Bert's s'offre un lifting chic pour ses 10 ans
0

Bert's s'offre un lifting chic pour ses 10 ans

19 Décembre 2012 - 3992 vue(s)

A l’occasion de son dixième anniversaire, l’enseigne du Groupe Bertrand a opéré une refonte de son unité historique « Bert’s Alma » située avenue du Président Wilson (Paris VIIIè). Pensée par le designer Christian Signorel, cette nouvelle identité est déclinée sur plus de 120m² d’espace de vente offrant au site des allures de « bistrot français avec une note de modernité, reprenant des éléments d’architecture typiquement parisienne » selon Jocelyn Olive, le nouveau directeur des opérations de la chaîne qui a pris officiellement ses fonctions au début du mois.

Du centre-ville en concession

Fondé en 2002, Bert’s compte aujourd’hui plus de 45 restaurants dans le monde dont une dizaine à l’étranger principalement dans les pays du Golfe.  L’enseigne, qui a véritablement à son arrivée défriché un marché de la restauration rapide prémium, faisant du sandwich toasté sa marque de fabrique, est aujourd’hui présente en France en centre-ville à Paris, Lyon (1 unité) et sur sites de concessions (autoroutes, gares, entreprises en partenariat avec Elior). Après avoir testé le format sur des unités plus petites (50 à 80m²), la marque s’est aujourd’hui recentrée sur des unités dépassant les 100m² d’espace de vente permettant d’accueillir les clients dans des espaces chaleureux et conviviaux. « L’une des spécificités de Bert’s, qui fait figure de véritable café contemporain, est de réaliser environ 90% de son CA en restauration sur place, souligne Jocelyn Olive. Notre offre, qui évolue au fil de la journée avec un vrai travail effectué sur les différents instants de consommation, permet un fonctionnement des unités en continu de 8h du matin jusque 20h le soir ». Ainsi environ 30% du CA est réalisé aujourd’hui en dehors du créneau du déjeuner.

Renforcer l’identité prémium

La nouvelle décoration doit permettre d’accentuer encore davantage cette rupture par rapport à la restauration rapide traditionnelle. Une vraie attention a ainsi été portée à l’identité et à l’agencement des lieux pour valoriser cette image de bistrot chic qui peut accueillir jusque 60 personnes assises. Marbre, carrelage en carreaux de ciment, céramique blanche (murs) ou verre opalin (globes) font partie des matériaux privilégiés. Différents éléments rappellent l’intérieur d’appartements haussmanniens pour rendre l’environnement accueillant et cosy : moulures et corniches, cheminée, parquet blanc en chêne, canapés et fauteuils en cuirs, chaises en bois...

Côté carte, on retrouve les recettes de l’enseigne élaborées par Maryan Gandon, le directeur culinaire du groupe avec cet automne-hiver des plats traditionnels revisités mettant à l’honneur le terroir (croque-monsieur revisité, bœuf béarnaise en baguette), une offre de salades ou desserts en vitrine ou encore les incontournables sandwichs toastés en vente au comptoir. « Ce premier test de l’Alma d’ores et déjà concluant sera décliné sur nos autres unités parisiennes courant 2013. Des projets sont également initiés en interne afin d’accroître les performances de l’enseigne qui réalisera environ 30M€  de CA à fin 2012. Ils seront tournés vers 4 axes majeurs : l’innovation produits, le plaisir et la gourmandise, la qualité avec un travail initié auprès des services achats du groupe et enfin l’évolution de notre communication clients ». Le directeur des opérations travaille déjà sur l’acquisition de nouveaux sites parisiens pour une priorité de développement en propre. L’objectif est fixé à 2 ou 3 ouvertures pour l’année 2013.

Lire aussi :

- Bert's prend l'accent danois

- Olivier Bertrand monte un nouveau LBO

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique