congres du snacking maria bertoch
Communauté

#CDS2024. Pouvoir d’achat en baisse, les consommateurs ajustent leurs habitudes

11 Juin 2024 - 480 vue(s)
Inflation, télétravail, montée du nomadisme alimentaire, le contexte socio-économique n'est pas sans conséquence sur le comportement du convive français hors-domicile. En avant-première du Congrès du Snacking, où elle interviendra en tant qu'experte avisée du foodservice, Maria Bertoch, du cabinet Circana, nous livre un premier constat de la situation du marché hexagonal au regard de nos voisins européens.

"L’année 2023 pour le Foodservice en France s’est terminée avec + 7 % en fréquentation vs 2022 (mais toujours avec - 9 % vs 2019) et avec une progression des dépenses de 11 % (toujours en retrait de - 2 % vs 2019). Que dire de ces performances ? Rappelons le contexte : 2023 est la deuxième année consécutive avec une inflation à 5-6 % en France. En même temps la hausse des prix alimentaires bat des records historiques : + 13 % sur 2023 et + 20 % en 2 ans (source : CIRCANA, panel GSA (grandes surfaces alimentaires), PGS FLS (Produits grande consommation Frais Libre-Service)). Les consommateurs en RHD s’adaptent de plusieurs façons : certains réduisent leur fréquentation, d’autres maintiennent leurs habitudes mais guettent les promotions et offres spéciales ou optent pour un « downgrading » en termes de prix – en allant vers les circuits moins chers ou les moments de consommation avec un ticket moyen moins élevé (ex. le snacking vs les repas). Un deuxième élément non négligeable est le télétravail qui s’est développé en France depuis 2019. Circana estime que 80 % du retard en fréquentation vs 2019 est attribué au télétravail. Un impact qui pourrait être amené à se réduire car nous constatons une stabilisation du nombre de télétravailleurs et la diminution du télétravail « intensif » (avec plus de 50 % de télétravail par semaine) en 2023 vs 2022. Il est intéressant de comparer la France avec ses voisins européens : avec - 9 % de fréquentation vs 2022, elle se situe au milieu, les pays du Sud de l’Europe (l’Espagne et l’Italie) étant à - 4 % et à - 5 % respectivement en visites vs 2019 et les pays du Nord de l’Europe (l’Allemagne - 11 %) et le Royaume-Uni (- 20 %) – en bas de l’échelle. Ainsi, le marché français se montre plutôt dynamique avec toutefois le 1er semestre qui a contribué à 75 % des gains de la fréquentation de l’année 2023 et le 2e semestre clairement au ralenti. En termes de circuit, Circana constate une reprise de la Restauration collective en fréquentation, suivie par la Restauration rapide. La Restauration à table bien qu’elle améliore ses performances vs 2022 est néanmoins confrontée à la problématique du ticket moyen en hausse (et plus élevé vs les circuits concurrents)."

 

Maria Bertoch interviendra lors du prochain Congrès du Snacking, organisé par France Snacking et qui se tiendra le 25 juin prochain au Pavillon Royal, à Paris. Pour consulter le programme et vous inscrire, rendez-vous sur www.lecongresdusnacking.fr ou en cliquant directement sur la bannière ci-dessous.

 

Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique