etude restaurant budget lightspeed
Communauté

Des Français à l'économie lorsqu'ils sortent au restaurant

2 Juillet 2024 - 609 vue(s)
Malgré des prix toujours au plus haut, les Français ne renoncent pas aux sorties au restaurant et préfèrent se résoudre à quelques arbitrages d’après une étude menée par Lightspeed Commerce Inc. Pour préserver leur budget, certains sacrifient leur menu complet entrée-plat-dessert quand d’autres font la chasse aux promotions.

Ajuster pour ne pas sacrifier… Tel serait le choix opéré par les convives français afin de préserver leurs sorties au restaurant à en croire les résultats de l’étude Lightspeed Commerce Inc., menée auprès d’un échantillon représentatif de 1 000 individus fréquentant la restauration. Ainsi, près d’un quart des sondés par la plateforme de commerce omnicanale déclare se rendre en restaurant au moins une fois par semaine et plus d’une personne sur deux (53 %) prévoirait même de continuer à fréquenter assidûment ou à augmenter la fréquence de leurs sorties dans les six prochains mois. De quoi redonner confiance aux restaurateurs qui pouvaient craindre une désertion de leurs salles devant les fortes tensions qui pèsent sur le pouvoir d’achat.

Soigner la perception prix-valeur

Cela dit, les convives français ne sont pas dupes, et leurs porte-monnaie encore moins extensibles… « La perception prix-valeur est primordiale pour les clients de restaurants en ce moment », confirme Dax Dasilva, PDG et fondateur de Lightspeed. Et pour s’éviter une addition trop salée, de nombreux Français n’ont d’autres options que de se résoudre à des compromis. Ainsi, plus du tiers des sondés (37 %) déclarent faire usage de coupons, remises ou offres promotionnelles lorsqu’ils se rendent en restaurant. A méditer donc pour les professionnels… Et près d’un sur deux (49 %) réduisent leur nombre de plats commandés. D’ailleurs, au moins un tiers d’entre eux évitent de commander un menu complet classique en faisant l’impasse sur l’entrée ou le dessert selon les résultats de l’enquête. Aussi désormais, « des choses comme le choix de l’eau du robinet plutôt que l’eau en bouteille, commander moins d’alcool avec un repas et emporter les restes du repas à la maison devien[draient] la norme », pour Dax Dasilva, qui invite là-encore les restaurateurs à « démontrer leur valeur pour encourager les achats répétés ». Signe d’une évolution des habitudes, 75 % des sondés affirment réserver leur table en ligne, démontrant qu’en 2024, la mise en place d’un outil de réservation en ligne est quasiment indispensable pour ne pas se couper d’une partie de sa clientèle. Cependant, les restaurateurs doivent encore sensibiliser les clients aux mesures anti no-show (les réservations non honorées). En effet, seuls 53 % des sondés déclarent être prêts à régler un acompte ou fournir une empreinte bancaire au moment de la réservation.

Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique