traiteur de paris noe industries
Fournisseurs

L'entreprise bretonne Traiteur de Paris s'adosse à Noe Industries

15 Mai 2024 - 1351 vue(s)
Il s’agit d’une étape importante pour l’entreprise d’origine bretonne (80 M€ de CA), spécialisée dans la confection de pâtisseries et produits traiteurs surgelés. La holding d’investissement Noe Industries va en effet faire son entrée au capital de Traiteur de Paris en injectant 6 M€ afin d'accélérer le développement, notamment à l'international.

Fondée voilà près de trois décennies, en 1996, par Denis Pinault et Yann Le Moal, l’entreprise Traiteur de Paris a depuis effectué un joli bout de chemin. Basée – comme son nom ne l’indique pas – à Cesson-Sévigné près de Rennes, le spécialiste de la confection et fabrication de produits traiteurs surgelés (pâtisseries, desserts, petits fours sucrés, canapés salés et gratins) aura su capitaliser sur un véritable savoir-faire pour peser aujourd’hui pas moins de 80 M€ de chiffre d’affaires, dont la moitié est réalisée à l’export. Ses créations, qui sont principalement dédiées aux professionnels de la restauration, sont aujourd’hui acheminées dans une grande partie de l’Europe, en Amérique du Nord ou encore en Asie. Pour ce faire, depuis le rachat de l’usine morbihannaise de Cobral réalisé en 2022, Traiteur de Paris pouvait s’appuyer sur ses trois unités de production situées à La Guerche de Bretagne (35), Fécamp (76) et Pontivy donc, reprise aux Fromentiers de France et dotée d’une expertise dans le domaine de la pâte sablée, briochée ou feuilletée. L’objectif annoncé à l’époque était d’accompagner la croissance de l’entreprise grâce à des capacités de production additionnelles, l’opération capitalistique, avec l’adossement à Noe Industries officialisé aujourd’hui, doit également lui offrir de nouvelles capacités financières.

Accélérer le développement à l'international

Ce sont en effet 6M€ qui vont ainsi être injectées dans Traiteur de Paris, qui emploie 550 salariés, par la holding d’investissement spécialisée dans la prise de participation au sein d’entreprises françaises. Créé par Michel Rességuier, Gilles Roland et Pierre Escolier, Noe Industries avait notamment investi ces deux dernières années au sein du capital de Supratec, un groupe industriel familial mais également acquis la société Constellium Ussel (renommée Ucelia) auprès du groupe Constellium. Cette holding entre ainsi au capital de Traiteur de Paris aux côtés de la famille Pinault et des investisseurs financiers historiques de la société qui, forte de ce renforcement des fonds propres, ambitionne d’accélérer son développement à l’international. Cela passera notamment par la consolidation des partenariats engagés avec les clients et les fournisseurs stratégiques, est-il précisé dans le communiqué d’annonce.

Jonathan Douay Rédacteur en chef adjoint France Snacking
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique