Sushi Gourmet impose sa différence avec une offre « chaude »
Communauté 0

Sushi Gourmet impose sa différence avec une offre « chaude »

16 Janvier 2015 - 5680 vue(s)

 

Pour renforcer sa singularité et diversifier son offre, Sushi Gourmet a décidé de généraliser l’offre « chaude » au sein de la plupart de ses kiosques situés en super et hyper marché. L’enseigne montée par Laurent Boukobza et Jacques Attal en 2012 qui compte 80 exemplaires (fin 2014) principalement chez Auchan, Casino et Leclerc a en effet entamé il y a quelques mois l’installation d’un module breveté Teppanyaki dans ses points de ventes de plus de 15 m². Le réseau est en train d’être équipé et toutes les nouvelles unités en seront pourvues.  Un ensemble qui comprend une large plaque Teppan surmontée d’une hotte intégrée qui permet de cuisiner devant les clients des poissons, viandes, légumes sans dégagements de fumées alentour avec système de recyclage de l’air vicié.

Sitôt cuits, les produits sont passés en cellule de refroidissement et conditionnés en bols ou barquettes et placés en libre-service dans la vitrine prévue à cet effet pour proposer une ultra-fraîcheur. « L’offre est passée d’une poignée de références à une trentaine dont des nems, yakitori, raviolis crevettes, poulet, légumes, des teriyaki, les Pad Thaï… fabriqués maison», explique Cassandre Elimas, responsable marketing et communication de la marque avec un succès immédiat. Sur le Auchan du centre commercial de Vélizy, le plus grand d’Europe (photos) où le kiosque modèle de l’enseigne a été agrandi de 15m² à près de 40 m² en octobre 2014, le CA des produits « chauds » (ou disons à réchauffer) a bondi de plus de 30% en quelques semaines. Cette offre complémentaire permet à la marque de proposer un assortiment beaucoup plus large pour capter plus de clients et plus régulièrement. Outre les produits « classiques » froids de sushi, maki et autres recettes fabriquées en flux tendu par des sushimen toute la journée devant les clients pour une extra-fraîcheur et proposés en vitrine en libre-service, Sushi Gourmet investit avec ces « cuisinés minute » un autre territoire de produits au positionnement tarifaire plus accessible comme ces bols de nouilles sautées aux légumes ou ces Pad Thaï proposés à partir de 5,80€. « C’est aussi une manière de créer une animation différente sur une autre face du kiosque et d’augmenter notre visibilité et notre taux de captage auprès d’une clientèle plus large ». Une offre chaude dont le ticket moyen tutoie les 7€ contre plus de 9,90€pour les premières formules froides dont notamment La Box chef de Ghislaine Arabian de 14 pièces.

 

Sushi Gourmet qui installe ses propres équipes et gère en direct tous ses points de vente,  mise sur un développement maîtrisé en France mais aussi en Europe où l’enseigne a noué un partenariat exclusif avec le groupe Delhaize en Belgique (11 points de vente en 2014, + 15 supplémentaires prévus en 2015), pousse ses pions en Italie où il a ouvert ses 4 premiers kiosques en 2014 et en Espagne où la première unité a vu le jour chez Al Campo à Madrid. 

 

 

A retrouver aussi dans le prochain France Sushi qui paraît cette semaine

        

Le Congrès du Snacking
Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique