuis 10 ans de la filiale de Campofrio Food Group, lui-même détenu par Sigma Alimentos. Car, l’arrivée sur le marché de la marque Better Balance, initialement créée en Espagne en mode "start-up" en 2021, signe un véritable tournant et concrétise les ambitions de l’entreprise agroalimentaire sur un tout nouveau segment, celui du végétal. Il n’y a pas de hasard à voir un groupe davantage spécialisé dans la transformation de carcasses de porc en charcuterie s’intéresser de très près à cet univers. « Le marché total des substituts végétaux, en intégrant l'ultra-frais, les boissons et le traiteur végétal devrait atteindre, d'ici 2028, les 1,4 Mds€, avec une croissance de plus de 12 % par an, indiquait Julie Vidal, lors de la conférence de lancement cette semaine à Paris. En France, le marché du traiteur végétal représente déjà à lui seul 145 M€ de CA, à + 14,4 % en valeur et + 3,9 % en volume ». Plutôt intéressant comme relais de croissance dans un contexte socio-économique plutôt moribond.

Une pépite à faire grandir

Dès avril, les Français pourront donc faire l’expérience de cette nouvelle marque d’alternative végétale voulue « gourmande, généreuse et accessible ». Elle rejoindra ainsi le portefeuille de marques iconiques du groupe - Aoste, Justin Bridou, Cochonou, Cesar Moroni – avec de fortes ambitions puisque le groupe espère peser 10 % des parts de marché du segment végétal d’ici 2026. Et le lancement s’opérera à la fois en grande distribution (5 références) et en restauration hors foyer (3 références) avec des conditionnements dédiés. « En restauration à table, plus de 90 % des établissements affichent au moins un choix végétarien à leur carte et ils sont 78 % pour la catégorie des fast food. Proposer une offre végétarienne ou végane devient donc quasiment incontournable ». Ici, les restaurateurs pourront laisser parler leur créativité autour de panés végétaux, de « knaggies » (idéales pour les hot dogs notamment) et galettes pour burgers, à base de protéines de pois, de blé, de soja ou de riz. Better Balance met en avant des produits à faible teneur en graisses saturées, riches en protéines et sans huile de palme, tout en privilégiant des listes d'ingrédients courtes et un Nutriscore A. Ce nouveau chapitre vers le végétal pour le groupe doit contribuer à atteindre l’objectif de neutralité carbone fixé pour 2040 dans le cadre de son programme A.G.I.R. (Acteur Gourmand, Innovant & Responsable).

Jonathan Douay Rédacteur en chef adjoint France Snacking
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique