Food Service Vision
Communauté

#CDS24. Restauration rapide, ceux qui se transforment seront les gagnants de l’après-crise

24 Juin 2024 - 1018 vue(s)
Poussée par une dynamique de croissance, d'ouvertures de points de vente mais tirées par les effets de l'inflation, la restauration rapide notamment de chaîne connaît une forte croissance, évaluée à + 30 % depuis 2019, selon Michael Ballay, Directeur associé Food Service Vision. L'expert viendra en témoigner au Congrès du Snacking qui se tient le 25 juin à Paris.

Le marché du snacking (et de la restauration rapide en particulier), a connu un fort développement ces dernières années, notamment en raison de sa capacité à s’adapter et à se renouveler continuellement, en termes d’offre, de prix, de service et d’expérience client. Selon notre dernière édition de la Revue Chaînes, qui dresse un bilan de l’année 2023, la restauration rapide a enregistré une croissance de 30 % depuis 2019. Cette progression est principalement due à la dynamique d’ouvertures de nouveaux points de vente et aux effets de l’inflation sur le ticket moyen. En 2023, la restauration rapide a ainsi dépassé les 15 milliards d’euros de chiffre d’affaires. L’arrivée depuis un an de nouvelles enseignes comme Popeyes, Krispy Kreme ou la coréenne Bonchon a largement contribué à booster ce marché. Le segment du fast food hamburger (556 millions d’euros) est celui qui a connu la plus grande augmentation en termes de chiffre d’affaires entre 2022 et 2023, devant le fast food poulet (149 millions) et la restauration italienne (103 millions). Néanmoins, le marché de la restauration rapide accuse un net ralentissement depuis début 2024, lié notamment à une météo défavorable. Un retournement conjoncturel qui se manifeste par une baisse de la fréquentation et des marges réduites sous la contrainte des arbitrages consommateurs. Comme dans toute période de crise, les acteurs qui continuent à se transformer seront gagnants à terme. Aussi, en amont de la chaîne de valeur, les distributeurs ajustent leur stratégie à la réalité du marché. Ils développent davantage d’offres snacking avec des « produits solutions », prêts à l’emploi, pour pallier le manque de personnel, ou encore des produits surgelés, plus accessibles en prix que le frais. Le halal enregistre également une croissance sans précédent, avec une hausse de la demande de 29 % entre 2021 et 2023. Enfin, les segments de snacking sucré tels que les doughnuts, les cookies ou le bubble tea sont en pleine expansion. Le snacking doit donc continuer à se réinventer et conquérir de nouveaux marchés, à l’instar de la restauration collective où il est de plus en plus présent sous la forme de burger, poké bowls (pour le scolaire ou le Crous), afin d’attirer les étudiants qui se restaurent à l’extérieur !

 

Pour s'inscrire au Congrès du Snacking 

Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique