Kazdarlerie
Communauté

Le streamer Zack Nani et ses associés misent sur les Msemens dans leurs Kazdalerie

10 Juillet 2024 - 1174 vue(s)
A l’heure où les celebrity brands multiplient les prises de position dans la street food, soit en prêtant leur image à une marque virtuelle, soit en investissant directement le terrain, le créateur de contenu Zack Nani a choisi de s’associer et de créer un concept de restaurant bien physique, la Kazdalerie sur le thème des Msemens, des crêpes magrébines qu’il a décidé de détourner en salé façon burritos. Après Paris et Bordeaux au premier semestre 2024, une 3e unité est prévue à Levallois-Perret le 20 juillet puis à Lyon en août.

Il revendique plus d’un million de followers sur les réseaux sociaux et s’est fait connaître notamment dans le gaming, puis avec son émission Zak en Roue Libre, plus récemment Loop, sa chaîne Twitch, mais aussi ses blogs sur ses voyages et avis culinaires . Aujourd’hui, c’est dans la restauration que le streamer et youtubeur Zakaria Haddad alias Zack Nani compte bien aussi faire résonner son nom à travers un nouveau concept imaginé autour des Msemens, ces crêpes originaires du Maghreb, qu’il a choisi de détourner en salé et de garnir, façon burritos. Et c’est sous le nom de « Kazdalerie » et de restaurants bien physiques qu’il a pris position en développant sa marque, en association avec Dalil Medjahed, Frédéric Remy, Romain Guerini, trois ex de chez Clone (ex-Not So Dark), la fameuse plateforme de création de marques pour la livraison à domicile. « En nous investissant dans ce projet, nous souhaitions lancer un modèle de restaurants physiques associés à une véritable expérience client qui fait tant défaut aux marques virtuelles, livrées aujourd’hui concurrencées de toutes parts », explique Dalil. « C’est pourquoi nous avons créé une vraie histoire, choisi un produit à forte identité, travaillé nos recettes, testé et retesté  tous les trois nos assortiments de manière à séduire les clients et à proposer à des professionnels indépendants, existants ou pas, de transformer ou lancer leur restaurant sous notre marque. Et ainsi d’accéder à des volumes d’affaires bien supérieurs à leur précédente affaire ». Un changement de cap leur permettant, pour un investissement maîtrisé, de sortir d’emblée de l’anonymat, de bénéficier d’un storytelling pointu, de profiter de la communauté de Zak pour amorcer et réussir son relancement tout en surfant sur un nouveau produit, peu répandu en France mais tant apprécié des communautés maghrébines. Le premier restaurateur a transformé son ex-restaurent parisien La Bat Bouterie du 6 rue Saint Vincent de Paul, en Kazdarlerie en février dernier, tout comme l'ex-franchisé Chamas Tacos du 7 cour de la Somme à Bordeaux qui a, lui aussi, changé d'enseigne en mai contre la marque de Zack Nani. Les deux adresses déjà ouvertes en partenariat avec deux restaurateurs indépendants, ont permis à ces derniers de multiplier leur chiffre d’affaires par 4 depuis l’ouverture. 

Zac Nani

La crêpe Msemen détournée façon burritos 

"Au cœur du produit, la crêpe Msemen se devait d’être fabriquée sinon maison, du moins de manière artisanale aux côtés de boulangers à base de semoule comme au pays, pour s’assurer une qualité parfaite", ajoute Dalil. L’offre a été voulue courte, donc plus facile à opérer sur la base de recettes gourmandes, halal (avec des viandes certifiées AVS et Achahada) et, pour la plupart, inspirées des voyages de Zak. 4 protéines ont été retenues pour les 4 recettes : des keftas artisanales, du poulet mariné frais, du thon et de l’Halloumi + un produit d'animation : les tenders frits façon Nashville remplacés prochainement par du pastrami. Une garniture salée associée à des crudités, des frites maison, une sauce fromagère citronnée. Le tout roulé ensuite dans une crêpe qui, traditionnellement, se mange sucrée. Si ce fameux Kazdal goûteux et généreux, est à prix unique de 10,90 € lorsqu'il est commandé seul, il passe à 14,90 € en formule menu avec side (salade méditerranéenne ou frites maison) et à 15,50 € avec la boisson. Pour les becs sucrés, les Msemens se parent de Nutella, Miel ou Spéculoos pour 4,90 €.

Sur leur lancée, le trio ouvrira leur 3e unité le 20 juillet, au 79 rue Louise Michel à Levallois Perret avant Lyon 3 prévue en août, qui fera office de véritable flagship. 3 ou 4 autres unités sont espérées avant la fin 2024, prioritairement dans les zones où la communauté de Zack est plus nombreuse, un gage sinon de réussite, du moins de très bon lancement.

Paul Fedèle Rédacteur en chef France Snacking Retrouvez Paul Fedèle sur Linkedin
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique