La FEB défend le sandwich à 5% devant les élus
0

La FEB défend le sandwich à 5% devant les élus

16 Février 2013 - 1798 vue(s)

La Fédération des Entreprises de Boulangerie et l’Association Alimentation et Tendances s’apprêtent à adresser à l’ensemble des élus, une plaquette en forme de manifeste dans laquelle ils défendent la fiscalité à 5% sur le sandwich. A travers ces quatre pages, il s’agit de rappeler que le sandwich reste un produit alimentaire de nécessité, qui n’est pas un produit de restauration et que comme tel, doit donc être assujetti au taux réduit. La Fédération en profite pour exliquer qui elle est, qui est le SMBP  et qui sont ses membres, près de 160 entreprises de boulangerie-viennoiserie-pâtisserie à dominante industrielle tout comme de plus petites structures PME voire TPE qui se reconnaissent dans son action. 

Le document explique en substance qu'en taxant le sandwich à 10% au même titre qu’un plat servi dans un restaurant gastronomique ou qu’un hamburger servi avec un menu, on pénalise les consommateurs au budget modeste mais aussi un modèle de petite restauration rapide à la française surtout représenté par des très petites entreprises. Celui qui achète un sandwich n’a pas d’ailleurs pas l’intention de s’attabler dans un restaurant, rappelle auss la plaquette. 

Soutenez les restaurants avec San Pellegrino !
Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique